islam

Islam : Vérité ou Liberté ?

On dit quand on ne sait pas quoi dire, que l'islam est une religion de soumission. Maudit soit celui qui le dit, juste pour avoir son mot à dire ! Mais admettons et plaidons pour cette soumission. Celle de la femme qui se voile ou celle de l'homme qui s'agenouille dans la rue et prie le Seigneur pour qu'il soulève un coin du voile.

DÉCATHLON : Hijab et Irhab

Même ceux qui ne font pas partie des gens du livre (Ahl Al Kitab) n'auront aucun mal à traduire ce glissement sémantique ou pathologique du voile de la pudeur (Le Hijab) au voile de la peur (El Irhab). Sans jeu de mots : on assimile le voile de la peur à la peur du voile. C'est de plus en plus lisible sur la toile.

Le troquet ou la Mosquée ?

L'arabe a élu domicile dans l'un des quartiers perdus de la République. C'est ce qui explique pourquoi il ne sait souvent pas où il habite. Et chaque jour, on lui rappelle qu'il n'y a pas d'abri pour les débris d'un pays qui n'a jamais voulu de lui...

Ces algériens qui fuient l’Algérie

L'océan il n'y a que l'océan, on ne peut être heureux qu'en le traversant... se disent deux jeunes algériens avant d'enfiler deux gilets oranges et se lancer dedans. Non pour y noyer leur ultime espérance, mais bénéficier de la même chance que deux jeunes gilets jaunes français de l'autre côté de la méditerranée.

Qui dit nouvel an… dit bilan !

Pardon si ça vexe que mon texte n'ait pas de sexe. Je consterne... parce que je ne suis pas du tout moderne. J'ai rarement, presque jamais, le moral en berne. Je ne suis pas intéressée et je paye cher le fait d'être désintéressée. Parce que j'estime que la beauté n'est belle que si elle reste gratuite. La vérité ne peut être un parti pris, c'est l'œuvre d'une vie, si et seulement si elle est dûment remplie... voire accomplie. Qu'est-ce que je dois ? Qu'est-ce qui est dû ? J'existe pour souligner ce trait d'union entre l'être et le devoir.

Le ras le bol d’une musulmane !

  La sentence de quelqu'un : (Fawzia Zouari, écrivaine, journaliste tunisienne, docteur en littérature française et comparée de la Sorbonne a publié cet article ras-le-bol dans Jeune Afrique) " Il y a des jours où je regrette d’être née arabe.

Ne change pas ton prénom !

Il s'appelle Mohamed. Sa vie, c'est son œuvre; son œuvre, c'est sa vie. Il signifie la grâce à laquelle Dieu a rendu grâce. Prière qui se contente de prier sans pensée de derrière... Ses yeux n'ont jamais cru bon de distinguer entre la cité des hommes et la cité de Dieu. Et ses vœux sont accessibles même à ceux qui ne sont guère pieux.

Quel horizon pour l’Islam en France ?

Quel horizon pour l'islam en France ? On se posait la question. Ça y est. On ne se la pose plus. On a la réponse. En guise d'horizon, trois propositions sont désormais à l'étude.   a- renforcer l'apprentissage de l'arabe à l'école b- taxer les produits Hallal c- Créer une association pour le financement du culte musulman...   Cela s'adresse bien entendu à tous les incultes...

AÏD SAÏD POUR LA FRANCE

France, pourquoi veux tu que je t'encense ? Tu m'en veux de ne pas prendre ta défense Et ça t'offense de ne pas m'entendre chanter : la France aux français Je le ferais dès que je te verrais te prononcer pour une Palestine aux palestiniens...Wallah ! AMAN AMAN AMAN AMAN...   France, pourquoi veux-tu me persuader que tu es menacée ?

LA NUIT DU DESTIN

Louée soit sa volonté ! Je prie le Seigneur pour que sa volonté absorbe la mienne Pour que ma volonté se résorbe dans la sienne.   C'est comme si toute approche de Dieu avait lieu, lors de cette fameuse nuit du destin du 27ème jour du mois de Ramadan... La nuit la plus lumineuse, qui vaut davantage que 30 000 nuits. La nuit où l'œil de la Foi perçoit comme en plein jour...

Psychanalyse d’une musulmane

C'est moi ça ? Ou c'est mon surmoi ?  Qu'est-ce que vous cherchez à percer ? Les mouvements de mon âme ? Si elle est révisée ou non ? Radicalisée ou pas ? Si je suis un danger pour moi-même et surtout pour les autres ? Hisse-l'âme...dram-dram...Piquez, piquez cette dame... pour qu'elle abdique son islam !

Régime RAMADAN

Ayons du baume au cœur, puisqu'il n'est pas question d'exil, mais de royaume. Puisqu'au mois de Ramadan, on est censé devenir plus royaliste que le Roi. C'est en ce sens qu'il s'agit bel et bien de régime... et peut être bien du meilleur régime qui soit... Régime  à suivre... ou à vivre comme si on était Roi.

Enquête sur l’homme au couteau

Soit, je viens d'être désignée à la tête de cette C.A.T., de cette cellule anti-terroristes pour vous apprendre à dépister, à chercher et à trouver de nouvelles pistes. J'appelle un chat, un chat... je suis réaliste mais ça ne m'empêche pas de faire œuvre d'analyste et de me demander si derrière le chat, il y a ou il n'y a pas un rat.

Le menu du Ramadan

Vous vous attendez à quoi au juste ? What did you expect ? Que je garnisse votre palais ? Ou que je vernisse le profil des plus fins gourmets ? Je vous rappelle que Ramadan est fait pour que l'on cesse d'être gourmand. Il faut être bête pour croire que les joies de la table font partie de la fête...  

Pourquoi faire Ramadan ?

Le mois de Ramadan, c'est le buisson ardent du Musulman... qui voit le croyant ouvrir son cœur pour laisser passer la lumière. Que la Lumière soit ! Mais pour que ce soit le cas, il faut avoir la Foi... rien que la Foi... mais toute la Foi et la Lumière sera. Qu'est-ce que la Foi ?

Comment lire le coran ?

Avoir de l'esprit, c'est se soumettre à la lettre... Pour faire preuve de finesse il faut redonner à la lettre, sa noblesse. Pour être clair, il faut éviter toute surenchère... Et quand on y pense vraiment, on se dispense de toute interprétation...bonne ou mauvaise. Comme quand on vit, on ne raconte pas sa vie, on se contente de la vivre. Se soumettre à la lettre, c'est se soumettre à l'être, au verbe être... Tout le monde semble l'avoir compris:

AU SERVICE SECRET DE SA MAJESTÉ

Je ne vais pas nommer les acteurs du drame que je m'en vais aborder mais juste les désigner avec trois lettres de l'alphabet : X.Y.Z. pour que votre imagination puisse les identifier. Question de droit : la Loi c'est la Loi... même si les faits sont réels, tant que je ne dispose pas de preuve matérielle, je ne peux prétendre qu'à un scénario imaginaire.

Qui a peur de qui ?

Je n'ai pas peur... Je n'ai pas peur de vous dire que vous avez peur. Avez-vous peur de perdre la guerre ? Ce n'est pas une question que je vous pose : C'est la question qui s'impose à votre vision du monde qui implose. La guerre contre le terrorisme, la guerre contre le fanatisme, la guerre contre la barbarie...vous l'avez peut-être déjà perdue?

Le terrorisme expliqué à mon chien

Ce n'est plus un leurre, ce n'est plus une rumeur... c'est l'horreur... l'horreur provoqué par la terreur par ce qu'il est convenu d'appeler le terrorisme à caractère islamiste. Et ce sont ces éléments de langage qui font le plus de ravage. On veut éteindre le feu en mettant de l'huile sur le feu. On incrimine mais on n'élimine pas le crime.

La flamme du Prophète

Le papillon se demande en tournant en rond : Qui peut prétendre atteindre son but, s'il ne se moque pas de la chute ?   Le prophète nous avait pourtant prévenus... mais en vain, je crois "Éloignez-vous du feu, éloignez-vous du feu" dit l'envoyé de Dieu La lumière que vous voyez n'est pas la vraie lumière ! Elle ne vous promet pas la paix mais la guerre Pas la cime mais l'abîme Le leurre plutôt que le bonheur...  

Le grand oral pour une musulmane

Je vous prie de m'excuser... m'excuser de me présenter devant vous pour le grand oral. En tenue de bain... ce n'est pas parce que je l'appelle Médine... mais parce que tout de suite après... j'ai piscine. Ça fait longtemps que j'attends ce moment pour dire pourquoi, pour dire comment certains Français n'aiment pas la France.

Le syndrome Mennel : J’accuse

Mesdames Messieurs... je retire mon voile... pas la peine de l'avoir dans les cheveux puisque je vois que vous l'avez sur les yeux!   J'accuse Certains élus, certains électeurs De solder ou d'invalider nos valeurs De saper les fondements de notre république En subordonnant l'éthique à leur politique   J'accuse Certains élus, certains électeurs De réserver la liberté à ceux qui en ont les moyens

Islam des pauvres, islam des riches

Des riches qui instrumentalisent des pauvres... les endoctrinent, les fanatisent pour qu'ils terrorisent d'autres pauvres, d'autres riches. Qui est derrière cette maudite guerre ? Réponse : l'Arabie Saoudite. Et quelques autres agités du bocal qui utilisent la même diagonale : la diagonale des fous de Dieu.

On ne peut séparer l’islam de l’islamisme

On ne peut séparer politique et religion... sans se mentir, sans se trahir, sans occulter leur intime imbrication... sans ignorer leur secrète prétention à l'universalité, à la totalité, à l'unité parfaite. On ne peut séparer politique et religion. Elles sont inséparables ! C'est le judaïsme qui est à l'œuvre ou à la manœuvre en Israël.

L’Islam fiché S

Les fichés S sont fichés S parce qu'ils sont "susceptibles" de passer à l'acte. Cela relève désormais du secret d'État... et pas seulement de nos services secrets. Le renseignement est en passe de devenir un mode de gouvernement dont le siège est au cœur de l'Élysée.

Aux larmes !

 
Aux larmes ! Aux larmes ! Je les ai entendues crier, hurler, puis pleurer Toutes les larmes de leurs corps... Aux larmes ! Aux larmes ! Ce fut plutôt étrange comme cri d'alarme À l'encontre de la prolifération des armes De la violence armée, de l'arme de la violence De nos cités instruites ou construites autour d'une publicité qui nous vend ou nous vante l'idée d'une adversité. Un affrontement présumé réel entre communautés

MEKTOUB

C'est écrit, mais blanc sur blanc L'avenir, le passé, le présent Le massacre du Bataclan Les inondations, le sale temps Autant en emporte le vent... La chronique de la mort annoncée du Président La guerre civile ou incivile à l'horizon C'est écrit, Mektoub sur tous les fronts ! Les arabes et leur printemps Le spectacle insoutenable des intermittents Ce chien écrasé par un camion Le doux déclin de l'occident Poutine qui prend l'ascendant Le rouge, le brun devenant équivalents L'humeur, l'humour tremblant C'est écrit, Mektoub avec ou sans notre consentement.

Black aime l’islam

Il paraît que Black M ne vous aime pas. Encore un français qui ne se sent pas français. Mais c'est de plus en plus familier en France, de se sentir étranger. Parce que, nous dit-on, la France ne supporte plus l'offense. On l'acquitte ou on la quitte. L'ingratitude est désormais sanctionnée : on crève l'œil de celui qui n'honore pas sa terre d'accueil. L'Amour n'est plus un pouvoir mais un devoir pour tous les accusés de réception. Que dit la chanson incriminée, de criminel ? Que la France est un pays de koufars... Le mot signifie tour à tour, renégats, blasphémateurs ou mécréants.

Jour-assis dans le parc

Moi: bonjour madame ou mademoiselle ? Elle: Rebelle, s'il vous plaît, Rebelle Moi: voulez-vous nous dire un petit mot sur le fondement de votre mouvement? Elle: "Jour-assis dans le parc" est né le jour d'après... nuit debout pour signifier aux autorités que désormais le mécontentement a changé de camp et c'est parce que nous sommes contents que vous ne le serez plus. Moi: mais vous êtes contents de quoi? Elle: contents d'exister, contents de le manifester et contents de vous mécontenter. Vous êtes bien dans la merde maintenant ?

Qui vaincra le terrorisme ?

Qui vaincra le terrorisme ? La police, l'armée ou la justice ? Quelle autorité ? Quel pouvoir, quelle puissance? L'obscurité ou la perversité ? La course est épuisante, les coureurs épuisés... Parce que l'ennemi est partout, l'ami, nulle part. L'ordre et la liberté ont de plus en plus de mal à se départager. Le sentiment d'insécurité l'emporte sur toutes les mesures de sécurité. On passe le plus clair de notre modernité À culpabiliser les innocents, à innocenter les coupables, À essayer de réparer l'irréparable, À consoler l'inconsolable Comme si le sens, le bon sens était mort.

L’embrigadement de la jeunesse et des femmes par le Califat

Article tiré de la lettre d&;Analyses et d&;Informations Libre n°9 (janvier 2016). Vous pouvez soutenir votre média 100% indépendant en vous abonnant à l&;Agence Info Libre.

ISLAMONIUM

Ça y est ! Les amalgames sont désormais autorisés Les plus ridicules n'ont plus peur d'être ridiculisés Ni les analystes analysés... Les terroristes vont devoir entendre la vérité Qui ne sort pas de la bouche des terrorisés Et qui stipule que : seul l'islam est à incriminer. Et pour dire les choses crument : Tous les musulmans sont suspects L'islam est une idéologie qui ignore l'amour et la paix C'est l'uranium des pauvres d'esprit Qui s'en prennent à la vie de tous ceux qui aiment la vie La chérissent ou la glorifient... C'est l'islam qui réclame toute l'âme, toutes les âmes

Le fabuleux destin d’un réfugié syrien

Avant d'entamer son dangereux périple, le réfugié sait qu'il va devoir changer de cycle, ranger son acte de naissance en s'arrangeant avec son niveau de conscience. Avant de passer de l'autre côté le réfugié exprime sa dernière volonté au mieux pour l'accorder avec la volonté de Dieu.

La musique et le Coran

- le peintre crée des couleurs Et même si elles y sont dans l'espace et dans le temps Elles n'y sont pas composées de la même façon Elles sont autres et autrement. - le sculpteur crée des formes Et même si elles y sont dans l'espace et dans le temps Elles n'y sont pas composées de la même façon Elles sont autres et autrement. - le musicien crée des sons Et même si ils y sont dans l'espace et dans le temps Ils n'y sont pas composés de la même façon Ils sont autres et autrement. La création artistique n'est rien d'autre Que cet autre... Qui fait autrement

Où est l’urgence ?

Comme par hasard, l'essentiel ne fait jamais la UNE de l'actualité... Peut-être parce que toutes les vérités sont inactuelles, rarement sensationnelles. Je vais bientôt accoucher d'un petit homme, dans quelques heures ou dans quelques lueurs... encore UN, qui va vouloir escalader quelque montagne et que je vais devoir accompagner... sa passion sera la mienne... parce que je n'ai jamais conçu l'amour autrement que dans la transmission de mon goût pour l'escalade... parce que la vie comme chacun le sait n'a rien d'une ballade. Je n'ai pas encore réussi à réunir les fonds

Comment lutter contre le terrorisme ?

Pour lutter contre le terrorisme, il faut être un peu plus futé. Moins usé et plus rusé. Juger sans préjugés. Et agir au lieu de réagir. Pour être plus malin que le plus malin, ce n'est pas le mal qu'il faut maitriser mais le BIEN. L'arme du bien est seule capable de désarmer l'ennemi. Et on ne peut y parvenir sans renoncer à la démagogie et sans recourir à la PÉDAGOGIE. Et même si la politique n'est pas une science, elle n'en demeure pas moins un ART susceptible de contenir toutes les turbulences et venir à bout de toutes les violences.

Le Coran : Un livre pour vivre

L'amour n'est beau que parce qu'il n'aime que ce qui est beau. C'est une restriction sans restriction. Une instruction qui précède toute instruction. C'est une projection heureuse et lumineuse qui rapproche l'homme de Dieu. Que vaut l'amour sans beauté ? Que vaut la beauté sans l'amour ? Un parcours qui ne vaut pas le détour. Une qualité négligeable. Une absurdité. Si le lien entre l'amour et la beauté est apparent dans le Banquet de Platon, il est transparent dans le CORAN... Non plus en tant qu'essence mais en tant qu'exigence, suprême et sublime exigence.

La maison France

Elle est située au centre d'une circonférence qui ne se situe nulle part. La proximité de la mer, la qualité de l'air, Ne l'ont pas empêché de se sentir mal sur ses terres. Elle est pour ainsi dire "mal isolée" Et à cause de certaines infiltrations, souvent désolée. Son soleil est rarement en érection Et ses vents ne soufflent jamais dans la bonne direction Mais en elle, ce n'est pas la nature qui irrite Mais les bourgeois-gentilshommes qui l'habitent Sur leur porte d'entrée, il y a une drôle d'inscription : "Un singe préfère une guenon". À peine franchie, on vous indique déjà la sortie

L’âme de l’islam

J'ai ouvert puis fermé le livre sur "le génie du christianisme" de Chateaubriand. J'ai ouvert puis souffert du livre de Bernard Henri-Lévy sur "l'esprit du judaïsme" Je ne sais pas ce que je cherchais mais je n'y ai rien trouvé de sincère. Et j'ai ouvert mon cœur et j'ai découvert "l'âme de l'islam". C'était écrit dans ma chair mais je n'ai pas su lire... ni vu venir. Pour une oreille occidentale, il faut avoir l'œil pour accéder au cœur de cette conscience transcendantale qui dit Dieu en version originale : Allah et en version originelle :

C’est quand le prochain attentat ?

Journaliste : Mme la dépitée, vous avez été nombreux et nombreuses à voter la Loi qui vous autorise à prolonger l'état d'urgence... alors heureuse ? La députée : oui à la fois pour la France et pour nos finances... c'est facile à comprendre : on ne peut faire de réforme sans déformer la réalité... c'est ainsi, on ne transforme pas les hommes, on peut tout au plus les rendre conformes à notre schéma de pensée. Journaliste : en leur vendant l'insécurité ?

Qu’est-ce qu’un populiste ?

Qu'est-ce qu'un populiste ? => C'est quelqu'un qui s'adresse au peuple en lui disant ce qu'il a envie d'entendre. Par exemple, que les réfugiés sont une véritable calamité, ils volent, violent, puis s'envolent comme ils le font en Cologne. Ici ou là les lois de l'hospitalité sont bafouées et notre charité fort mal récompensée. Désormais, le rejet, le refus, le refoulement s'impose aux âmes bien inspirées. Point barre !

Mon Jihad

On ne peut pas faire de politique sans tracer une ligne de démarcation entre les résistants et les non-résistants À quoi? À quoi doit-on résister ? À l'injustice, à la tentation d'exister à n'importe quel prix À la logique des intérêts. Les résistants ne se retranchent derrière aucun parti. Ils ne font aucun compromis. Pour eux, la vie sans absolu ne vaut guère la peine d'être vécue. C'est à prendre ou à laisser, on ne négocie pas. La valeur n'a pas de prix. Les résistants préfèrent mourir que souffrir. Les non-résistants, eux, préfèrent souffrir que mourir.