#BalanceTonPorc

La Raison en Prison

Les balances mènent la danse : C'est de quoi plomber n'importe quelle ambiance. Et devant les tribunaux, les prévenus n'en sont toujours pas revenus. Quand ils ne clament pas leur innocence, ils réclament une toute autre prise de conscience, laquelle ?   C'est de faire table rase du passé et sanctionner le harcèlement à partir d'aujourd'hui.

L’homme a peur de la femme

C'est un chercheur qui a fait de sérieuses recherches qui m'a tendu cette perche en soutenant l'idée selon laquelle l'homme aurait peur de la femme. Et c'est à contre courant, puisque nous n'étions pas au courant de ce constat électrique... qui court-circuite le bon sens et la connaissance historique. L'homme a peur de la femme ?

Balance ton proc

  Balance ton porc ! Oui, mais lequel? Parce que des porcs, ce n'est pas ce qui manque. Il y en a au moins autant que des redresseurs de torts. On ne peut pas les jeter tous par dessus bord. Alors, non, je ne balance pas le porc mais le proc qui fait de moi une balance ! Et de procs, j'en vois trois qui mènent la danse et troublent les consciences :   L'ennui. Le dépit. Et l'envie.  

Balance ta truie

  Pour les moins avisés, qui ne font pas  partie des milieux autorisés, certains ont osé poser la question du pourquoi? Qu'est-ce qui explique ou justifie l'omerta sur la guerre des sexes, sur les abus sexuels... on ne comprend pas le bien fondé de certains silences. Complicité ou complaisance ? Qu'est-ce qui fait le plus peur, la puissance ou l'outrance?