Descartes

MYTHIQUE

  Chaque mot que je prononce correspond à quelque chose qui a eu lieu dans le temps ou hors du temps. Chaque mot comprend, qu'on le sache ou non, un récit fabuleux. Il y a vraiment de quoi nous donner le vertige; c'est vertigineux... Les anciens avaient deux visions pour chaque mot : Une vision logique: le logos; et une vision mythique: le muthos. La première est totalitaire, elle veut embrasser toutes choses.

En écho à Umberto

Pour être moins laide Je plaide Je fais des plaidoyers Pour une littérature détachée Sans tâches et sans attaches Je ne tiens pas à subordonner Le texte au contexte Ni l'inspiration à la respiration Le lien existe bel et bien, mais je n'y tiens pas C'est la raison pour laquelle je ne retiens que les textes qui tiennent Qui ont du maintien Qui refont l'histoire au lieu de renvoyer à l'histoire Qui ne relayent pas mais qui créent et recréent la vie au lieu de se contenter de la raconter... À dire vrai, la biographie ne peut absorber l'écriture