Chavez

Les 10 victoires du Président Maduro, par Ignacio Ramonet

Source : Ignacio Ramonet, Janvier 2017 Depuis l’arrivée au pouvoir de Hugo Chavez, le pays a dû affronter une série d’obstacles politiques, sociaux et économiques aussi bien internes qu’externes, qui se son accentués lors de la présidence de Nicolas Maduro. Ignacio Ramonet analyse ici l’année 2016, l’année la plus compliquée de la révolution bolivarienne.

L’anarchie est morte, vive la démocratie !

L’anarchie, aujourd’hui, c’est un folklore. Se réclamer d’un monde sans ordre revient presque à promouvoir un chaos digne des pires barbaries de notre Histoire. Pour tout dire, tous ceux qui, depuis quelques décennies, se revendiquent comme anarchistes, s’accaparent outrancièrement une fierté et un prestige plus proches de la mystification que de la vertu. Ils sont les idiots utiles à toute réelle entreprise révolutionnaire.

Lettre du Président Hugo Chavez aux participants du IIIème Sommet Afrique-Amérique latine et Caraïbes

Caracas, 22 février 2013. Frères et sœurs, Recevez mon plus fervent salut bolivarien, unitaire et solidaire, avec toute ma joie et toute mon espérance pour le déroulement de ce III° Sommet tant attendu des Chefs d’État et de Gouvernement d’Amérique du Sud et d’Afrique.

Chavez sends troops to Colombia border - Venezuela- msnbc.com

Chavez sends troops to Colombia border - Venezuela- msnbc.com He called the U.S.-allied government in Bogota "a terrorist state" and labeled President Alvaro Uribe "a criminal."

The leftist leader warned that Colombia’s slaying of rebel spokesman Raul Reyes could spark a war.

“It wasn’t any combat. It was a cowardly murder, all of it coldly calculated,” Chavez said.

“We pay tribute to a true revolutionary, who was Raul Reyes,” Chavez said, recalling that he had met rebel in Brazil in 1995 and calling him a “good revolutionary.”

Chavez: Colombia the Israel of region

Chavez said he had just spoken to Ecuadorean President Rafael Correa and that Ecuador was also sending troops to its border with Colombia.

“The Colombian government has become the Israel of Latin America,” an agitated Chavez said, mentioning another country that he has criticized for its military strikes. “We aren’t going to permit Colombia to become the Israel of these lands.”