bouc émissaire

C’est quand le prochain attentat ?

Journaliste : Mme la dépitée, vous avez été nombreux et nombreuses à voter la Loi qui vous autorise à prolonger l'état d'urgence... alors heureuse ? La députée : oui à la fois pour la France et pour nos finances... c'est facile à comprendre : on ne peut faire de réforme sans déformer la réalité... c'est ainsi, on ne transforme pas les hommes, on peut tout au plus les rendre conformes à notre schéma de pensée. Journaliste : en leur vendant l'insécurité ?

L’essence du politique

Tu es passé de classe, il faut que tu saches que toute accession aux hautes sphères est une servitude supplémentaire, une liberté de moins, une responsabilité de plus. À moi, tu n'as pas besoin de vendre tes points forts si tu me dis tes points faibles, ça peut te rendre encore plus fort. Si je les devine, est-ce que tu me diras si j'ai raison ou tort ? Je ne suis pas magicienne mais je procède à l'ancienne en puisant dans tes propos anodins. Je songe à un seul travers : ton angélisme. Tes contes sont encore bleus ou teintés de candeur ou de blancheur...