berbère

De l’Algérienne à la Française

La française : on raconte que tu n'as pas de cœur ou que ta rancœur te fait office de cœur, dis-moi pas que c'est la vérité, sinon je meurs   L'algérienne : disons qu'à chacune, sa part de rancune. Je t'en veux parce que tu as essayé de me soumettre; tu m'en veux parce que je t'ai empêché de me soumettre  

Les rafles voilées

L’Histoire est propagande. Les vainqueurs écrivent leurs légendes et les vaincus s’y soumettent. Des axes et des cycles balisés de lumières savantes canonisant toujours plus les pouvoirs en place. La moindre révision demeure délicate au point de devenir prohibée si elle dévoile l’embryon d’une imposture. La raison du plus fort est ainsi faite. Elle sacralise un passé pour mieux dominer le présent.