Cop21

Un con à la page !

Qu'est-ce que j'ai bien pu retenir de tout le tapage médiatique autour du réchauffement climatique? Une IMAGE, un petit arrêt sur une image qui en dit long sur le clivage entre orient et occident, tradition et modernité. Une image qui atteste, s'il en est besoin, que la transition entre l'ancien et le nouveau est peut-être recommandée sur le plan économique, mais elle ne peut l'être sur le plan symbolique. Une image qui nous indique, entre autres, que le plus sage c'est d'avoir un ancrage et non d'être, comme un con à la page!

La lettre d’analyses et d’informations libre n°8 (décembre 2015)

L’Agence Info Libre vous propose le huitième numéro de sa lettre confidentielle mensuelle : la lettre d’analyses et d’informations libre (LAIL). Nous vous proposerons chaque mois des informations mais surtout des analyses dans des domaines tels que les infos internationales, la France, l’économie, l’histoire, la santé et l’environnement. Cette lettre est disponible sur la boutique

COP21 Marche pour le climat – Affrontements à Paris – 317 arrestations

En marge de la COP21, cinq milles personnes se sont réunies, place de la République, bravant l&;interdiction de manifester en raison de l&;état d&;urgence, en vigueur depuis les attentats du 13 novembre 2015.

Incertain destin

à Jacou... J'ai appris... j'ai enfin compris Que tout ce qui fleurit a la sève et le rêve de l'infini Je crois sans l'ombre d'un doute méthodique Qu'on ne peut lutter contre le réchauffement climatique Sans replacer le fini dans l'infini Sans se situer par rapport à un absolu Par delà le moins long et le plus long terme L'écologie c'est l'école de la vie Le plus court chemin entre moi et autrui Que je ne peux échanger sans changer d'avis Et dont je ne peux me vanter sans m'inventer un nouveau récit : Selon lequel je ne puis être maître et possesseur de la nature

La raison écologique

J'hésite entre un coup de poing et une caresse entre tous les hommes réunis et Lucrèce je choisis celui qui ne laisse aucune prise sur moi à la faiblesse. à mon avis c'est le premier qui logea l'école dans la vie et inventa l'écologie en disant : La Nature parle Mais seule la Raison l'entend Écoutez : "Misérables esprits des hommes, cœurs aveugles ! Dans quelle obscurité, dans quels périls absurdes Se consume pour rien leur presque rien de vie ! N'entendez-vous donc pas ce que crie la nature ? Que veut-elle, sinon l'absence de douleur