economie

[RussEurope-en-Exil] La « réforme » des retraites, une réforme de trop ? Par Jacques Sapir

Il est donc établi que le gouvernement veut aller en profondeur sur la réforme des retraites, à défaut d’aller vite comme on pouvait le penser au début du mois de juillet. La volte-face du Premier-ministre, tout d’abord décidé à passer en force quitte à désavouer partiellement Jean-Paul Delevoye, le « monsieur Retraites » nommé l’an dernier, et qui aujourd’hui annonce une nouvelle année de « concertation » est instructive. Elle montre que le pouvoir à peur, et qu’il veut par dessus tout ne pas perturber les élections municipales de mars 2020.

Après le néolibéralisme. Par Joseph E. Stiglitz

Source : , 30-05-2019 NEW YORK – Quel genre de système économique est le plus propice au bien-être de l’humanité ? Cette question en est venue à définir notre époque, car nous savons, après une expérience de quarante ans aux États-Unis et dans d’autres économies avancées, que le néolibéralisme ne fonctionne pas.

[RussEurope-en-Exil] L’Italie va-t-elle entamer en toute discrétion le processus de sortie de l’Euro ? Par Jacques Sapir

La motion votée à l’unanimité par le parlement italien et concernant la création de Bons Ordinaire du Trésor de faible montant nominal (dits « Mini-BoTs») est une décision importante mais ambiguë" name="_ftnref1">[1].

La fin de l’immigration

 
La mer est inexploitée. La terre est mal exploitée. L'homme est surexploité L'eau, l'air se raréfient et le ciel au fur et à mesure s'atrophie.

Retirer l’échelle. Par Anis Chowdhury et Jomo Kwame Sundaram

Source : , 22-02-2019 Le 22 février 2019 Les pays industrialisés ont progressé par des moyens qui ont été ressentis comme inadmissibles pour le monde en voie de développement, écrivent Anis Chowdhury et Jomo Kwame Sundaram à Kuala Lumpur. Agence Inter Press

[RussEurope-en-Exil] L’économie mondiale et la situation de la Russie, par Jacques Sapir

Le Forum Economique International de Yalta (FEIY ou YEIF en anglais) s’est tenu du 17 au 20 avril dernier" name="_ftnref1">[1]. La presse française et encore ARTE dans son émission dite « 28 minutes » du mercredi 1er mai l’ont présenté comme une opération de propagande du gouvernement russe. C’est oublier un peu vite qu’il y avait plus de 800 personnes invitées, en grande majorité des acteurs économiques et des spécialistes de l’économie.

[RussEurope-en-Exil] Pourquoi est-il nécessaire de sortir de l’euro si nous voulons regagner des marges de manœuvres économiques et sociales, par Jacques Sapir

Lors de la création de l’euro, on avait fait miroiter aux peuples européens des perspectives radieuses de progrès économique et social comme de plein emploi. Aujourd’hui, la plupart des Français sont conscients de ses effets négatifs sur notre économie depuis de nombreuses années : croissance faible et montée du chômage. La disparition de l’euro est indubitablement une condition nécessaire pour penser le rétablissement économique de la France.

[RussEurope-en-Exil] Les 11 questions sur l’Union européenne de Coralie Delaume et David Cayla

Coralie Delaume et David Cayla viennent de publier un petit livre intitulé 10 questions + 1 sur l’Union européenne" name="_ftnref1">[1]. Ce livre vient à point à la veille des élections européennes. Il présente, sous une forme simple mais jamais simpliste, d’une manière très pédagogique les problématiques et les enjeux de cette élection.

[RussEurope-en-Exil] Quelle démondialisation aujourd’hui ? par Jacques Sapir

Lorsque j’écrivis mon ouvrage La Démondialisation, ouvrage qui fut publié en 2011 aux éditions du Seuil, il était déjà nettement possible de percevoir les signes d’une crise de la mondialisation, et même de l’amorce d’un processus de démondialisation. Le constat minimal que l’on peut tirer des dix dernières années est que cette mondialisation, ou globalisation, s’est fort mal passée, et qu’elle a engendrée de profondes et puissantes forces de contestation.

[RussEurope-en-Exil] Réalités et dilemmes de la croissance en Russie, par Jacques Sapir

Le Séminaire Franco-Russe sur les Problèmes Monétaires et Financiers a tenu sa 56ème session à Moscou, dans les locaux de l’Institut de Prévision de l’Economie les 6, 7 et 8 février 2019. Les discussions ont porté sur les problèmes du développement de la Russie, mais aussi sur les évolutions économiques des pays de l’Europe occidentale (France et Italie), de l’économie régionale, et sur la question de l’intégration des pays d’Asie Centrale.

[RussEurope-en-Exil] La croissance de l’économie française en 2018 : explications par Jacques Sapir

Les chiffres de la croissance ont été publiés le mercredi 30 janvier au matin, et ils sont mauvais" name="_ftnref1">[1]. Prévus, au début de 2018, entre 1,8% et 2,0%, ils sont aujourd’hui estimés par l’INSEE à 1,5%. Cette première estimation, car l’on ne connaitra les chiffres définitifs que d’ici plusieurs mois, déçoit beaucoup le gouvernement. La comparaison avec 2017 est en effet cruelle.

“Apple, Google, Facebook… Les nouveaux maîtres du monde” par France 2

Très intéressant émission. Elle montre au passage comme les capitaines de la nouvelle industrie n&;ont souvent pas été très honnêtes pour arriver à leur fin&;

[RussEurope-en-Exil] La lettre du président, la question du pouvoir d’achat et celle de l’Euro, par Jacques Sapir

Le Président de la République a donc envoyé sa « lettre aux français ». Ce texte brasse large et couvre beaucoup de sujets. Dans ce texte, parfois inutilement long, il manque cependant un point important : la question du pouvoir d’achat. Cette question ne fait l’objet d’aucun des 4 points. Elle est pourtant essentielle. Plus précisément, cette question n’est envisagée, et ce de manière très partielle, que sous l’angle d’une possible baisse des impôts. Il s’agit d’un angle très réducteur.

[RussEurope-en-exil] La zone Euro a 20 ans, par Jacques Sapir

La publication le 5 septembre 2018 d’une note du service de recherche de la Banque NATIXIS a relancé le débat sur la zone Euro. Cette étude de NATIXIS parle explicitement de l’échec de la zone Euro" name="_ftnref1">[1]. Elle vient à point nommé alors que nous fêtons, depuis le 1er janvier 2019, les vingt ans de l’introduction de l’Euro, avec tout d’abord l’introduction de l’Euro scriptural.

RÉSERVOIR-DOGS

Dépenser plus pour dépenser moins… C’est censé nous faire faire un bond désespéré hors du temps, hors de la matière, hors de nous-mêmes. Il n’y a pas d’autre solution pour résoudre notre problème écologique et économique en même temps. Pour ne pas perdre sa maison, il ne faut pas perdre sa raison…

[RussEurope-en-Exil] Coralie Delaume et l’avenir des relations franco-allemandes, par Jacques Sapir

Le livre que vient de publier Coralie Delaume sur les relations franco-allemandes" name="_ftnref1">[1], mais surtout sur les causes et la fragilité de la domination allemande sur l’Union européenne vient à point nommé. Bien sûr, on pense immédiatement aux nombreux livres écrits sur ce sujet, que ce soit par J-P. Chevènement" name="_ftnref2">[2] ou par J-L.

[RussEurope-en-Exil] La danse de mort entre Rome et Bruxelles, par Jacques Sapir

La réunion de l’association italienne A/Simetrie organisée par mon collègue Alberto Bagnai s’est déroulée le samedi 10 et le dimanche 11 novembre à Montesilvano, à proximité immédiate de Pescara. Elle a été un grand succès, avec plus de 800 participants (presse non comprise) venant de toute l’Italie. Cette association tient une réunion annuelle depuis plusieurs années. Il s’agissait ici de la 7ème réunion.

[RussEurope-en-Exil] Italie : budget et souveraineté, par Jacques Sapir

Ce texte sera prononcé lors de mon intervention le samedi 10 novembre au colloque de Montesilvano, organisé par l&;association Asimétrie.org et mon collègue Alberto Bagnai, ci-devant Président de la Commission aux Finances du Sénat Italien.

[RussEurope-en-Exil] La situation économique de la France aujourd’hui, par Jacques Sapir

(Cet article paraîtra dans un prochain numéro de la revue russe &;Le Messager de la Philosophie et des Sciences Sociales&; / Вестник философии и социальных наук)

[RussEurope-en-Exil] Deux livres qui ont compté (et qui comptent toujours), par Jacques Sapir

La présentatrice d’une émission de France-Culture, Mme Julie de la Brosse, m’a proposé de venir présenter mon « livre de chevet » en économie dans Entendez-vous l’Eco. A vrai dire, des livres que je lis et relis et qui m’ont marqués, il y en a plusieurs. Le choix était difficile. Il m’a conduit à jeter un regard rétrospectif sur mon itinéraire intellectuel.

[RussEurope-en-Exil] Budget italien : le bras de fer avec l’Union européenne est engagé, par Jacques Sapir

La présentation du budget italien est en train de soulever un problème de compatibilité avec les institutions européennes (sur l’ampleur du déficit) ainsi qu’une vive polémique en Italie. Il est désormais clair que l’on va vers une crise d’ampleur entre l’Union européenne et l’Italie.

[RussEurope-en-Exil] Quant l’ancien monde couronne des économistes de l’ancien monde, par Jacques Sapir

La désignation des deux prix Nobel d’économie pour 2018 marque un retour du Comité Nobel à une économie néoclassique pure et dure qui présente, sous des formes sophistiquées, les mêmes sophismes et les mêmes erreurs qu’il y a plus de cent ans. Ce « retour en arrière » du Comité Nobel se pare néanmoins des oripeaux de la modernité. Ainsi, les deux économistes couronnés sont réputés avoir apporté des contributions majeures sur la question de la croissance et de l’environnement. Pourtant, la réalité est toute autres.

La Charia expliquée à un ingrat

La charia n'est ni la peste, ni le choléra, ce n'est pas une maladie, mais un paradis ici-bas... ou plutôt un cheminement intelligent vers le paradis que tu peux entrevoir déjà ici-bas. La charia est comme on dit : une Loi qui ouvre la voie au plus humble des serviteurs, comme au plus superbe des rois.

Du capitalisme à l’islamisme

Pour qu'il y ait plus de lits dans les hôpitaux, plus de beurre dans les frigos, plus d'écoles pour nourrir les cerveaux... en deux mots : plus de boulots et moins de gens au bout du rouleau ... il faut de la CROISSANCE. C'est la sentence qui offense tous ceux qui ont des lacunes en économie. Et à juste titre parce que l'économie n'est pas une science mais un état de conscience.

[RussEurope-en-Exil] Keynes, critique de l’Euro ? Par Jacques Sapir

La publication prochaine (début octobre) de l’ouvrage dirigé par Éric Berr, Virginie Monvoisin et Jean-François Ponsot, L’économie postkeynésienne. Histoire, théories et politiques qui sera publié au Seuil, invite à se replonger dans l’un des ouvrage de « jeunesse » de Keynes A Tract on Monetary Reform.