bolivie

En finir avec la stratégie américaine du Regime Change en Bolivie et ailleurs

Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises [Le « Regime Change » trop souvent traduit par changement de régime est en fait une pratique des États-Unis qui consiste à susciter la révolution et/ou le coup d’état visant à mettre en place un gouvernement local favorable à leurs intérêts, NdT]

Élection du président Luis Arce en Bolivie : une défaite pitoyable pour les États-Unis

Source : Traduit par les lecteurs du site Attendez-vous à une orgie de stratagèmes américains. S’il y a une chose que Washington supporte moins qu’une social-démocratie qui fonctionne, c’est bien une social-démocratie qui fonctionne en Amérique latine.

Henry, un ami qui vous veut du bien

Lors d’une de ses multiples conférences, monsieur François Assélineau, président de l’Union Populaire Républicaine (UPR), a démontré, par un travail approfondi et sourcé, la mainmise de l’Empire anglo-saxon, et américain en particulier, sur les résultats du prix Nobel de la paix.  « COMPLOTISTE ! », beugleront les voix dominantes !

La Bolivie abaisse l'âge de la retraite à 58 ans

Socialement ambitieux, ou économiquement suicidaire selon les avis, la réforme prévoit la nationalisation des retraites, la fermeture de caisses privées (l'Espagnol BBVA et le Suisse Zurich) qui géraient la retraite de 1,3 million de Boliviens, et l'abaissement de la retraite de 65 à 58 ans.

La Bolivie abaisse l'âge de la retraite à 58 ans

Socialement ambitieux, ou économiquement suicidaire selon les avis, la réforme prévoit la nationalisation des retraites, la fermeture de caisses privées (l'Espagnol BBVA et le Suisse Zurich) qui géraient la retraite de 1,3 million de Boliviens, et l'abaissement de la retraite de 65 à 58 ans.