foi

Lumières et laïcité

Il n'y a pas qu'une raison à garder, il y a aussi une maison à sauvegarder. La France a toujours feint d'ignorer que ce sont ses lumières qui font tout flamber.

Voilée à Paris, non voilée à Alger !

Je ne sais pas si vous connaissez cet auteur allemand qui a levé le voile d'ignorance sur tous nos tourments en assimilant la vérité au dévoilement. Autrement dit la vérité vraie est toujours déjà voilée et il faut étudier bien longtemps pour apprendre et comprendre pourquoi il n'est pas bon de lui arracher son voile.

DÉCATHLON : Hijab et Irhab

Même ceux qui ne font pas partie des gens du livre (Ahl Al Kitab) n'auront aucun mal à traduire ce glissement sémantique ou pathologique du voile de la pudeur (Le Hijab) au voile de la peur (El Irhab). Sans jeu de mots : on assimile le voile de la peur à la peur du voile. C'est de plus en plus lisible sur la toile.

LE PREMIER MUSULMAN

Avant Abraham, on ne savait pas ce que c’était qu’un drame intérieur. La conscience malheureuse n’avait pas conscience d’être malheureuse. Les cœurs battaient sans savoir pourquoi ils battaient. Nul n’avait encore entendu parler de Dieu. On se contentait de brûler à petit feu en sondant l’état des lieux sans se soucier des cieux.

La Charia expliquée à un ingrat

La charia n'est ni la peste, ni le choléra, ce n'est pas une maladie, mais un paradis ici-bas... ou plutôt un cheminement intelligent vers le paradis que tu peux entrevoir déjà ici-bas. La charia est comme on dit : une Loi qui ouvre la voie au plus humble des serviteurs, comme au plus superbe des rois.

Le menu du Ramadan

Vous vous attendez à quoi au juste ? What did you expect ? Que je garnisse votre palais ? Ou que je vernisse le profil des plus fins gourmets ? Je vous rappelle que Ramadan est fait pour que l'on cesse d'être gourmand. Il faut être bête pour croire que les joies de la table font partie de la fête...  

Il était une Foi… Gaza.

 

Violence et Passion dans le Coran

  La violence n'est pas dans le LIVRE. Elle est dans le cœur des hommes. Feuilletez le bien pour en avoir le cœur net. Celui qui accuse le Dieu des musulmans, récuse Dieu tout simplement. Même si, il est vrai, le Coran nous apprend au sujet de la violence quelque chose de nouveau : qu'elle n'est justement pas nouvelle mais fort ancienne... Elle est dans nos gênes.

Conversions

- Le païen qui a rencontré Moïse, ne s'est pas converti au judaïsme. Il a tout simplement ouvert un peu plus ses yeux. - L'hébreu qui a rencontré Jésus, ne s'est pas converti au christianisme, il a tout simplement ouvert un peu plus son cœur. - Le chrétien qui a rencontré Mohammed ne s'est pas converti à l'islam, C'est Dieu qui a ouvert son cœur et ses yeux. Qu'est-ce qu'une conversion ? Si on ouvre le dictionnaire, on s'apercevra qu'il est un peu moins sectaire que nous autres, vers de terre.

Les mécréants

Les mécréants sont par définition infidèles et très souvent sans cervelle. Il leur manque et leur manquera toujours une dimension, celle du verbe être qui se situe hors du temps, hors de l'espace, hors d'eux-mêmes. Pour eux, Dieu n'a pas lieu d'être. Sans lui, ils vivent mieux. Sans sursis et sans souci. Ils croient qu'ils ne croient pas, ils ne croient pas qu'ils croient. Ils oscillent entre la bonne et la mauvaise Foi. Et ils ont l'impression que cette absence de Foi, rend plus fidèle à soi.

Les amants du néant

Je vais en surprendre plus d'un, en relatant la vie de ceux qui défient la mort et font fi de la vie d'autrui. Ils ne s'estiment ni lâches, ni courageux, mais téméraires, sans recul et sans scrupules, plus extrêmes que les extrêmes, avec les autres et avec eux-mêmes. Ils vivent par défaut, ils meurent par excès. Par excès de dégoût. Pour eux, c'est la vie qui n'a pas de sens. La mort en a un à leurs yeux. Elle met fin à leur calvaire et à leur univers sans sel, et qui ne peut, ni ne doit être conservé en tant que tel... sans rien d'universel.

Provocation

Hé man Pourquoi veux-tu épouser cette musulmane ? Tu n'as pas d'autre fantasme que cette Narimane ? Je n'ai pas dit qu'elle était une mauvaise Reine Mais... mais que tu me faisais de la peine... C'est parce qu'elle t'a dit NON Que tu t'accroches à son être, à son visage, à son nom ? Pourquoi te soumettre à une soumise ? Qui ne te désire pas, ne t'aime pas, qui te méprise ? Elle n'a d'yeux que pour son Dieu, d'élan que pour son prophète Où est ta victoire ? Préfères-tu la défaite ? Je ne vois pas ce qui peut te divertir auprès d'un être qui ne cherche qu'à te convertir ?

Je suis une médiévale

Je suis une médiévale... la femme d'un idéal Je n'ai pas d'autre logis que ma nostalgie Je suis d'hier Je sais ce que c'est que prier Ce que c'est qu'une prière J'ai bâti toute Ma vie Sur un mot : Merci Sur deux : merci infiniment Sur trois : merci mon Dieu Je n'ai pas d'amis J'ai du respect... pour mes ennemis J'ignore la crainte Je ne supporte pas la contrainte Je brûle de mille feux Je crée pour être auprès de Dieu Autrement dit : sans lieu Je ne suis pas un homme J'exige le summum Le plus haut, le plus beau Tout ce qui sort du lot Je suis une médiévale En version originale

Entre tragédie et chaos

« Il n’y a pas d’innocents ! » rétorqua Emile Henry au juge lui reprochant de s’en être pris aux habitués du Terminus dans la soirée du 12 février 1894. Le jeune terroriste avait patiemment attendu que l’éminent café de Saint Lazare soit bien peuplé pour lancer sa marmite pleine d’explosifs.

Pourquoi Dieu ?

Pourquoi Dieu ? À cause de son nom, on me traite de tous les noms. On me maltraite. Parce que j'en parle un peu trop souvent, comme d'un élément omniprésent. On me remet en question en chargeant mes propos de prosélytisme, de fidéisme... d'islamisme. Parce que j'ai eu le malheur de chercher l'auteur... Ou comme on disait jadis : le souverain bien. Le meilleur... l'aiguillon majeur. Pourquoi Dieu ? La question est sans pourquoi Parce que la réponse ne concerne que lui, que moi. Mais je ne vais pas l'éluder pour autant... Par Dieu, je vais vous dire ce que j'entends :

Dialogue avec Al Baghdadi

Personne : avec ce téléphone, il m'arrive de voir dans le noir... voir ce que vous ne pouvez pas voir. Il m'arrive même d'accéder à un vrai savoir, celui que vous n'êtes pas censés savoir... Le savoir des insensés... j'y crois mais vous n'êtes pas obligés de me croire. Je m'en vais composer le numéro de nouveau Nabucco qui prétend être le Lieu-tenant de Dieu sur terre. ( ça sonne de l'autre côté... et au bout de quelques secondes, quelqu'un décroche) Personne : allo... je ne vais pas vous offenser en vous demandant qui est à l'appareil?

La Foi : facile à télécharger !

Il faut faire contre mauvaise fortune, bon cœur C'est ma maxime, mon dicton, mon proverbe Je ferme les yeux et je m'allonge sur la mauvaise herbe En forçant les portes du bon-heur Il suffit d'un rien, de peu Pour rencontrer Dieu Une âme, ça ne s'invente pas Ça se contente Et je retrouve mes origines Dans quatre vers de Racine: "L'âme heureusement captive Dans son sein trouve la paix Et s'enivre d'une eau vive Qui ne s'épuise jamais" Ce n'est ni laborieux, ni religieux C'est juste miraculeusement D'être amoureux de Dieu Une application qui m'ouvre les yeux J'aime, donc je peux

Un État sans Foi ni Loi

Froisser la mémoire des uns est un délit. Froisser la Foi des autres est un délice... Il n'y a plus de Justice... mais un caprice de riches... Je suis encore bouleversée par la dernière publication de Charlie Hebdo... Je n'en reviens toujours pas... de ce manque d'intelligence et d'à-propos. Ce n'est plus Charlie, l'auteur du délit mais toute la France qui incite à la violence et à la perte des évidences. En quoi une nouvelle caricature du prophète aurait pu nous épargner une défaite et nous permettre de redresser la tête ?

Les créatures du Léviathan

L’Eglise ne doit pas commander. Politiquement parlant, elle ne le peut. Ses desseins transcendants demeurent hétérogènes aux lois physiques de notre monde visible, immanent. Les passions attachant les hommes à ce monde, et celles les reliant à l’au-delà, ne peuvent s’accommoder. Les âmes citoyennes ne peuvent communier dans un sanctuaire.

Républicains ou chrétiens ?