inflation

Remontée des taux : Qui arrêtera la FED avant la catastrophe économique ?

Les socialistes, les progressistes et le parti démocrate doivent tous faire pression sur la Fed pour qu’elle change la trajectoire de ses hausses de taux risquées &; si ce n’est pour empêcher une souffrance généralisée, du moins pour sauver leur propre peau politique.

Crise du coût de la vie : Les grèves en Grande-Bretagne ne vont pas s’arrêter de sitôt

Les travailleurs ont fait grève tout au long de l’été pour exiger que soit mis fin à la crise du coût de la vie en Grande-Bretagne et que cela ne se fasse pas à leurs dépens. Attendez-vous à d’autres grèves de ce type dans un avenir très proche. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

L’erreur historique de la FED sur l’inflation n’a fait qu’empirer nos politiques monétaires

Dès que la Fed a compris que l’inflation n’allait pas être transitoire, elle aurait dû faire immédiatement marche arrière en mettant fin à l’assouplissement quantitatif et en augmentant les taux. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Non, la hausse des prix n’est pas due à la hausse des salaires

Ce n’est pas la hausse des salaires des travailleurs qui est à l’origine de l’inflation galopante, mais les profits des entreprises. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Pour combattre l’inflation, la Fed déclare la guerre aux travailleurs

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, prévoit de s’attaquer à l’inflation galopante en relevant les taux d’intérêt — tout en reconnaissant que cela aura pour effet de faire baisser les salaires et de réduire à néant le pouvoir des travailleurs. C’est une réponse qui obligera les travailleurs à faire les frais du poids de la déflagration de l’inflation.

Pendant que la FED détruit les emplois et les salaires, les PDG profitent de l’inflation

La Fed s’est lancée dans une politique anti-inflationniste destinée à détruire les emplois et à maintenir les salaires à un bas niveau. Mais un nouveau rapport montre à quel point les PDG profitent exorbitamment des hausses de prix. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Hausse des taux d’intérêt : une Guerre de classes contre les travailleurs

La hausse des taux d’intérêt de la Banque d’Angleterre est une tentative de faire entrer l’économie en récession, d’augmenter le chômage et de faire baisser encore plus les salaires. En d’autres termes, les travailleurs seront obligés de payer encore plus pour la crise du coût de la vie. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Non, la crise économique actuelle n’est pas uniquement « à cause de Poutine »

Bien qu’il puisse sembler politiquement commode de tout mettre sur le dos de l’invasion ces 8 dernières semaines, il est suprêmement trompeur de le faire. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Non, l’inflation ne justifie pas les réductions de salaires ou des mesures d’austérité

Aux États-Unis et au Canada, les mesures politiques prises pour lutter contre l’inflation donneront le ton de la politique post-pandémie. Il est de la plus haute importance que la lutte contre l’inflation ne devienne pas une excuse pour les réductions de salaires et l’austérité budgétaire. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Inflation : Les travailleurs doivent exiger des salaires plus élevés

L’inflation menace de plonger des millions de personnes dans la pauvreté. Oubliez ce que dit l’establishment : les travailleurs doivent dès maintenant exiger des salaires plus élevés. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Les causes de l’inflation : quid du pic de la production de pétrole ?

L’inflation actuelle n’est pas seulement due à un rebondissement post-pandémique des prix du carburant, mais aussi à un épuisement à long terme de la production pétrolière. Il nous faut mettre fin à notre dépendance aux combustibles fossiles sans que cela ne devienne un prétexte pour une nouvelle vague d’austérité. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

HAUSSE DES PRIX : L’immense CHOC qui nous attend – avec Olivier Berruyer

Les Français pourront-ils faire leurs courses de fin d’année alors que les hausses de prix semblent se confirmer ? Allons-nous être mangés par la grande méchante inflation ? Pourquoi les prix explosent-ils en Allemagne plus vite qu’en France et devons-nous redouter le pire pour les mois qui viennent ?

POURQUOI LES PRIX AUGMENTENT ? Le principe de l’inflation – La Chronique de Farah

Certains disent qu’il faut redouter l’inflation, d’autres estiment qu’elle est salvatrice pour notre économie, mais qu’en est t-il vraiment ? Dans cette chronique, l’économiste Frédéric Farah explique de façon claire le principe de l’inflation. Augmentation des prix, chômage, production : découvrez comment ce phénomène impacte notre économie. Chaque semaine sur , vous retrouverez les Chroniques de vulgarisation de Frédéric Farah qui se divisent en deux catégories :

Trump’s Kind of Labor Day

Reading Time: 5 minutesLabor Day is a national holiday, but probably not one that generates much celebration in the Trump White House, which is moving to add regulatory insult to the existing injury of policies that depress the wages of low-income workers.

la rentrée des Sisyphe

C'est la rentrée La rentrée des classes, celles des oppresseurs et des opprimés. Des fortunés et des infortunés qui se voient de plus en plus grillés la politesse par une classe moyenne : celle des déprimés. C'est reparti pour un nouveau tour de folie : avec un moral et une morale plus que jamais en berne. Il n'y a plus d'acier. C'est la rentrée avec beaucoup plus de choses à craindre qu'à espérer ! La vie chère qui ne facilite pas la rencontre des spermatozoïdes et des ovules... ce qui ne l'empêche pas de s'autoproclamer précieuse pour tout être ridicule.

Bipartisme congénital

Pendant que Hollande peaufine son discours du 14 juillet, Sarko tente de revenir sur les devants de la scène politique française. Ainsi le pouvoir oscille inlassablement entre discours et parade, histoire de satisfaire les caprices de l’oligarchie financière tout en subjuguant les électeurs-esclaves.