difference

Surprise Patrie

De la terre de FRANCE Je ne me suis jamais sentie propriétaire Et nous en sommes tous là, je crois Dignes ou indignes locataires On y tient... Comme on tient à son enfance Mais cela ne créé aucun lien d'appartenance C'est comme ça, on ne peut pas subordonner la transcendance Ce n'est pas vous, ni moi qui mène la danse ! Ce n'est pas parce que vous aimez quelqu'un Passionnément, infiniment, follement Que vous le possédez de quelque façon. Et vous l'aimez d'autant plus que vous ne le possédez jamais Il est peut-être en vous, mais il n'est pas à vous. Il en est de même de ma terre natale

Vive les frontières !

Il est toujours bon à une époque où la notion de frontière cristallise bien des fantasmes de rappeler cette évidence historique :  les frontières ne naquirent pas d’un désir ou d’un besoin d’enfermer les peuples, mais d’un besoin qu’eurent ces derniers de se protéger.