islamisme

La Casa de Palestina – Film

 

De Mennel à l’ange Gabriel

Si j'étais Mennel, j'adresserais ce courriel à l'ange Gabriel : Je suis Mennel: the noise qui a eu la mauvaise idée de se produire dans the Voice et d'être reçue à l'unanimité par le jury. Les concierges de tout le pays ont fouillé de fond en comble dans mon grenier et exhumé quelques tweet de mon passé pour me passer au crible de leurs mauvaises consciences.

ISLAMISME ET SIONISME

Sionisme ou islamisme ? Tout dépend comment vous voulez qu'on vous implante le couteau, en face ou dans le dos ? Dans les deux cas de figure, vous n'échapperez pas au traumatisme... au choc des prismes. Ces deux visions nous divisent, alors qu'elles procèdent de la même entreprise, de la même matière grise... de la même bêtise.  

Islam des pauvres, islam des riches

Des riches qui instrumentalisent des pauvres... les endoctrinent, les fanatisent pour qu'ils terrorisent d'autres pauvres, d'autres riches. Qui est derrière cette maudite guerre ? Réponse : l'Arabie Saoudite. Et quelques autres agités du bocal qui utilisent la même diagonale : la diagonale des fous de Dieu.

On ne peut séparer l’islam de l’islamisme

On ne peut séparer politique et religion... sans se mentir, sans se trahir, sans occulter leur intime imbrication... sans ignorer leur secrète prétention à l'universalité, à la totalité, à l'unité parfaite. On ne peut séparer politique et religion. Elles sont inséparables ! C'est le judaïsme qui est à l'œuvre ou à la manœuvre en Israël.

L’islamo-gauchisme

Ce n'est pas du tout évident d'associer deux concepts antithétiques, de composer avec deux figures opposées : l'islamisme et le marxisme. Les médias les médiatisent sous le nom : d'islamo-gauchisme. Je me suis amusée à envisager tous les rapprochements suggérés entre ces deux systèmes de pensée en me disant que l'analogie entre les deux ne relève pas seulement de la démagogie.

Les fins du F.N.

Islamisme, insécurité, identité : c'est le tiercé gagnant... dans l'ordre comme dans le désordre. Avec une légère substitution  l'islamisme s'est substitué à l'immigration. Avec le nouveau F.N. qui retrouve l'ancien, on ne peut ni dire, ni faire de la politique autrement, sans que cet AUTRE particulier qu'on appelle l'étranger, soit présent, omniprésent... pour déranger toutes les pupilles de la nation.

Homeland ou de la propagande

Questions aux théologiens (aux Oulamas et Mollahs ) Il ne s'agit pas de n'importe quelle question Mais de la question des questions Puisqu'elle porte sur : "la fin des temps". Je vous propose pour l'illustrer Un court extrait d'une fiction d'origine israélienne "Homeland" qui nous indique en guise de propagande le mobile du radicalisme islamiste. (...) Question : Existe-t-il un élément dans le Coran ou dans le Hadith Qui atteste l'affirmation selon laquelle : La fin des temps est proche et que les musulmans doivent s'y préparer

Comment lutter contre le terrorisme ?

Pour lutter contre le terrorisme, il faut être un peu plus futé. Moins usé et plus rusé. Juger sans préjugés. Et agir au lieu de réagir. Pour être plus malin que le plus malin, ce n'est pas le mal qu'il faut maitriser mais le BIEN. L'arme du bien est seule capable de désarmer l'ennemi. Et on ne peut y parvenir sans renoncer à la démagogie et sans recourir à la PÉDAGOGIE. Et même si la politique n'est pas une science, elle n'en demeure pas moins un ART susceptible de contenir toutes les turbulences et venir à bout de toutes les violences.

La cyber-guerre sainte

La cyberguerre sainte... C'est le véritable grain de sable dans les rouages de la cybernétique. Splendeur et misère de l'informatique, je veux parler de la cyber-guerre que se livrent les islamistes et les nihilistes, sans miel et sans absinthe... Chacun des deux cherche et trouve les raisons de devenir le maître du jeu. L'enjeu : l'être ou le néant, le diable ou le bon dieu.

Le terrorisme islamiste, qui le nourrit ?

« Dans les années 1980, il est certain que l’Agence [la CIA] espérait répandre le fondamentalisme islamique en Ouzbékistan, cet objectif étant partagé par les renseignements pakistanais et saoudiens ; la CIA a même « engagé un exilé ouzbek vivant en Allemagne afin de produire des traductions du  Coran en langue ouzbèke », qui devaient être distribuées à des factions islamistes. » Peter Dale Scott, l’Etat profond américain (2015), p.112

Procès d’un juif français

"Bonjour, Sabeh ennour comme on dit en arabe Je suis juif mais je ne sais plus ce que ça veut dire ! Je vous suis, je vous lis et je partage les soucis que vous cause l'impérialisme mais je reste perplexe devant certains de vos plaidoyers... lorsque vous défendez l'arabe comme langue, l'islam comme religion, la Palestine comme nation... notamment... je m'y perds. La quasi totalité des mercenaires de l'impérialisme se réclame de l'islam, alors comment pouvez-vous voir quoi que ce soit de révolutionnaire la dedans.

Du marxisme à l’islamisme

Quitte à ne plus rien y comprendre, je vais tenter de vous surprendre en associant deux éléments qui ont la réputation d'avoir été toujours dissociés : marxisme et islamisme. On me reprochera de faire ce genre de rapprochement... mais qui peut se vanter d'être vierge de tout reproche ? Au-dessus de tout soupçon? Personne. Le marxisme prétend être en mesure de nous débarrasser de l'exploitation de l'homme par l'homme. Comment ? En opérant une critique radicale de tout le SYSTÈME en place.

Pourquoi Dieu ?

Pourquoi Dieu ? À cause de son nom, on me traite de tous les noms. On me maltraite. Parce que j'en parle un peu trop souvent, comme d'un élément omniprésent. On me remet en question en chargeant mes propos de prosélytisme, de fidéisme... d'islamisme. Parce que j'ai eu le malheur de chercher l'auteur... Ou comme on disait jadis : le souverain bien. Le meilleur... l'aiguillon majeur. Pourquoi Dieu ? La question est sans pourquoi Parce que la réponse ne concerne que lui, que moi. Mais je ne vais pas l'éluder pour autant... Par Dieu, je vais vous dire ce que j'entends :

Dialogue avec un réfugié

(le téléphone noir sonne l'heure) Personne : Allo... vous êtes toujours là ? Le réfugié : oui toujours là Personne : Marhàbà Le réfugié : merci... je vous dois à vous et à tous ceux qui sont comme vous, une fière chandelle... même si je n'ai pas encore réussi à obtenir mon statut de réfugié, je me sens presque libre! Personne: vous parlez encore mieux que moi le français, où l'avez-vous appris ? Le réfugié : on avait des écoles enviées par le monde entier avant que ne s'installe le merdier ! Personne : vous voulez dire que c'est encore plus dur pour vous autres chrétiens?

La raison laïque contre la raison islamique

La raison laïque veut venir à bout de la raison islamique. La raison d'aujourd'hui voudrait réduire en poussière la raison d'hier. Quoi de plus logique que de vouloir s'en débarrasser : tout ce qui n'est pas moderne est archaïque. Un petit clin d'œil aux catholiques qui ont survécu à la séparation de l'église et de l'État et ont fini par rendre à César ce qui est à César et à prendre à Dieu ce qui est à Dieu. Que nous dit notre conscience politique ?

Critique de la raison islamique

C R I T I Q U E    D E   L A   R A I S O N    I S L A M I Q U E Réquisitoire : À quel sujet ? Au sujet de l'islam... ou du salut des âmes Encore ? Vous plaisantez, j'espère... Parce que ça ne fait que commencer.... La pêche aux symboles, la chasse à l'homme. Tous les regards, tous les soupçons sont portés sur les cœurs emportés par le dernier des prophètes... Ce n'est plus un débat, ni une quête de sens mais une enquête policière, une lutte armée, un combat pour distinguer entre le haut et le bas. Nous sommes en haut. Ils sont en bas.

La revanche posthume de Saddam le sunnite

Les causeries d'Ivry avec Bassam Tahhan sur la prise de Mossoul par l'EIIL. Entretien donné le vendredi 13 Juin. Le revanche posthume de Saddam le sunnite par agenceinfolibre Cet article est apparu en premier sur .