Impérialisme

Du bruit pour la PALESTINE !

Quand un bruit ne fait plus de bruit... Ça peut signifier que quelque chose a été détruit comme l'innocence ou l'espérance... On n'y croit plus, d'où ce faux silence au sujet de la PALESTINE... qui se réduit au fur et à mesure à une part incongrue.

ISLAMISME ET SIONISME

Sionisme ou islamisme ? Tout dépend comment vous voulez qu'on vous implante le couteau, en face ou dans le dos ? Dans les deux cas de figure, vous n'échapperez pas au traumatisme... au choc des prismes. Ces deux visions nous divisent, alors qu'elles procèdent de la même entreprise, de la même matière grise... de la même bêtise.  

Le non-dit et l’interdit

Je ne sais pas si je fais partie des enragés mais je crois savoir où se situe le danger. Il est entre les mains des carriéristes et des fanatiques! On ne sait plus comment faire pour leur résister ? Pour les dénoncer ou se prononcer sur leur pseudo-religiosité qui confère au pouvoir le sens du sacré et au sacré le sens du pouvoir !   Nous sommes un peu déglingués, je le reconnais.

Attention, les enfants nous regardent !

L'innocent est celui qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Le bien, le mal ne lui disent rien. C'est un enfant... ceux qui n'ont jamais entendu parler de Dieu... regardez bien les yeux d'un enfant ! Étymologiquement, c'est celui qui ne parle pas... n'en parle pas... Mais il pleure quand on lui fait mal. Sans savoir pourquoi.

[1957] L’impérialisme occidental, ennemi de la Liberté – par J.F. Kennedy

Le 2 juillet 1957, le sénateur démocrate John F. Kennedy prononce un discours retentissant devant le Sénat des États-Unis. Il dénonce la présence coloniale française en Algérie et appelle à l’indépendance de ce pays. S’agit-il d’une fidélité à l’anticolonialisme américain, ou d’un souci de sauvegarder un « grand allié » et ami ? Sur un fond de guerre froide, les réactions ne se sont pas fait attendre. Elles sont venues de l’intérieur des États-Unis, de la France, de l’Algérie et d’ailleurs. Les unes applaudissent le courage du jeune sénateur.

Comment lutter contre le terrorisme ?

Pour lutter contre le terrorisme, il faut être un peu plus futé. Moins usé et plus rusé. Juger sans préjugés. Et agir au lieu de réagir. Pour être plus malin que le plus malin, ce n'est pas le mal qu'il faut maitriser mais le BIEN. L'arme du bien est seule capable de désarmer l'ennemi. Et on ne peut y parvenir sans renoncer à la démagogie et sans recourir à la PÉDAGOGIE. Et même si la politique n'est pas une science, elle n'en demeure pas moins un ART susceptible de contenir toutes les turbulences et venir à bout de toutes les violences.

Qui est l’idiot utile de qui ?

Vous en avez probablement entendu parler sans vraiment cerner le sujet... Qu'est-ce qu'un idiot utile ? Ce sont les idiots qui en parlent le mieux, parce qu'ils n'ont pas d'autre raison que leur raison pour juger comme le serpent qui se mord la queue en croyant savourer ce qu'il y a de mieux. Qu'est-ce qu'un idiot utile ? C'est quelqu'un qui, en croyant servir sa tête, ne fait que servir d'autres têtes que la sienne. Le bougre ne sait pas qu'on se sert de lui. Illusion au carré : il se fait comme on dit des illusions sur ses propres illusions... il en est dupe.

Poutine et la vermine

La Russie voit rouge. Elle tire sur tout ce qui bouge. Pas de distinguo entre les déglingos. L'opposition chaotique ne vaut guère plus que l'État soit disant islamique. Les rebelles et les faux rebelles dans la même poubelle. C'est imparable comme argument : tous les excréments sont exécrables, pour les éliminer il faut tirer plus d'une fois la chasse d'eau parce qu'ils sont infiltrés par des toxines qui ne sont pas biodégradables.

Dialogue avec un réfugié

(le téléphone noir sonne l'heure) Personne : Allo... vous êtes toujours là ? Le réfugié : oui toujours là Personne : Marhàbà Le réfugié : merci... je vous dois à vous et à tous ceux qui sont comme vous, une fière chandelle... même si je n'ai pas encore réussi à obtenir mon statut de réfugié, je me sens presque libre! Personne: vous parlez encore mieux que moi le français, où l'avez-vous appris ? Le réfugié : on avait des écoles enviées par le monde entier avant que ne s'installe le merdier ! Personne : vous voulez dire que c'est encore plus dur pour vous autres chrétiens?

L’enfer de Lance

Beaucoup connaissent désormais notre maxime : Il n’y a pas d’innocents, soit on sauve personne, soit on sauve tout le monde. Il semblerait que Stephen Frears, le réalisateur de The program ne la partage pas. Ainsi, il profite du grand écran pour déshonorer un homme ayant pourtant déjà fait son mea culpa, et pour cracher, avec indécence, sur l’un des sports les plus populaires en France : le cyclisme.

Les méthodes de l’Empire

Exemples du Guatemala, du Nicaragua et du Salvador

Les USA sont le plus gros consommateur des mots « liberté » et « démocratie ». C’est sans doute pourquoi il ne leur en reste plus pour les exporter avec le mode opératoire ad hoc. Les peuples doivent se contenter de l’importation (imposée) d’ersatz couleur rouge sang.

La rançon de la servitude

Je vois des générations entières condamnées, astreintes tous les jours à la même misère, dans le bourbier du travail précaire qui est juste bon à servir les intérêts de quelques-uns. Nos vies, sont vides de buts véritables. Nos volontés sont ici réduites à nos désirs.

Héroïsme et propagande

De nouveau aujourd’hui, sortie d’une belle saloperie hollywoodienne ! Une asservissant d’autant mieux qu’elle alimente le fantasme d’une émancipation fruit d’un héroïsme difficilement envisageable aux communs des mortels. Les Avengers donc, pour la deuxième fois, tenteront de sauver les hommes des griffes du mal !

L’anarchie est morte, vive la démocratie !

L’anarchie, aujourd’hui, c’est un folklore. Se réclamer d’un monde sans ordre revient presque à promouvoir un chaos digne des pires barbaries de notre Histoire. Pour tout dire, tous ceux qui, depuis quelques décennies, se revendiquent comme anarchistes, s’accaparent outrancièrement une fierté et un prestige plus proches de la mystification que de la vertu. Ils sont les idiots utiles à toute réelle entreprise révolutionnaire.

J’achète donc je suis

 Comme la plus heureuse personne du monde est celle à qui peu de choses suffit, les grands et les ambitieux sont en ce point les plus misérables qu’il leur faut l’assemblage d’une infinité de biens pour les rendre heureux. »      -La Rochefoucauld
Quel est l’intérêt de nos maîtres financiers ?

Fascisme et société de consommation

En ces temps où le débat d’idée se heurte immanquablement à la police de la pensée, la lecture de cet extrait des Écrits Corsaires de Pasolini nous rappelle l’essence même de ce terrorisme intellectuel.

Petit éloge de l’excès

Je croirai en Dieu le jour où je le verrai danser. »    -F. Nietzsche
- On peut dire ce qu’on veut du génie humain, à force de gratifier les mâles dominants, les forts en fer, les mangeurs d’os, de laisser les vainqueurs écrire l’histoire et les marchands s’emparer du vivant avec une marge de quinze pour cent pour les actionnaires, le résultat n’est pas bien marrant.

Alain Soral, meilleur ennemi de la diktacratie

Qui veut la peau d’Alain Soral ? Certainement pas nous ! Et ce, même si des points de divergence se manifestent entre notre radicalité démocratique et son pragmatisme social. C’est ainsi, d’ailleurs, que nous sombrons parfois dans les méandres d’un égalitarisme utopique, alors que notre sulfureux dissident s’inscrit dans un monde, certes réactionnaire, mais bien plus réel. Mais là n’est pas le plus important. Il faudrait avant tout regarder du coté de la base ontologique. Détaillons cela.

Egalité

Le capitalisme de la séduction

Il y a des livres nous divertissant et d’autres bouleversant foncièrement notre vision du monde. Des livres en mesure de réellement nous émanciper s’ils étaient plus partagés et mieux compris. Mais le système n’aurait rien à gagner d’une telle contagion, alors, pour préserver sa mainmise, il distille ces ouvrages pour qu’on ne puisse les lire que de manière fortuite et inopportune.

OTAN en emporte le vent

A l’origine, l’OTAN avait pour vocation d’assurer la sécurité des pays de l’Atlantique nord face au totalitarisme russe en défendant une certaine idée de la démocratie. Depuis la chute du mur de Berlin et la dissolution du pacte de Varsovie en juillet 1991, cette promesse est tombée en désuétude.

Un point sur la situation en Ukraine

Donetsk bombardé pendant toute la nuit A Donetsk les militaires ukrainiens et les miliciens ont échangé des tirs d'artillerie durant toute cette nuit. Les informations sur les dégâts et victimes n'ont pas été communiquées. Les lance-roquettes multiples Grad des miliciens déployés dans les banlieues de Donetsk ont tiré sur l'aéroport qui reste sous le contrôle