le suicide

Raticides

Je suis là Je suis encore là Je participe plus que jamais à l'être... à l'être-là En allemand on dit : Dasein... être-là Donner le la, faire entendre sa voix... Je réponds : ça va, quand on me demande comment ça va ? Même si ça ne va pas! Parce qu'on peut se l'avouer maintenant : Avec l'être-là, on n'est pas à l'abri du non-être... On peut à tout moment cesser d'être-là, disparaitra comme dit la chanson. La mort nous guette... mais pas seulement... Il y a aussi l'ennui, de jour comme de nuit, L'ennui... la fatigue... la lassitude