histoire

La méthode Jakarta : croisade anticommuniste de Washington et massacres de masse

Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises Dans un nouveau livre, le journaliste se penche sur les massacres de la guerre froide en Asie et en Amérique latine qui définissent encore aujourd’hui la dynamique politique mondiale.

Le fascisme est-il français ? – avec l’historien Zeev Sternhell

Source : Disparu dimanche dernier à 85 ans, l’historien israélien Zeev Sternhell était devenu la bête noire des études historiques officielles françaises, après la parution, en 1983, de son Ni droite ni gauche. L’idéologie fasciste en France.

Les Leçons de la Pandémie de 1918-1919

Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises La pandémie de grippe de 1918 a été, de tous les fléaux, le plus contagieux de l’histoire de l’humanité. Environ 40 millions de personnes sont mortes dans le monde, dont 550 000 aux États-Unis&;

CIA : le coup d’État oublié contre l’Australie, « l’allié le plus loyal »

Source : &; John Pilger Traduit par l’équipe Les-Crises John Pilger revient sur le coup d’État anglo-américain par lequel la CIA a renversé un allié démocratiquement élu en Australie ; un scandale dans lequel des pans de l’élite australienne étaient de connivence.

États-Unis : Les menaces de répression par le recours à l’armée

Source : Traduit par l’équipe Les-Crises Donald Trump a récemment menacé de libérer « le pouvoir illimité de l’armée » pour réprimer le soulèvement du Minnesota. Pour Joe Lauria, rédacteur en chef de Consortium News, le président américain a ainsi mentionné le recours à l’armée américaine pour « envahir » un État sans le consentement d’un gouverneur.

Se souvenir de la diffamation par le FBI contre Martin Luther King

En 2017, lorsque le FBI a encensé le leader des droits civils pour des raisons de relations publiques dans un tweet, Ben Norton a publié un rappel sur l’histoire sale de l’agence.

[RussEurope-en-Exil] Comment les armées s’adaptent pour vaincre (ou pas) ; analyse du dernier livre de Michel GOYA, par Jacques Sapir

Michel GOYA vient de publier un ouvrage important sur les processus d’adaptation des armées" name="_ftnref1">[1]. Cet ouvrage fait suite à d’autres, touts aussi important, comme celui qu’il consacra à la mort en opérations militaires" name="_ftnref2">[2]. L’ouvrage prolonge le cours qu’il donna à Sciences-Po.

Les soldats musulmans oubliés de la Première Guerre Mondiale

Source : , 12-11-2018 Cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale, les historiens pensent que le fait de reconnaître la contribution des musulmans peut aider à résoudre des problèmes contemporains tels que l&;islamophobie.

[RussEurope-en-Exil] Barbarossa, la guerre absolue, de Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri, par Jacques Sapir

Voici donc un livre imposant sur les fondements et les conditions de l’attaque de l’URSS par l’Allemagne nazie" name="_ftnref1">[1]. Un livre qu’il faut lire même s’il contient bien des imperfections. Son contenu dépasse en effet les omissions, voire les petites erreurs que l’on peut y trouver. En dépit de sa taille, il n’est certes pas l’ouvrage définitif qu’il aurait peut-être pu être, mais il est certainement une contribution solide et érudite sur cette question.

[RussEurope-en-Exil] Le 80ème anniversaire du Pacte Germano-Soviétique, par Jacques Sapir

Ce jour du 23 août 2019 marque le 80e anniversaire de la signature du pacte Germano-Soviétique, dit aussi pacte Molotov-Ribbentrop. La signature de ce pacte faisait sauter la dernière des sécurités avant le début de la Seconde Guerre Mondiale. L’agression de l’Allemagne Nazie contre la Pologne n’est plus qu’une question de jours ; elle surviendra le 1er septembre. Les déclarations de guerre à l’Allemagne de la Grande-Bretagne et de la France surviendront dès le 3 septembre 1939.

Echanges Lacroix-Riz / Sapir à propos du livre Moscou-Caucase, été 1934

Source : , 10-08-2019 Madame Lacroix-Riz a adressé à Olivier Berruyer une « réponse » après la publication sur le site « Les Crises » de ma recension du livre Moscou-Caucase, été 1934. Je publie donc ici sur facebook le texte de Madame Lacroix-Riz et ma propre réponse à ce texte. TEXTE DE MADAME LACROIX-RIZ

[RussEurope-en-Exil] De la fascination des intellectuels français pour l’URSS : à propos de l’édition des lettres de voyage de Jean-Richard et Marguerite Bloch, par Jacques Sapir

Les « retours d’URSS », ces voyages dont les intellectuels français (mais aussi américains, britanniques, etc…) tiraient livres et articles généralement élogieux sur l’URSS, et parfois aussi fort critiques" name="_ftnref1">[1], sont un classique des années trente. Ils représentent un type particulier de littérature. Plus rares, mais aussi plus précieux, sont des témoignages relativement intimes, comme des lettres rédigées pour des tiers dans le cour d’un de ces voyages.

[RussEurope-en-Exil] Stephen Bourque, la question des victimes civiles françaises des bombardements alliés et le piège du point de vue « doloriste », par Jacques Sapir

Le livre de Stephen Alan Bourque, Au-delà des Plages – La guerre des alliés contre la France" name="_ftnref1">[1], qui vient de paraître aux éditions Passes Composés, dans une traduction due à Simon Duran va provoquer un important et salutaire débat. Stephen Bourque est un historien issu de l’institution militaire qui a enseigné au School of Advanced Military Studies et qui est professeur émérite au U.S. Army Command and General Staff College.