Indignés

Les deux bouts de la République

Cette ruée vers la rue est notre salut Petit à petit, nous allons réécrire les mille et une nuits Que signifie pour nous "la République" ? Sinon que l'État c'est nous Qu'il ne peut pas y avoir d'État sans nous Ce n'est pas seulement notre droit mais notre devoir de reprendre le pouvoir... REPRENDRE LE POUVOIR Nous ne serons plus endormis, ni assis mais DEBOUT Pour nous soustraire à la pesanteur Pour changer l'ordre des valeurs   Il n'y aura plus de discours politiquement correct Sans l'entremise de notre démocratie directe.... Je te parle, pour que tu m'écoutes

Niais ou Indignés ?

Les plus jeunes sont indignés parce que les plus vieux les prennent pour des niais. Ils en ont assez du marché, des marchands, des marchandises... Ils ne veulent plus entendre parler de crise, ni de gestion de la crise. Ils n'opposent pas leur rêve à la réalité, Mais proposent de les réconcilier, en réalisant leur rêve.   Mais quel rêve ? Le plus ancien, le plus nouveau : avoir une prise sur le réel. Avoir leur mot à dire même si ça ne veut plus rien dire. Disons : un peu plus de tact, de contact et donc d'impact. Être une figure en acte au lieu de figurer pendant les entractes.

Moi, Christiane T

Moi Christiane... T C'est mon anathème Je suis celle que personne n'aime La mammifère à chignon Qui ne s'occupera plus de vos oignons ! L'histoire retiendra que pour tous les ânes Je fus l'horrible peau de banane Vive la Finance, Adieu la France ! La France est en état d'urgence. Sublime effet d'annonce Qui en dit long sur l'état de la France Qui à force d'osciller entre louis 16 et 2017 Entre déclin et décadence A fini par vaciller... Par remplacer son inutilité par l'hostilité en se déclarant la guerre : - on fouille tous ceux qui bafouillent

Légitime violence

Nous sommes hélas nombreux à ne plus supporter l'insupportable. Nombreux à se faire justice parce qu'aucune institution judiciaire ne peut nous épargner les vrais préjudices. L'injustifiable n'est pas le mal que nous commettons, mais le mal que nous subissons en nourrissant nous-mêmes la bête qui s'apprête à nous dévorer. L'offense est toujours illégitime, mais la violence peut dans certaines circonstances devenir plus que légitime... Légitime, la violence de ceux qui n'ont plus de défense, plus de sens, plus de chance. Légitime, la violence de ceux qui ne peuvent plus tendre l'autre joue.

Le mouvement des « Indignés » s’étend dans le monde

Le mouvement de contestation lancé en Espagne le 15 mai semble faire tâche d’huile. Un peu partout dans le monde des campements se sont installés, des appels circulent. Alors qu’à Barcelone la police a évacué par la force le campement des « indignés » de la place de Catalogne le 27 mai (voir la vidéo), 8.000 personnes à Athènes ont envahi cette semaine la place Syntagma, devant le Parlement. En France, 200 jeunes campent place de la Bastille à Paris depuis le 20 mai.