caroline Fourest

Je fuis Charlie

Charlie n'a toujours pas le sens de l'humour S'il l'avait, il aurait bien pris le mur de l'intolérance qui s'est abattu sur lui... le 7 janvier dernier. Ça fait partie des risques revendiqués de son métier à tisser des toiles d'araignées dans nos petits esprits... C'est dire que la légèreté n'est pas toujours de mise, quand votre devise consiste à tout prendre à la légère, il ne faut pas en vouloir à ceux qui vous le font payer un peu trop cher... ce n'est rien que l'histoire de l'abuseur abusé par des désabuseurs.

La femme-objet

  La femme libérée, vous m'en voyez désolée mesdemoiselles, mesdames, n'a jamais cessé d'être une femme-objet. Peut-être fière mais quasiment jamais première. La seconde main du genre humain. Même lorsqu'elle prend les devants, dans l'histoire, elle finit derrière. Le mode actif ne semble pas lui convenir outre-mesure, c'est dans le mode passif qu'elle excelle. Qu'on lui donne ou qu'on lui retire le droit à la concurrence avec son rival masculin, ne change apparemment rien à la nature du problème... peut-être parce qu'il s'agit d'un problème de Nature.

L’enfer de Lance

Beaucoup connaissent désormais notre maxime : Il n’y a pas d’innocents, soit on sauve personne, soit on sauve tout le monde. Il semblerait que Stephen Frears, le réalisateur de The program ne la partage pas. Ainsi, il profite du grand écran pour déshonorer un homme ayant pourtant déjà fait son mea culpa, et pour cracher, avec indécence, sur l’un des sports les plus populaires en France : le cyclisme.

La raison laïque contre la raison islamique

La raison laïque veut venir à bout de la raison islamique. La raison d'aujourd'hui voudrait réduire en poussière la raison d'hier. Quoi de plus logique que de vouloir s'en débarrasser : tout ce qui n'est pas moderne est archaïque. Un petit clin d'œil aux catholiques qui ont survécu à la séparation de l'église et de l'État et ont fini par rendre à César ce qui est à César et à prendre à Dieu ce qui est à Dieu. Que nous dit notre conscience politique ?

[Reprise] Violences contre Charlie Hebdo: la mondialisation des imbéciles

Caroline Fourest a trouvé la cause du terrorisme : la testostérone !  :) Elle pointe, mal, un vrai problème : la mondialisation. Une loi ici, une loi la-bas, mais de plus en plus un seul monde&; Et pour tous les afficionados du gouvernement mondial, un petit souci : il faudra aussi une loi mondiale unique alors&; Et donc, on interdit quoi ?

Epinglée par le CSA, à quoi joue Caroline Fourest ?

Pour mémoire, je vous rappelle cette série Fourestique du mois de mai : Je pointais une chronique haineuse et manipulatoire de Caroline Fourest, qui déclarait tranquillement que les Russes arrachaient les yeux de leurs prisonniers : Celle-ci a eu la gentillesse de me répondre sur le Huffington Post :