familiers

Nique ta République

Nos haines en disent plus long sur nous que nos amours. Qui hait qui ? Qui hait quoi? Et pourquoi cette haine ? Nous avons du mal à identifier cet obscur objet... de haine. L'ignorer, ça nous gêne. Le savoir nous fait de la peine. C'est le comble de la malice : est-ce que nous les haïssons ou est-ce qu'ils nous haïssent? Une ambigüité que nous chérissons ou une ambigüité qu'ils chérissent ? Là n'est pas la question, mais la remise en question de notre "trait d'union", de notre accent complexe, de notre vie en commun.

Surprise Patrie

De la terre de FRANCE Je ne me suis jamais sentie propriétaire Et nous en sommes tous là, je crois Dignes ou indignes locataires On y tient... Comme on tient à son enfance Mais cela ne créé aucun lien d'appartenance C'est comme ça, on ne peut pas subordonner la transcendance Ce n'est pas vous, ni moi qui mène la danse ! Ce n'est pas parce que vous aimez quelqu'un Passionnément, infiniment, follement Que vous le possédez de quelque façon. Et vous l'aimez d'autant plus que vous ne le possédez jamais Il est peut-être en vous, mais il n'est pas à vous. Il en est de même de ma terre natale