attentats

ABDESLAM : HANTISE ET MUTISME

Salah Abdeslam: C'est ce spectre qui hante aujourd'hui tous ceux qui ont survécu aux attentats du vendredi 13... et qui assistent, impuissants au spectacle d'un procès qui fait la plus belle part à son cynisme et à son mutisme! Et tout le monde en parle de ce monstre qui ne parle pas et qu'on ne peut pas faire parler. C'est une impasse d'essence dramatique : où se joue la comédie de celui qui n'a rien à démontrer.

Attention, les enfants nous regardent !

L'innocent est celui qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Le bien, le mal ne lui disent rien. C'est un enfant... ceux qui n'ont jamais entendu parler de Dieu... regardez bien les yeux d'un enfant ! Étymologiquement, c'est celui qui ne parle pas... n'en parle pas... Mais il pleure quand on lui fait mal. Sans savoir pourquoi.

SACRIFICE

 

Qui vaincra le terrorisme ?

Qui vaincra le terrorisme ? La police, l'armée ou la justice ? Quelle autorité ? Quel pouvoir, quelle puissance? L'obscurité ou la perversité ? La course est épuisante, les coureurs épuisés... Parce que l'ennemi est partout, l'ami, nulle part. L'ordre et la liberté ont de plus en plus de mal à se départager. Le sentiment d'insécurité l'emporte sur toutes les mesures de sécurité. On passe le plus clair de notre modernité À culpabiliser les innocents, à innocenter les coupables, À essayer de réparer l'irréparable, À consoler l'inconsolable Comme si le sens, le bon sens était mort.

Bruxelles brûle-t-elle ?

La Belgique qu'on exhibe est en vérité, inhibée, doublement inhibée de voir son pré carré transformé en rectangle isocèle, Son ciel nuageux réduit à Bruxelles Capitale de la douleur, que se disputent les capitaux et les capitaines Pour faire circuler le sang en dehors de ses veines Ce plat pays qu'est la Belgique N'aurait pu avoir d'autre relief que tragique... Entre flamands et wallons la guerre est sempiternelle Avec une haine qui a toujours eu un accent fraternel. Ça se joue cartes sur tables Entre capables et incapables

C’est quand le prochain attentat ?

Journaliste : Mme la dépitée, vous avez été nombreux et nombreuses à voter la Loi qui vous autorise à prolonger l'état d'urgence... alors heureuse ? La députée : oui à la fois pour la France et pour nos finances... c'est facile à comprendre : on ne peut faire de réforme sans déformer la réalité... c'est ainsi, on ne transforme pas les hommes, on peut tout au plus les rendre conformes à notre schéma de pensée. Journaliste : en leur vendant l'insécurité ?

CONSUM

Je suis arrivée avant l'heure Me suis installée à la terrasse d'un café Je n'avais pas sur moi le moindre centime pour commander J'attendais quelqu'un... Mais le garçon m'a prié gentiment de débarrasser le plancher Sommée de consommer... Il était désolé Mais pas autant que je l'étais. C'était sa mission sans rémission : Remplir les verres et vider les travers! À peine une heure plus tard J'appris l'affreuse nouvelle : Les clients du café que je venais de quitter furent abattus à bout portant par un tueur... Par un apprenti terroriste qui s'est aussi donné la mort, par dessus le marché...

L’arabophobie

Il y en a trop, et trop c'est trop... c'est le troupeau. Fauteurs de troubles et auteurs de tous les débordements... Les arabes sont le seul obstacle qui nous sépare de nous-mêmes. Leur nature est incompatible avec notre culture. Leur culture incompatible avec notre nature. C'est cette ligne de fracture projetée sur notre écran inconscient qui va devenir notre tourment national et engendrer ce qu'il est convenu d'appeler : notre islamophobie... qui est la peur du musulman parce qu'il est arabe.

Qui est l’idiot utile de qui ?

Vous en avez probablement entendu parler sans vraiment cerner le sujet... Qu'est-ce qu'un idiot utile ? Ce sont les idiots qui en parlent le mieux, parce qu'ils n'ont pas d'autre raison que leur raison pour juger comme le serpent qui se mord la queue en croyant savourer ce qu'il y a de mieux. Qu'est-ce qu'un idiot utile ? C'est quelqu'un qui, en croyant servir sa tête, ne fait que servir d'autres têtes que la sienne. Le bougre ne sait pas qu'on se sert de lui. Illusion au carré : il se fait comme on dit des illusions sur ses propres illusions... il en est dupe.

COP21, mon cul !

Les français sont abattus, meurtris, paniqués, anxieux, angoissés, déboussolés… Rien d’étonnant lorsque l’on s’attarde un tantinet sur le traitement de l’info. Le JT n’a jamais été aussi anxiogène, le tout amené par un Pujadas au sourire presque sadique, qui nous rappelle chaque soir, à quel point nous sommes en danger. Il paraîtrait même qu’une attaque chimique ou bactériologique se fomente, le risque est faible souligne-t-il, mais quand même.

Génération Bataclan

Pourquoi est-ce que je te cause ? Because, il n'y a pas d'effet sans cause! Je sais que tu en as eu ta dose Mais ce n'est pas une raison de confondre machin et chose Ça t'apprendra à voir la vie en rose... Ça ne rime à rien, je le sais, parce que les temps sont moroses. Je suis d'avis pour renoncer à la poésie, et renouer avec la prose Non je n'ai pas dit : faisons une pause Analysons ce qui est vraiment en cause : L'islam et ses overdoses L'islamisme et nos psychoses Désolée, mais je ne fais pas exprès de tomber sur des sonorités en symbiose

Entre tragédie et chaos

« Il n’y a pas d’innocents ! » rétorqua Emile Henry au juge lui reprochant de s’en être pris aux habitués du Terminus dans la soirée du 12 février 1894. Le jeune terroriste avait patiemment attendu que l’éminent café de Saint Lazare soit bien peuplé pour lancer sa marmite pleine d’explosifs.

Error… Terror

Séquence 17_9032

Notre conscience a encore du mal à distinguer le bien du mal... Je crois que c'est le fond du problème : l'indistinction... les mauvaises distinctions... un tas d'éléments qui nous trompent énormément...d'où la difficulté de discernement.

On s'étonne de voir la fumée quitter le feu qui s'éteint.

Attentats du 13/11 : Un journaliste fait une analyse au vitriol

Le journaliste Gearóid Ó Colmáin nous livre ici une analyse parfaitement à contre-courant des récents attentats parisiens du 13 novembre, et dénonce la propagande de guerre et de peur orchestrée par les autorités et les médias français.

Ça ne va plus s’arrêter…

ça ne va plus s&<a target=#039;arrêter" width="909" height="511" />
Ce fut horrible, mais ce n'était pas l'horreur... Ce fut terrible, mais ce n'était pas la terreur... Quelques bras d'honneur, un bras de fer... Mais certainement pas la guerre. Et si nos gouvernants disent le contraire, c'est parce qu'ils ont envie de la faire...

Le terrorisme islamiste, qui le nourrit ?

« Dans les années 1980, il est certain que l’Agence [la CIA] espérait répandre le fondamentalisme islamique en Ouzbékistan, cet objectif étant partagé par les renseignements pakistanais et saoudiens ; la CIA a même « engagé un exilé ouzbek vivant en Allemagne afin de produire des traductions du  Coran en langue ouzbèke », qui devaient être distribuées à des factions islamistes. » Peter Dale Scott, l’Etat profond américain (2015), p.112

MARHABA

"Jiboulou khâwa sil béji" Servez un café au caïd offert par Al Quaïda ! Un caïd qui n'a jamais été un caïd,il a été élu démocratiquement. Un guide qui attend la fin du mois de Ramadan pour fêter l'Aïd à l'image des hommes politiques qui sont de moins en moins à la hauteur de l'évènement et qui assistent impuissants à la montée des envies totalitaires et à la descente de nos vies en enfer, sans vraiment s'en faire ni être défaits. Un café pour Monsieur le Président Beji Caïd Essebsi...

Le 11 Septembre, treize ans après...

Nous commémorons aujourd'hui la treizième année des attentats du 11 septembre 2001. Inutile de revenir en détail sur et évènement planétaire dont on a parlé et reparlé sur la toile mais qui a été parfaitement éludé par les médias de masse. Je vous propose de réécouter l'interview de l'ancien agent de liaison à la CIA,

September 11th, 2008–America’s Economic 9/11?

First, that the potentially-apocalyptic events leading up to the bailout of America%u2019s banks are not %u201Ctalked about%u201D, something to remember when President Obama or his monetary magicians are promising %u201Cthis and that%u201D with regards to curing America%u2019s economic ills. By the very words of Rep. Paul %u201CVallachi%u201D Kanjorski, a %u201Ccode of silence%u201D exists amongst the %u2018made members%u2019 of the political and financial elite preventing them from telling the truth, the whole truth and nothin%u2019 but the truth, so help them %u2018G-d%u2019.

Man in court on foot of UK extradition warrant - Ireland, Breaking News - Belfasttelegraph.co.uk

A 60-year-old man wanted in the UK on a charge of perverting the course of justice during the trial of a number of men in connection with the London bomb attacks has appeared in the High Court this afternoon. Anthony John Hill, orginially from Sheffield, was arrested on Carrig Street in Kells this morning on foot of a warrant issued by the authorities in Britain. It is alleged he sent DVDs entitled "7/7 Ripple Effect" to the jury, the judge and members of the victims' families. The DVDs claimed the attack was an inside job and that the accused men were innocent.