infoscénario de Personne

Zineb devant le Conseil

Éloge du voile

Je vais commencer par lever un coin du voile qui vous fait dire tout et le contraire de tout sur la toile. Je vais m'autoriser une toute petite intrusion dans l'esprit des milieux autorisés pour nous épargner quelque funeste confusion en vous disant :

Cinquante nuances de simagrées !

Il faut dératiser la France

Notez le bien : vivre c'est raconter. Se la raconter en sachant qu'un mot peut en cacher un autre... s'y substituer... et tuer. Autrement dit, c'est pour des leurres qu'on meurt! Examinons le phénomène de la radicalisation.

Résislamiste !

Ce tableau n'est pas un Picasso, mais la photo d'une maman prise d'assaut. C'est un sot qui monte au tableau pour séparer la chair et la peau...pour faire la peau à la chair de sa chair.

Les deux juifs errants

Zineb, Tariq et les laïcs

Que choisir ? Qui choisir ? Est-ce que j'ai vraiment le choix ? Entre des souris et des hommes ? Entre 10 000 lecteurs qui m'ont "likée" en croyant m'avoir cernée... et l0 électeurs qui se sentent plus impliqués et plus concernés par ce que je fais ?

Merci la Tunisie, merci.

Sa parole est saccadée mais non bradée : probité, probité, probité. Probité morale, probité politique, probité intellectuelle. Il vient de remporter haut la main les élections présidentielles. Kaïs Saïed... son prénom bat la mesure. Son nom combat la démesure.

Un café turc pour la France

Hier, au stade de France, les français n'étaient pas assez français pour se démarquer de leurs adversaires. Pas assez euphoriques. Pas assez homériques. Pas assez méchants. Ils étaient gentils, au sens historique du terme : comme ceux qui dans l'histoire n'ont jamais entendu parler de Dieu. Leur patrie ne faisait pas vraiment partie de la partie. Et leur fratrie plutôt artificielle, n'avait aucun sens de la répartie. Elle a flétri quand il aurait fallu la faire fleurir. Et le sort les a encore une fois taclés parce que la plupart d'entre eux n'était pas assez musclés...

Qui s’est radicalisé ?

Rendez-moi mon argent !

Quelle que soit notre position sur l'échiquier de la vie, nous sommes, nous serons toujours tributaires de la moins gratifiante des oppositions : celle qui oppose les riches aux pauvres et les pauvres aux riches. C'est une ligne de démarcation qui décrit le mieux notre condition inhumaine.

L’HYDRE ISLAMISTE

 

L’homme au couteau

Que réclament de vous, les musulmans ?

Que réclament de vous les musulmans ? Non pitié ! Pas de pitié mais de grâce pas d'impiété, non plus. Cessez de leur marcher sur les pieds sous prétexte qu'ils n'ont pas la même démarche que vous... paix et respect.

LE GRAND REMPLACEMENT

Qui est Raphael Enthoven ? C'est l'ex compagnon de Carla Bruni... la petite cantatrice avec l'accent de l'Italie... vous ne voyez pas de qui il s'agit ? ah je vois, vous auriez plutôt tendance à la marier avec Sarkozy ? Comme quoi c'est le dernier qui parle qui a toujours raison.

L’enfant n’est pas un jouet

Tunisie comme si !

34 chômeurs sur 34 demandeurs : Je connais la Tunisie par cœur, et je reste persuadée que c'est l'un des rares pays où l'on cherche en même temps le whisky et l'argent du whisky pour échapper à je ne sais quel malheur...

Comment va l’algérien ?

L'avenir devient incertain pour tout être qui a du mal à aller plus loin, à changer son destin, ou à le confier à une bonne main.

L’amour en Dieu

Le con génital

Aujourd'hui c'est déjà demain. La science qui associe la biologie aux nouvelles technologies a désormais ton destin entre ses mains. Je vais te faire faire le chemin : Ta mère est enceinte de toi, elle vient de l'apprendre ce matin.

NEYMAR à l’Équipe du soir

"Mes amis, je vous en supplie, débarrassez-moi de Paris. Le PSG n'est pas une institution, c'est une contrefaçon. C'est doré, mais ce n'est pas de l'or. Je l'affirme en bloc : c'est du toc. C'est le faible qui veut faire croire qu'il est le plus fort sous prétexte qu'il dispose d'un trésor.

Haram alik haram

"Madame, Si vous voulez vous débarrasser de votre sens du drame, cessez de soutenir l'Islam!" Qui est ce quidam ? Qui cherche à m'embarrasser corps et âme ?

Ils veulent interdire le rire

Je vais vous le dire... même si je n'ai absolument pas le droit de le dire : Que le rire est le pire qui puisse arriver à un empire. Et qu'on est en passe de l'interdire. Rire de qui? Du seul animal qui ne peut être pris pour n'importe quoi ou n'importe qui.

La traite des retraités

La retraite, la retraite, la retraite. Et la Réforme constante, contestante, consternante mais toujours déjà conforme aux normes changeantes...

À ma zone… à ma couche d’ozone !

  Imaginez la scène de deux insensés qui se rencontrent... Chacun des deux commence par prétendre être le centre d'une circonférence dont les deux contestent l'existence.

G7 : les vulgaires se font la guerre !

Pourquoi on ne peut toujours pas étancher sa soif avec l'eau de mer ? Pourquoi ne peut-on maintenir la paix sans poursuivre la guerre ? Pourquoi sommes-nous incapables d'être vraiment sincères ?  

Détournement de mineurs

Bonjour l'homme ! Comment va ? Ça va ? Ça ne va pas ? comme-ci, comme ça ? Sais-tu au moins ce que c'est qu'être autonome ? Tu crois le savoir, mais tu ne le sais pas, sinon tu m'aurais dit : ça va comme je vais et non comme tu vas... et je t'aurais dit : chapeau bas !  

Le témoignage d’une femme de ménage

La femme de ménage est une légende vivante de l'autre côté de la Méditerranée. Elle balaye, balaye, balaye devant chez elle, depuis qu'elle est née...

LES TROIS COUILLONS

Heureux ceux qui en ont plus que deux... car ils finiront par braver les cieux... les étoiles et tout ce qu'il y a au-dessus d'eux. Avec trois couilles, ils réaliseront tôt ou tard tous leurs vœux. Ils voudront toujours plus, ils chercheront toujours mieux  car ils ne sauront pas se contenter de peu.

Il n’y a pas que nous !

Maroc / Algérie : à deux doigts de s’entendre !

Ça peut vous paraître un peu fou mais j'ai du mal à joindre les deux bouts.

N’ayez pas peur !

Je ne suis pas un enfant de chœur. Je n'ai aucun angélisme de bonne sœur. Je ne crois ni aux promesses de bonheur ni aux oiseaux de malheur.

Féminicides

Comment tu as fait pour tuer ta femme ? Je ne l'aurais jamais fait si ce n'était pas la mienne... Encore un usage abusif du pronom possessif ? Tout est question de grammaire ! Pour sa fille, pour sa femme comme pour sa mère. C'est kif-kif!

à l’encontre des mauvaises rencontres

Pour se vendre, ils font semblant, seulement semblant de tout entendre, de tout comprendre... sans jamais vouloir se rendre à l'évidence.

à l’encontre du féminisme

Tunis ou les sévices de l’opinion