burqa

Valls : Najat et mat !

Voici l'Homme J'hésite à l'heure de la messe du dimanche Entre la revue "Voici" Et la belle sentence biblique : "Ecce homo" : voici l'Homme Dans sa laideur ou dans sa splendeur Exposé à notre bonne ou mauvaise humeur Voire explosé par la rumeur... La rumeur... L'exigence éthique dit qu'il faut l'enrayer Le sens politique dit qu'il faut la relayer D'autant plus qu'avec l'État d'urgence On n'a plus le droit de balayer devant chez soi On nous a ôté tous les balais ! Pour que notre saleté soit plus transparente Et notre pensée de derrière plus apparente.

La kippa : un saint bol laïc

La laïcité n'est plus ce qu'elle était... Peut-être à cause de notre duplicité Un manque de franchise à la française Notre démon de la perversité a toujours joué un double jeu avec Dieu. J'en rappelle à toutes fins utiles le principe lyrique : Pas de signe religieux dans les espaces publics. Cela s'applique aux gouvernants et non aux gouvernés... Ce qui n'est pas admissible C'est de voir Hollande avec une burqa Valls avec une kippa Et Najet avec une croix ! Mais pour nous autres citoyens, tous les coups sont permis, Dieu merci, à condition de ne pas porter atteinte à la liberté d'autrui.