idéologie

DIVORCE POUR TOUS

Ça consume... ça consomme... des objets... des idées... des hommes. Je veux parler de l'air du temps...
  Le mariage pour tous fait partie de ces tentations qui nous donnent l'impression d'aller de l'avant alors qu'on ne fait que tourner en rond en déplorant ou en célébrant les atermoiements du temps qui passe... Tout progrès est en même temps un regret !

ISLAMISME ET SIONISME

Sionisme ou islamisme ? Tout dépend comment vous voulez qu'on vous implante le couteau, en face ou dans le dos ? Dans les deux cas de figure, vous n'échapperez pas au traumatisme... au choc des prismes. Ces deux visions nous divisent, alors qu'elles procèdent de la même entreprise, de la même matière grise... de la même bêtise.  

De Saint Charles à Las Vegas

Après le double assassinat sur le parvis de la gare, la sentinelle du néant ne peut s'empêcher de se poser la question qui tue : faut-il renvoyer chez eux tous les apaches pour ne plus être à la merci de toutes les tâches ?

MARINE & POUTINE

 
Il n'y a pas d'énigme au rapprochement entre Marine et Poutine. Les deux font appel au même paradigme : Un paradigme Marxiste...   En politique, il faut choisir soi-même sa posture pour ne pas être à la merci de l'imposture. Et pour avoir les pieds sur terre, miser sur son logis, sous peine d'être délogé ou démis par l'idéologie.  

Le procès de Fillon

 
Qui peut encore défendre Fillon sans passer pour un couillon ? Qui ? Moi, oui moi. Pourquoi ? Pour vous attester qu'il y a un passage secret entre la mauvaise et la bonne Foi. François Fillon, c'est le bon client si je puis dire, à lui seul il a réussi à accorder tous les mauvais esprits. Il a failli : tout le monde est d'accord là-dessus. Pour ne pas se sentir indécent, tout le monde le descend...

ISLAMONIUM

Ça y est ! Les amalgames sont désormais autorisés Les plus ridicules n'ont plus peur d'être ridiculisés Ni les analystes analysés... Les terroristes vont devoir entendre la vérité Qui ne sort pas de la bouche des terrorisés Et qui stipule que : seul l'islam est à incriminer. Et pour dire les choses crument : Tous les musulmans sont suspects L'islam est une idéologie qui ignore l'amour et la paix C'est l'uranium des pauvres d'esprit Qui s'en prennent à la vie de tous ceux qui aiment la vie La chérissent ou la glorifient... C'est l'islam qui réclame toute l'âme, toutes les âmes

Les nouveaux clivages idéologiques français

Le clivage gauche-droite actuel est en bonne partie éprouvé, près d’un français sur trois ne sachant plus se positionner par rapport à lui. L’intérêt de cet article est de mettre en valeur les véritables clivages qui traversent les courants d’idées, en postulant l’existence de deux axes majeurs sur un clivage unique formant la matrice idéologique

Libérez-vous du libéralisme !

Le communisme n'a pas réussi à appauvrir les riches Le capitalisme n'a pas réussi à enrichir les pauvres... Depuis, les deux envieux ennemis sont devenus amis. Ils se sont réconciliés avec eux-mêmes et avec la réalité des faits C'est ainsi qu'on a vu paraître le libéralisme Le logis des sans logis, l'idéologie des sans idéologie. La maison sans raison, la religion sans dieu Le libéralisme a réussi à appauvrir les pauvres À les vider de leur sang, de leur sens ! En leur offrant juste un mensonge comme clé des songes Cette clé c'est ce qu'on appelle : La Liberté

Génération Bataclan

Pourquoi est-ce que je te cause ? Because, il n'y a pas d'effet sans cause! Je sais que tu en as eu ta dose Mais ce n'est pas une raison de confondre machin et chose Ça t'apprendra à voir la vie en rose... Ça ne rime à rien, je le sais, parce que les temps sont moroses. Je suis d'avis pour renoncer à la poésie, et renouer avec la prose Non je n'ai pas dit : faisons une pause Analysons ce qui est vraiment en cause : L'islam et ses overdoses L'islamisme et nos psychoses Désolée, mais je ne fais pas exprès de tomber sur des sonorités en symbiose

FRANCE – GALE

Vous imaginez la peur, la stupeur, la terreur ? Ça va vite avec la rumeur : la France a la gale Pas la peste ni le choléra mais la gale... Qui lui vient de l'extérieur mais qui la ravage de l'intérieur À part quelques mesquins qui se frottent les mains Toute la population a envie de se gratter Dans un concert, dans un bal masqué ou sur la terrasse d'un café Ça démange, ça dérange surtout les étrangers Qui se sentent regardés, épiés, suspects... Parce que le mal est transmis, il n'est pas d'ici Il vient d'ailleurs... pour notre plus grand malheur

Croire

Croire.   « La première clef de la sagesse, c’est une interrogation continuelle, il n’est pas inutile de douter de chaque chose. En effet, qui doute conduit à chercher, qui cherche peut saisir la vérité ». Pierre Abélard (1079-1142)   Statue imaginaire de Pierre Abélard  

Le déni de la réalité

J'aimerais bien examiner avec vous une expression en vogue aujourd'hui : Le déni de la réalité. Et la question surgit aussitôt : de quelle réalité, il s'agit ? Parce que ça ne vous a pas échappé, que nous n'avons pas la même vision de la réalité. Sans parler de subjectivité, on peut parler d'objectivité toute relative... c'est toujours selon un point de vue, un point dans l'espace et un point dans le temps : les fameuses coordonnées sans lesquelles on ne peut rien ordonner. La réalité est la somme de toutes ces coordonnées... un ordre donné auquel nous ne pouvons pas ne pas nous abandonner.

Petit éloge de l’excès

Je croirai en Dieu le jour où je le verrai danser. »    -F. Nietzsche
- On peut dire ce qu’on veut du génie humain, à force de gratifier les mâles dominants, les forts en fer, les mangeurs d’os, de laisser les vainqueurs écrire l’histoire et les marchands s’emparer du vivant avec une marge de quinze pour cent pour les actionnaires, le résultat n’est pas bien marrant.

Un peuple ouvert

Les Grecs étaient dispersés dans de multiples cités autonomes, plus de 130, et pendant les quatre siècles où se sont formées leur civilisation et leur pensée, d’Homère à Aristote, aucun chef politique, aucun guide religieux, aucun philosophe n’a formulé l’idée qu’il faudrait regrouper tous les Grecs en un seul Etat.