cia

CIA : William Burns peut-il faire bouger les lignes à Langley ?

Source : Traduit par les lecteurs du site Les Crises Il est à espérer que le diplomate William Burns, sollicité par Joe Biden pour être directeur de la CIA, puisse changer la mentalité à Langley et ne pas se laisser submerger par celle-ci.

Pourquoi Michael Morell ne peut pas être directeur de la CIA – par Ray McGovern

Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises La manipulation grossière des analyses de la CIA sous George W. Bush a propulsé une nouvelle génération de béni oui oui dans les rangs de l’agence, et maintenant l’un d’entre eux est pressenti par Joe Biden pour le poste le plus élevé, écrit l’ancien analyste de la CIA Ray McGovern.

Un document oublié de la CIA jette un éclairage critique sur la diplomatie américaine – par Glenn Greenwald

Source : Traduit par les lecteurs du site La première fois que j’ai écrit sur WikiLeaks, c’était au début de l’année 2010, alors que le groupe était encore largement inconnu. C’est un petit article du New York Times qui a attiré mon attention, qui commençait de cette façon :

Angelina Jolie, MI6 and the CIA – Spy Culture in Mint Press News

Following Angelina Jolie&;s recent interview with the head of MI6 Sir Alex Younger, journalist Alan Macleod assembled a critical profile...

MK-Ultra : Dans les archives d’un chercheur sur le LSD

Source : Durant la nuit du 4 juillet 1954, la ville de San Antonio, Texas, a été secouée par le viol et le meurtre d’une fillette de 3 ans. L’homme accusé de ces crimes était Jimmy Shaver, un aviateur de la base aérienne voisine de Lackland, sans casier judiciaire. Shaver a prétendu avoir perdu la mémoire de ces événements.

CIA : le coup d’État oublié contre l’Australie, « l’allié le plus loyal »

Source : &; John Pilger Traduit par l’équipe Les-Crises John Pilger revient sur le coup d’État anglo-américain par lequel la CIA a renversé un allié démocratiquement élu en Australie ; un scandale dans lequel des pans de l’élite australienne étaient de connivence.

Why Is Everybody So Damn Angry?

Reading Time: 21 minutesBack in 2014, Martin Gurri, an unknown global media analyst for the CIA, wrote a book called The Revolt of the Public. It was published by a small press with very little fanfare. In his book, Gurri argues that the digital revolution would, by transforming the information space, enable the public to participate more and more in politics.