hitler

Dutch Retailer Apologizes for Hitler Appearance in Kids’ Coloring Book

A Dutch drugstore chain has issued an apology after accidentally selling children’s coloring books featuring a color-by-number image of Adolf Hitler giving a Nazi salute. The depiction was complete with a red swastika armband. Kruidvat, the drugstore chain, issued an apology on their website and asserted that they have pulled all the remaining coloring books from their shelves.

Pas de salut pour les Bisounours

Le Bisounours est celui qui croit savoir quel cheval va remporter la course. Il croit que le pouvoir est entre les mains de celui qui tient les cordons de la bourse. Il rêve en douceur et proteste quand on le traite de doux rêveur. Il n'est pas lucide... Il est stupide Il croit à la race pure... Et de ses impuretés il n'en a cure! Il croit à la grandeur de la Nation En ignorant qu'elle est issue de ses hallucinations. Il croit à un sens inné de la patrie Sans se souvenir qu'il ne s'agit que d'un parti pris. Le Bisounours n'est pas celui qui a les yeux fermés

L’Occident réédite le démon

L'Allemagne vient de rééditer "Mein Kampf" d'Adolf Hitler. Il suffit de le relire et c'est ce que j'ai fait pour y découvrir le monstre qu'il fut, le monstre qu'il était. Il est débile mental par dessus le marché. C'eut été plus subtil d'écrire et de décrire sa pathologie autrement qu'il ne le fit.

La leçon de révisionnisme du professeur Bibi

Celui qui paye les musiciens choisit la musique. Mais celui qui rédige la partition, lui peut carrément choisir la mélodie ! On savait le roi de la pantalonnade sioniste enclin aux farces et attrapes de tout calibre, on ne le devinait pas conteur le soir au coin du feu. Bibi a plongé ses gros doigts dans l’Histoire pour apporter un petit rectificatif à la version officielle. En tant que dépositaire de ladite version, il pouvait se le permettre, sans avoir évidemment de compte à rendre à qui que ce soit. Comme ça, c’est plus simple, hein…

La goutte d’or qui fait déborder le vase !

Hier ou peut-être aujourd'hui, avec le stress, je ne me souviens plus, j'ai poussé la porte d'un vieux café de commerce. J'ai commandé un express et je me suis mise à lire la presse. Le canard que quelqu'un a dû oublier sur le bar... "Libération"... ça m'a rappelé Sartre et Beauvoir... l'âge d'or et le café de Flore...Saint Germain des Près... le Grand soir. Avec mon humeur chagrine, j'ai mis par hasard le doigt sur la Palestine ou plus exactement sur la vermine Benyamin qui gouverne ses proches en Orient.

«Don Bibi», parrain de Jérusalem

Gang d’extrémistes et extirpé in extremis du grand chapeau à Bibi, le tout frais gouvernement israélien de coalition est, comme promis, une sinistre farce. La nouvelle bande à Bibi, squattée par les nationalistes religieux et les ultra-orthodoxes, rassemble la fine fleur des talmudo-dingos du parti Shass et les hébraïco-possédés de Judaïsme unifié, ainsi que les petits fachos colonialistes du Foyer juif de Naftali Benett.

Un système d’épouvantails et de pions

Les plus grands criminels de la planète ne sont pas les Bachar, les Ben Laden ou autres Kadhafi. Bien au contraire, combien même ils peuvent être de vrais résistants, on les diabolise et les utilise surtout comme épouvantails. Les vrais malfaiteurs, eux, ne se donnent jamais en spectacle comme un Hitler au meilleur de sa forme, mais sont d’autant plus dangereux qu’ils agissent derrière le rideau… Vous ne les voyez donc pas, et pourtant, ils nous gouvernent, nous manipulent comme si nous étions des pions. Des “pions de casino” comme le disait si bien Thomas Sankara :

Hitler and the Banksters: The Abolition of Interest-Servitude | Veterans Today

Events quickly unraveled. On March 31, 1939, Poland received a blank check(19) from England, which unilaterally offered to guarantee her sovereignty; not only if Germany invaded Poland, but also if Poland invaded Germany! This merely served to stiffen Polish resistance to Hitler’s genuine desire to achieve a permanent solution of all outstanding issues emanating from the Treaty of Versailles.

FLUORIDES & CONTROLE DE L'ESPRIT

La première fois que de l'eau potable a été fluorée, c'était dans les camps de concentration de l'Allemagne nazie. La Gestapo ne pensait pas aux présumés bienfaits du fluor sur les dents des enfants. Du fluorure de sodium était ajouté à l'eau afin de rendre les humains stériles et forcer les prisonniers des camps de concentration à demeurer dociles.