école subversive

Autant en emporte le temps !

Interview accordée à Fouad Bahri pour le journal Zaman France

Fouad Bahri : Comment devient-on Personne ? Personne : en renonçant à être "quelqu'un" et en épousant la cause qui échappe à Monsieur-tout-le-monde. Fouad Bahri : Quelle cause ? Personne : non pas la cause efficiente qui nous fait faire ce qu'on fait mais la cause finale pour laquelle on fait ce qu'on fait. À chaque fois que je bouge un doigt, je suis censée me demander : dans quel but et pour quelle fin je le bouge ? Fouad Bahri : c'est un peu paralysant, non ?

Où est l’urgence ?

Comme par hasard, l'essentiel ne fait jamais la UNE de l'actualité... Peut-être parce que toutes les vérités sont inactuelles, rarement sensationnelles. Je vais bientôt accoucher d'un petit homme, dans quelques heures ou dans quelques lueurs... encore UN, qui va vouloir escalader quelque montagne et que je vais devoir accompagner... sa passion sera la mienne... parce que je n'ai jamais conçu l'amour autrement que dans la transmission de mon goût pour l'escalade... parce que la vie comme chacun le sait n'a rien d'une ballade. Je n'ai pas encore réussi à réunir les fonds