Coran

Zineb devant le Conseil

Il faut dératiser la France

Notez le bien : vivre c'est raconter. Se la raconter en sachant qu'un mot peut en cacher un autre... s'y substituer... et tuer. Autrement dit, c'est pour des leurres qu'on meurt! Examinons le phénomène de la radicalisation.

Zineb, Tariq et les laïcs

Que choisir ? Qui choisir ? Est-ce que j'ai vraiment le choix ? Entre des souris et des hommes ? Entre 10 000 lecteurs qui m'ont "likée" en croyant m'avoir cernée... et l0 électeurs qui se sentent plus impliqués et plus concernés par ce que je fais ?

Merci la Tunisie, merci.

Sa parole est saccadée mais non bradée : probité, probité, probité. Probité morale, probité politique, probité intellectuelle. Il vient de remporter haut la main les élections présidentielles. Kaïs Saïed... son prénom bat la mesure. Son nom combat la démesure.

Haram alik haram

"Madame, Si vous voulez vous débarrasser de votre sens du drame, cessez de soutenir l'Islam!" Qui est ce quidam ? Qui cherche à m'embarrasser corps et âme ?

Qu’avons-nous contre la polygamie ?

Je vais tenter de satisfaire la curiosité de ceux qui sont censés être mes amis...qui aiment ce que je fais mais ne sont pas obligés de faire ce que j'aime. L'un d'entre eux ne s'est pas remis de me voir faire l'apologie du dernier des prophètes qui a, selon lui, autorisé et sacralisé la polygamie.

Voilée à Paris, non voilée à Alger !

Je ne sais pas si vous connaissez cet auteur allemand qui a levé le voile d'ignorance sur tous nos tourments en assimilant la vérité au dévoilement. Autrement dit la vérité vraie est toujours déjà voilée et il faut étudier bien longtemps pour apprendre et comprendre pourquoi il n'est pas bon de lui arracher son voile.

DÉCATHLON : Hijab et Irhab

Même ceux qui ne font pas partie des gens du livre (Ahl Al Kitab) n'auront aucun mal à traduire ce glissement sémantique ou pathologique du voile de la pudeur (Le Hijab) au voile de la peur (El Irhab). Sans jeu de mots : on assimile le voile de la peur à la peur du voile. C'est de plus en plus lisible sur la toile.

M…

 

M...

Si je dis que j’ai plus d’une raison de t’aimer, ce ne serait pas raisonnable. Si je dis que je n’en ai aucune, ce ne serait pas aimable. Parce qu’en vérité, je n’en ai qu’une… une et une seule raison de t’aimer. Et pas n’importe laquelle. Je dirais que c’est celle qui laisse des séquelles…

La Charia expliquée à un ingrat

La charia n'est ni la peste, ni le choléra, ce n'est pas une maladie, mais un paradis ici-bas... ou plutôt un cheminement intelligent vers le paradis que tu peux entrevoir déjà ici-bas. La charia est comme on dit : une Loi qui ouvre la voie au plus humble des serviteurs, comme au plus superbe des rois.

LA NUIT DU DESTIN

Louée soit sa volonté ! Je prie le Seigneur pour que sa volonté absorbe la mienne Pour que ma volonté se résorbe dans la sienne.   C'est comme si toute approche de Dieu avait lieu, lors de cette fameuse nuit du destin du 27ème jour du mois de Ramadan... La nuit la plus lumineuse, qui vaut davantage que 30 000 nuits. La nuit où l'œil de la Foi perçoit comme en plein jour...

Comment lire le coran ?

Avoir de l'esprit, c'est se soumettre à la lettre... Pour faire preuve de finesse il faut redonner à la lettre, sa noblesse. Pour être clair, il faut éviter toute surenchère... Et quand on y pense vraiment, on se dispense de toute interprétation...bonne ou mauvaise. Comme quand on vit, on ne raconte pas sa vie, on se contente de la vivre. Se soumettre à la lettre, c'est se soumettre à l'être, au verbe être... Tout le monde semble l'avoir compris:

La flamme du Prophète

Le papillon se demande en tournant en rond : Qui peut prétendre atteindre son but, s'il ne se moque pas de la chute ?   Le prophète nous avait pourtant prévenus... mais en vain, je crois "Éloignez-vous du feu, éloignez-vous du feu" dit l'envoyé de Dieu La lumière que vous voyez n'est pas la vraie lumière ! Elle ne vous promet pas la paix mais la guerre Pas la cime mais l'abîme Le leurre plutôt que le bonheur...  

ISLAM – Interview – La parole est aux Salafistes !

Le monde médiatique unanime promeut un tableau exclusivement négatif du Salafisme, généralement considéré comme une « déformation » de l’Islam. Une approche qui ne donne jamais la parole aux principaux intéressés, dont l’argumentaire est totalement absent du débat ; une approche qui, dès lors, ne permet pas d’appréhender les motivations de ces dizaines de milliers

Violence et Passion dans le Coran

  La violence n'est pas dans le LIVRE. Elle est dans le cœur des hommes. Feuilletez le bien pour en avoir le cœur net. Celui qui accuse le Dieu des musulmans, récuse Dieu tout simplement. Même si, il est vrai, le Coran nous apprend au sujet de la violence quelque chose de nouveau : qu'elle n'est justement pas nouvelle mais fort ancienne... Elle est dans nos gênes.

La musique et le Coran

- le peintre crée des couleurs Et même si elles y sont dans l'espace et dans le temps Elles n'y sont pas composées de la même façon Elles sont autres et autrement. - le sculpteur crée des formes Et même si elles y sont dans l'espace et dans le temps Elles n'y sont pas composées de la même façon Elles sont autres et autrement. - le musicien crée des sons Et même si ils y sont dans l'espace et dans le temps Ils n'y sont pas composés de la même façon Ils sont autres et autrement. La création artistique n'est rien d'autre Que cet autre... Qui fait autrement

Homeland ou de la propagande

Questions aux théologiens (aux Oulamas et Mollahs ) Il ne s'agit pas de n'importe quelle question Mais de la question des questions Puisqu'elle porte sur : "la fin des temps". Je vous propose pour l'illustrer Un court extrait d'une fiction d'origine israélienne "Homeland" qui nous indique en guise de propagande le mobile du radicalisme islamiste. (...) Question : Existe-t-il un élément dans le Coran ou dans le Hadith Qui atteste l'affirmation selon laquelle : La fin des temps est proche et que les musulmans doivent s'y préparer

Les mécréants

Les mécréants sont par définition infidèles et très souvent sans cervelle. Il leur manque et leur manquera toujours une dimension, celle du verbe être qui se situe hors du temps, hors de l'espace, hors d'eux-mêmes. Pour eux, Dieu n'a pas lieu d'être. Sans lui, ils vivent mieux. Sans sursis et sans souci. Ils croient qu'ils ne croient pas, ils ne croient pas qu'ils croient. Ils oscillent entre la bonne et la mauvaise Foi. Et ils ont l'impression que cette absence de Foi, rend plus fidèle à soi.

Le Coran : Un livre pour vivre

L'amour n'est beau que parce qu'il n'aime que ce qui est beau. C'est une restriction sans restriction. Une instruction qui précède toute instruction. C'est une projection heureuse et lumineuse qui rapproche l'homme de Dieu. Que vaut l'amour sans beauté ? Que vaut la beauté sans l'amour ? Un parcours qui ne vaut pas le détour. Une qualité négligeable. Une absurdité. Si le lien entre l'amour et la beauté est apparent dans le Banquet de Platon, il est transparent dans le CORAN... Non plus en tant qu'essence mais en tant qu'exigence, suprême et sublime exigence.

Pourquoi la Palestine ?

Parce que ... Parce que je ne suis pas antisémite Parce que j'ai une sainte horreur des hypocrites Parce que je n'ai aucun mérite De croire que la justice n'est pas un mythe. La Palestine C'est cette terre engloutie par les flots d'une puissance assassine d'une mauvaise foi cristalline... D'une volonté inhumaine et non divine. La Palestine C'est toute une âme broyée Par le plus redoutable des machines - Machine de guerre - Qui oppose le fils à son père, et la sœur à son frère Avec des puissants qui opèrent et prospèrent Aux dépens de tous les damnés de la terre. La Palestine

La cyber-guerre sainte

La cyberguerre sainte... C'est le véritable grain de sable dans les rouages de la cybernétique. Splendeur et misère de l'informatique, je veux parler de la cyber-guerre que se livrent les islamistes et les nihilistes, sans miel et sans absinthe... Chacun des deux cherche et trouve les raisons de devenir le maître du jeu. L'enjeu : l'être ou le néant, le diable ou le bon dieu.

Provocation

Hé man Pourquoi veux-tu épouser cette musulmane ? Tu n'as pas d'autre fantasme que cette Narimane ? Je n'ai pas dit qu'elle était une mauvaise Reine Mais... mais que tu me faisais de la peine... C'est parce qu'elle t'a dit NON Que tu t'accroches à son être, à son visage, à son nom ? Pourquoi te soumettre à une soumise ? Qui ne te désire pas, ne t'aime pas, qui te méprise ? Elle n'a d'yeux que pour son Dieu, d'élan que pour son prophète Où est ta victoire ? Préfères-tu la défaite ? Je ne vois pas ce qui peut te divertir auprès d'un être qui ne cherche qu'à te convertir ?

Islam : vivre avec son Livre

"Je vous lance un défi: Trouvez moi un auteur musulman contemporain qui traite de la question fondamentale du Jihad et le redéfinit dans le contexte de la modernité et des enjeux géopolitiques du 21 S ! C’est cela le silence des agneaux. Alors Onfray est excusé de ma part de sacrifier la vérité sur l’autel de la réalité." Il n'y a qu'un défi digne d'être relevé : celui qu'on se lance à soi-même...

Quel est le livre le plus sulfureux de cette rentrée littéraire ?

Peut-on dire la vérité en démocratie ? Pourquoi personne ne se souvient de ce qu’il a fait le 29 septembre 2008 ? Qui de Sarko ou Hollande est le pire criminel de guerre ? Comment Chavez organisa-t-il une politique en faveur de son peuple ? Pourquoi nos élections présidentielles engendrent-elles toujours un bipartisme congénital ? Pourquoi être socialiste aujourd’hui ça n’est pas voter pour le candidat socialiste ?

L’islam radical

J'ai rencontré un vrai théologien... russe et musulman... J'en ai profité pour aborder avec lui le sujet le plus controversé de l'actualité; celui qui tourne autour de l'islam radical. La fête du sacrifice était tout indiquée pour se poser ce genre de question. - qu'est-ce qui distingue le bon du mauvais musulman ? Le professeur m'a ri au nez, parce que la question est pour lui sans objet. La seule distinction qui retient l'attention, me dit-il, c'est celle que l'on peut faire entre musulmans et non-musulmans.

Des mots pour subjuguer

« Va te faire enculer sale fils de ta race, fils de pute ! Va te faire sodomiser chez les macaques, salope de mes couilles, je nique ta chienne de mère et tous ses bâtards de mioches !… » Que reste-t-il de nos colères quand elles s’égarent dans l’injure ? Excès d’énergie ou crachats de nerfs, nos ressentiments se formulent toujours immodérément dans nos humeurs racistes, zoophiles ou incestueuses.

[Le match Bible contre Coran] 1 : La Bible

Toujours beaucoup de débats (à mon sens oiseux, cf. conclusion) autour du contenu des textes sacrés&; Petite synthèse&;

Introduction

Succinctement, La Bible est un ensemble de textes considérés comme sacrés par le judaïsme et le christianisme.

Énigme et paradigme

Toute lecture finie d'un texte infini occulte l'esprit qui situe toujours le sens au-delà de la lettre. "Je suis" dit Dieu au premier prophète. Pour saisir l'être, dans l'esprit, et non au pied de la lettre, il faut aimer, s'aimer les uns les autres dit le deuxième prophète. Ce n'est pas le Dieu de l'Amour qui nous rapproche les uns des autres mais l'Amour de Dieu dit le dernier prophète.

Sous mission

Lors de mon passage à Islamabad, j'ai interrogé un vieux musulman sur les vrais ressorts de sa religion. C'est un homme pieux qui n'espère et ne craint que le bon Dieu. Je ne voulais pas soulever avec lui des problèmes théologiques, ni m'attarder sur la bonne ou mauvaise lecture du Coran, mais percer le secret de certaines convictions, dites dogmatiques. Je voulais mesurer la part de tolérance ou d'intolérance propres à la conscience musulmane. Le vieux a anticipé en me disant que ma curiosité qui est loin d'être malsaine, ne s'adresse pas à lui mais à la vie.