Bachar el-Assad

Un système d’épouvantails et de pions

Les plus grands criminels de la planète ne sont pas les Bachar, les Ben Laden ou autres Kadhafi. Bien au contraire, combien même ils peuvent être de vrais résistants, on les diabolise et les utilise surtout comme épouvantails. Les vrais malfaiteurs, eux, ne se donnent jamais en spectacle comme un Hitler au meilleur de sa forme, mais sont d’autant plus dangereux qu’ils agissent derrière le rideau… Vous ne les voyez donc pas, et pourtant, ils nous gouvernent, nous manipulent comme si nous étions des pions. Des “pions de casino” comme le disait si bien Thomas Sankara :

Bassam Tahhan et les syriens bravent l’interdiction de vote à Paris

Dimanche 25 Mai, 256 votants franco-syriens étaient venus à Paris, devant le Mur de la Paix, pour donner leur voix aux prochaines élections présidentielles syriennes qui se tiendront le 3 Juin prochain. Parmi eux, Bassam Tahhan avait fait le déplacement.