Benghazi

The Clinton’s Swamp: From Conflicts of Interest to Incestuous Relations

In this episode of Newsbud’s Spiro Reports, we cover new developments in the Hillary Clinton email scandal and the pay to play scandal. We also examine new developments regarding shady communications between the DOJ, The FBI and the Whitehouse that now has former Attorney General Loretta Lynch under investigation for her role in suppressing the FBI’s investigation into Hillary Clinton. We also take a look at the Clinton supporters on the DOJ’s special council team to investigate President Trump, has the deck been stacked? To see the full episode, go to Newsbud.com and join the community.

Hillary Clinton, entre mauvais goût, sarcasmes et diabolisme

Septembre 2012, alors que la Libye est à feu et à sang depuis plus d&;un an et la chute du régime de Mouammar Kadhafi, des extrémistes entrent dans le consulat des États-Unis à Benghazi et assassinent sauvagement Christopher Stevens, ambassadeur étasuniens en Libye et trois autres américains. Lors d&;une interview sur les chaînes CNN et

What Both Hillary and the GOP Are Covering Up About Libya

Congressional Republicans were desperate to score political points in the Benghazi saga. So desperate that they finally decided to masquerade as … peaceniks.During the recent grilling of Hillary Clinton, the Republicans — who have rarely seen a war they didn’t like — actually criticized the former Secretary of State for ignoring the difficulty of successful regime change. (No mention was made of how well George W.

On ne valse pas avec l’islam

La colombe dit : pas d'amalgame, s'il vous plaît, entre un islamiste et un musulman.L'un est terroriste, l'autre est terrorisé. C'est terrible, la terreur... La peur de la peur qui prend l'effet pour la cause, et la chose pour une psychose. La vipère répond : halte à la mauvaise foi. C'est l'islam qui est derrière tout cela. C'est parce qu'il est conquérant qu'il a des criminels dans ses rangs. C'est dans son essence même, il nous fait violence pour imposer son existence.

La Libye bientôt cuite

Pour la deuxième fois depuis du colonel Kadhafi, les Libyens ont été conviés aux urnes pour élire les quelque 200 membres du Congrès général national, sorte de bidule faisant office de Parlement dans la nouvelle riante et pétillante Libye au service de l’Empire.