daesh

Les deux juifs errants

Enquête sur l’homme au couteau

Soit, je viens d'être désignée à la tête de cette C.A.T., de cette cellule anti-terroristes pour vous apprendre à dépister, à chercher et à trouver de nouvelles pistes. J'appelle un chat, un chat... je suis réaliste mais ça ne m'empêche pas de faire œuvre d'analyste et de me demander si derrière le chat, il y a ou il n'y a pas un rat.

Bassam Tahhan : les dessous de la bataille d’Alep

Bassam Tahhan, islamologue et professeur de géopolitique, évoque la bataille d&;Alep, 2e ville de Syrie, près de la frontière Turque. Pourquoi cette bataille est-elle la clé de la Syrie ? Pourquoi la Russie n&;a pas chassé Daesh ? Que vont faire les forces iraniennes ?

Violence et Passion dans le Coran

  La violence n'est pas dans le LIVRE. Elle est dans le cœur des hommes. Feuilletez le bien pour en avoir le cœur net. Celui qui accuse le Dieu des musulmans, récuse Dieu tout simplement. Même si, il est vrai, le Coran nous apprend au sujet de la violence quelque chose de nouveau : qu'elle n'est justement pas nouvelle mais fort ancienne... Elle est dans nos gênes.

L’embrigadement de la jeunesse et des femmes par le Califat

Article tiré de la lettre d&;Analyses et d&;Informations Libre n°9 (janvier 2016). Vous pouvez soutenir votre média 100% indépendant en vous abonnant à l&;Agence Info Libre.

Allah Akbar

Avant d'être abattu, le forcené a-t-il oui ou non crié : Allah Akbar ? - oui, selon la police - non, selon les témoins de service que la Police assimile à des complices. Car à la goutte d'or, tout ce qui brille n'est pas or... mais juste un rappel que nous sommes tous des êtres-pour-la-mort, de simples mortels. Alors a t-il oui ou non crié Allah Akbar ? Oui, mais peut être pas suffisamment fort... Mais pour la police, encore en état d'alerte, un murmure suffit pour sceller un sort. On lui a appris à se méfier même de l'eau qui dort. On tire d'abord. On interroge après... le mort.

Gérard Chaliand : « Daech est expert en manipulation médiatique »

Source : 16-12-2015 Pour Gérard Chaliand, expert en stratégie (1), notre idéal démocratique doit désormais s’appuyer sur une fermeté politique et un arsenal juridique adapté à cette nouvelle forme de conflit.

Le juge Trévidic dénonce «la politique du monde» qui a laissé Daech prospérer

Après les attentats qui ont endeuillé la France le 13 novembre 2015, le magistrat Marc Trévidic pointe les choix diplomatiques et économiques des pays riches qui ont contribué, au fil des ans, à faire de Daech un groupe terroriste «hyperpuissant». &; Marc Trévidic sur la Syrie Note AIL : Pour rappel, dans une autre affaire

L’islam radical

J'ai rencontré un vrai théologien... russe et musulman... J'en ai profité pour aborder avec lui le sujet le plus controversé de l'actualité; celui qui tourne autour de l'islam radical. La fête du sacrifice était tout indiquée pour se poser ce genre de question. - qu'est-ce qui distingue le bon du mauvais musulman ? Le professeur m'a ri au nez, parce que la question est pour lui sans objet. La seule distinction qui retient l'attention, me dit-il, c'est celle que l'on peut faire entre musulmans et non-musulmans.

Dialogue avec un réfugié

(le téléphone noir sonne l'heure) Personne : Allo... vous êtes toujours là ? Le réfugié : oui toujours là Personne : Marhàbà Le réfugié : merci... je vous dois à vous et à tous ceux qui sont comme vous, une fière chandelle... même si je n'ai pas encore réussi à obtenir mon statut de réfugié, je me sens presque libre! Personne: vous parlez encore mieux que moi le français, où l'avez-vous appris ? Le réfugié : on avait des écoles enviées par le monde entier avant que ne s'installe le merdier ! Personne : vous voulez dire que c'est encore plus dur pour vous autres chrétiens?

Entretien d’actu avec Bassam Tahhan : Thalys, Paix en Syrie et Yézidies violées

L’Agence Info Libre s&;est entretenue avec Bassam Tahhan, professeur de géopolitique et islamologue franco-syrien. L’occasion d’aborder ensemble l’actualité française et internationale.

LES TERRORICHES

De la vermine, tout le monde en parle. Mais de la Palestine, plus personne n'en parle ! On vit sous le dict., le diktat, la dictature de l'impersonnel, d'une parole anonyme et d'une force maligne dont l'essentiel de l'activité consiste à noyer le poisson : Quelle étrange expression : "noyer le poisson" C'est tout ce qu'ils ont trouvé pour que leurs péchés passent inaperçus ? - Noyer le poisson, c'est diluer leurs délits sans risquer d'être poursuivis pour délit de fuite.

MARHABA

"Jiboulou khâwa sil béji" Servez un café au caïd offert par Al Quaïda ! Un caïd qui n'a jamais été un caïd,il a été élu démocratiquement. Un guide qui attend la fin du mois de Ramadan pour fêter l'Aïd à l'image des hommes politiques qui sont de moins en moins à la hauteur de l'évènement et qui assistent impuissants à la montée des envies totalitaires et à la descente de nos vies en enfer, sans vraiment s'en faire ni être défaits. Un café pour Monsieur le Président Beji Caïd Essebsi...

Manifestation de soutien aux chrétiens d’Orient à Paris

L&;organisation Civitas a appelé dimanche 21 juin à une manifestation de soutien aux chrétiens d&;Orient, afin de dénoncer notamment les soutiens financiers, logistiques et militaires apportés aux djihadistes par des pays supposés faire partie d&

Les infos dont on parle peu n°96 (07 juin 2015)

Nous mettons à votre disposition toutes les semaines quelques informations passées totalement inaperçues dans nos médias mais qui peuvent être importantes. Les liens : Economie : Pourquoi Orange veut sortir du bourbier israélo-palestinien Affaire Orange: la France « opposée » au boycott d’Israël, affirme Fabius Stéphane Richard : « Je suis un ami d’Israël et

Commentaire d’actualité avec Bassam Tahhan

Bassam Tahhan, intervenant régulier sur l&;Agence Info Libre, est professeur de géopolitique et islamologue. &; Le 11 février dernier, Wesley Clark, ancien général des Forces armées des États-Unis annonça sur CNN que Daesh était une création des alliés américains.

Les terrorismes

Ça y est, "on nous a déclaré la guerre"... On sait qui et pour quoi, c'est déjà ça ! Mais on ne sait pas, on fait mine de ne pas savoir ce qu'il faut faire pour ne pas la faire. Autrement dit, comment faire face à la montée des terrorismes ? Parce qu'il n'y en a pas qu'un, il y en a plusieurs : Le terrorisme de celui qui frappe et le terrorisme qui incite à la frappe... On ne négocie pas avec les terroristes mais on s'associe avec ceux qui les financent. Par rapport à la Syrie comme par rapport à l'Ukraine, les offensés ne font que récolter ce qu'ils ont semé : l'offense.

Drôle de guerre contre l’Etat islamique, par Francis Briquemont

Drôle de guerre contre l’Etat islamique

  Une opinion de Francis Briquemont, Lieutenant Général (e.r.) &;Fasse Dieu qu’ils n’y mettent plus jamais les pieds.” Aboul Fida (historien et poète arabe du XIIIe siècle).

Manifestation de soutien à la résistance de Kobanê (Marseille 1er novembre 2014)

Environ 3000 personnes ont rejoint ce samedi 1er novembre le centre ville de Marseille pour manifester leur soutien à la résistance kurde dans la ville de Kobanê (Nord de la Syrie).