Déchéance

Tous camés, tous cramés !

Augmenter la dose, rapprocher les prises... Jusqu'à l'extinction de l'âme... C'est mon drame. La dose de nicotine, la dose d'alcool, la dose d'opium...ça m'épate, ça m'éclate...cette vie qui se déchire, qui renonce au meilleur et se prononce pour le pire.

Nique ta République

Nos haines en disent plus long sur nous que nos amours. Qui hait qui ? Qui hait quoi? Et pourquoi cette haine ? Nous avons du mal à identifier cet obscur objet... de haine. L'ignorer, ça nous gêne. Le savoir nous fait de la peine. C'est le comble de la malice : est-ce que nous les haïssons ou est-ce qu'ils nous haïssent? Une ambigüité que nous chérissons ou une ambigüité qu'ils chérissent ? Là n'est pas la question, mais la remise en question de notre "trait d'union", de notre accent complexe, de notre vie en commun.

[Histoire] Déchéance de nationalité, une vieille tradition…

In Memoriam 

N&;oublions jamais&;
Loi du 23 juillet 1940 relative à la déchéance de la nationalité française des personnes ayant quitté la France (JO du 07/1940)

Et maintenant, ils en sont déjà à vouloir re-créer des apatrides… (ce qui est possible pour info !)

Je voulais finir l&;année sur les journalistes (et me reposer un peu), et voilà ce que ça continue.

I. Jean-Vincent Placé veut le retour des apatrides

Et voilà donc que Jean-Vincent Placé a plaidé pour « une mesure qui soit réellement égalitaire pour l&;ensemble des Français ».