Cameroun

Nigeria : Boko Haram, idiot utile de la fracture politique

Boko Haram n’était encore qu’une bande de bigots estudiantins quand la secte a été fondée, en 2002, dans le nord-est du Nigeria à Maiduguri, dans l’Etat de Borno. Connu à l’origine sous le nom de Jama’atu Ahlu Sunna Lidda’awati Wal Jihad (« Peuple engagé dans la propagation de l’enseignement du prophète et du jihad »), le groupe a eu depuis la bonne idée d’adopter un nom facile à retenir par tous : Boko Haram, qui signifie en langue haoussa « l’enseignement occidental est impur ».

L’homme qui exploitait la forêt africaine mais qui ne voulait pas que cela se sache

Dans la famille Lévy, on connaissait déjà Justine, la fille, auteur à bobos quand papa œuvre pour les gogos, et puis Arielle, la deuxième épouse, dont le point de carrière le plus culminant n’a d’égal que la hauteur de son cul offert en levrette à Klaus Kinski, alors au sommet de son art et de son dard, dans le film « Les fruits de la passion », en 1981.