Hackers

Aaron Swartz, « enfant d’Internet » sacrifié pour l’exemple

Un documentaire retrace le parcours de ce hacker de génie, militant de la connaissance en accès libre, suicidé à 26 ans en 2013. Pour avoir téléchargé des articles scientifiques depuis les serveurs du MIT, il risquait 35 ans de prison.  the story of Aaron Swartz DR
Jaquette du film The Internet’s own boy : the story of Aaron Swartz DR