grand patronat

Travail, compétitivité et pauvreté

Le conseil central de l’économie belge rapportait qu’en un peu plus d’une décennie les dividendes perçus par les actionnaires avaient doublé. Une tendance que corroborent les analystes français : pour l’année 2013, une progression moyenne de 5% des dividendes pour les entreprises du CAC 40 est annoncée. En dépit d’une accumulation de richesse toujours plus conséquente, le monde entrepreneurial se borne dans sa logique de réduction des salaires au nom de la compétitivité.