Jacques Attali

Les réfugiés de la télé

La télé n'est plus ce qu'elle était. Elle n'était rien. Elle est devenue quelque chose : le seul lien imaginaire avec le monde réel... ou ce qui revient au même... le seul lien réel avec le monde imaginaire... source de richesse pour les pauvres terriens qui n'ont pas la chance ou la malchance d'avoir internet... un vrai lien pour ceux qui ne sont relayés à rien. L'image du monde est plus que jamais tributaire d'un monde d'images où la vérité n'a plus lieu d'être, vu le nombre de contre-vérités. Il faut juste parler de ce qui parait et non plus parler juste de ce qui est.

Qu’est-ce que le FMI fait dans cette galère grecque ?, par Jacques Attali

Merci de ne critiquer que les propos, pas le personnage (les commentaires seront supprimés, cela a déjà largement été fait dans les billets précédents), c&;est lassant à la fin.

L’islam au Bac Philo

Aujourd'hui est un autre jour, faites en sorte qu'il soit le bon jour même si ce qui est bon pour chacun n'est pas forcément bon pour tous. Et parce que votre niveau de conscience n'est pas le même, mon exigence vis à vis de vous ne sera pas la même. Vous permettez que je fasse l'appel parce qu'entre vous à part l'acte de présence, il n'y a rien de consensuel :

Contre le travail jusqu’à 67 ans !

Sourd à la grogne populaire et aux mobilisations de rue répétées, le conseil des ministres de Belgique a adopté l’avant-projet de loi portant l’âge de la retraite à 67 ans pour l’horizon 2030. Une mesure absurde, inconséquente et inopportune quand 600 000 belges sont déjà touchés de plein fouet par le chômage. Une orientation qui pourrait concerner à terme toute l’Europe.

La Russie doit être notre alliée, par Jacques Attali

Une fois de plus, nous pouvons être entraînés dans une guerre absurde, contre ceux qui devraient être nos alliés dans d’autres combats infiniment plus importants. Il est en effet totalement absurde de se poser en défenseur d’un gouvernement ukrainien aussi incohérent que les précédents, incapable de proposer un programme de reconstruction de l’État, et qui ne trouve pas mieux pour exister que de réaffirmer que le russe, langue maternelle d’une partie significative de sa population, n’est plus langue nationale.

Pour un retour à l’Europe des frontières ?

Bon nombre de nos contemporains  s’interrogent sur les réels bénéfices que nous tirons de la consolidation de cette Europe aux frontières effacées.  Pour l’opinion publique, le tournant décisif de « l’Acte unique » et  ses quatre grands principes de circulation (circulation des marchandises, des personnes, des services et des capitaux) n’auront  servi en dernière instance que les seuls intérêts des multinationales et du grand capital.

“Surveiller tout comportement suspect”, par Jacques Attali

La BCE et le terrrorisme

Le 19 janvier 2015  | par Jacques Attali A priori, rien ne relie les tragiques événements que nous vivons en Europe, (depuis l’arrivée massive et incontrôlée en Italie de migrants fuyant la folie terroriste au Moyen-Orient, pour la retrouver dans les rues de Paris et Bruxelles, après Toulouse), avec la décision que la Banque Centrale Européenne annoncera jeudi 22 janvier après-midi, rachetant pour la première fois, sur les marchés, des bons du trésor des pays membres de la zone euro.

Ignorance programmée

Pourquoi nous trouvons nous si démunis à une époque où les savoirs sont accessibles et les bibliothèques ouvertes à tous ? Pourquoi même les étudiants déplorent une connaissance lacunaire des mécanismes de l’appareil gouvernemental ? Pourquoi sommes-nous tels des enfants face à des maîtres ? Pourquoi ce qui relève de l’évidence prend des allures de révélations ou de secrets d’initiés ?

Quelque chose va se passer, par Jacques Attali

OUI, je reprends de nouveau un texte de Jacques Attali. Merci de ne pas lire si ça ne vous intéresse pas, et de ne pas écrire comme d&;habitude que j&;ai tort de le faire &; on a compris merci.

[Reprise] Géopolitique de l’humiliation, par Jacques Attali

Bon, je ne partage pas tout, surtout sur la Turquie dans la forme actuelle de l&;UE, mais ce n&;est pas le coeur du sujet, et, sur le fond, on se sent vraiment moins seul&;

“Si on continue à isoler la Russie, elle va devenir un adversaire ; elle va basculer de Weimar à Hitler” par Jacques Attali

Très intéressants propos de Jacques Attali (interview du 8 juin 2014 &; arrêtez-vous à l&;idée générale développée dans le contexte médiatique délirant actuel, pas aux détails discutables) :