Lagarde

21 juin : la soupe aux sons

Le changement, le redressement, le recouvrement, le politique ment comme il respire. Il y a comme un soupçon de mensonge dans cette soupe aux sons! Chaque mot que vous utilisez est connoté, jamais seul, toujours accompagné d'une note qui lui a été rajoutée de l'extérieur et qui n'est audible que par les oreilles sensibles. Ça enrichit seulement celui qui le sait mais ça appauvrit celui qui l'ignore. Je dis bien chaque mot est chargé d'une musique étrangère comme pour vous empêcher de penser par vous-même, d'être sincère et sans manières.