lejournaldepersonne

Régime RAMADAN

Ayons du baume au cœur, puisqu'il n'est pas question d'exil, mais de royaume. Puisqu'au mois de Ramadan, on est censé devenir plus royaliste que le Roi. C'est en ce sens qu'il s'agit bel et bien de régime... et peut être bien du meilleur régime qui soit... Régime  à suivre... ou à vivre comme si on était Roi.

Jérusalem, je t’aime.

Plus de père, plus de mère, et depuis hier, l'orpheline de la Palestine n'a plus le droit de mettre le pied sur ses terres...Il ne lui reste plus qu'un seul repère: Dieu...parce qu'elle n'a même plus d'yeux pour pleurer ses frères...les assassinés, les damnés, les emprisonnés. Elle sait enfin ce que c'est qu'un calvaire.

Enquête sur l’homme au couteau

Soit, je viens d'être désignée à la tête de cette C.A.T., de cette cellule anti-terroristes pour vous apprendre à dépister, à chercher et à trouver de nouvelles pistes. J'appelle un chat, un chat... je suis réaliste mais ça ne m'empêche pas de faire œuvre d'analyste et de me demander si derrière le chat, il y a ou il n'y a pas un rat.

Le menu du Ramadan

Vous vous attendez à quoi au juste ? What did you expect ? Que je garnisse votre palais ? Ou que je vernisse le profil des plus fins gourmets ? Je vous rappelle que Ramadan est fait pour que l'on cesse d'être gourmand. Il faut être bête pour croire que les joies de la table font partie de la fête...  

Pourquoi faire Ramadan ?

Le mois de Ramadan, c'est le buisson ardent du Musulman... qui voit le croyant ouvrir son cœur pour laisser passer la lumière. Que la Lumière soit ! Mais pour que ce soit le cas, il faut avoir la Foi... rien que la Foi... mais toute la Foi et la Lumière sera. Qu'est-ce que la Foi ?

SAMU : Je suis malade !

Des appels, le monde en reçoit à la pelle... Mais c'est de plus en plus rare qu'il vous rappelle... ou qu'il s'en rappelle... Il vous entend... mais il ne répond pas... il ne répond plus... Il n'a pas le temps de vous répondre... vous n'avez plus qu'à aller vous faire pendre... Camus appelait absurde, ce divorce entre l'homme et le monde.

INSTADRAM

L'homme est un enfant... un enfant dont l'intelligence est souvent étroite. Il s'efforce vraiment de faire tenir ses 50 volumes dans une boite qui ne peut en contenir que 25. Limite physique à sa prétention métaphysique! Il n'y a pas plus pénible comme existence, avec de telles carences en mathématiques. C'est le drame de toute méconnaissance... l'Instagram de l'ignorance.

L’intime conviction

Tous les dimanches le journal de Personne présente l'extrait d'un film à voir ou à revoir

  Il n'y a pas plus puissant qu'une image, lorsqu'on s'identifie à un personnage... c'est en général tout ce que l'on retient d'un long métrage... Pour ce dimanche, j'ai choisi "Chacun sa vie", le dernier opus de Claude Lelouch...

5 Mai : de Marx à Macron

Il est né le 5 Mai Pour nous apprendre à dire : je t'aime... je te hais Je t'aime humanité Injustice, je te hais Il y a 200 ans exactement! Mais depuis qu'est-ce qui a changé ? Par rapport à nous-mêmes, nous sommes toujours étrangers ? Semblables et en même temps dissemblables Toujours incapables de joindre l'utile à l'agréable

LA BARAKA DE ZIDANE FAIT FUREUR !

Les français de souche reprochent aux francisés qui bottent en touche de donner des prénoms arabes a leurs enfants. Et qu'au lieu de les nommer Pierre, Paul, Jacques, ils les prénomment : Mohammed, Zinedine ou Oussama. Ce refus d'assimilation n'est pas indigne de considération...

Comment lire le coran ?

Avoir de l'esprit, c'est se soumettre à la lettre... Pour faire preuve de finesse il faut redonner à la lettre, sa noblesse. Pour être clair, il faut éviter toute surenchère... Et quand on y pense vraiment, on se dispense de toute interprétation...bonne ou mauvaise. Comme quand on vit, on ne raconte pas sa vie, on se contente de la vivre. Se soumettre à la lettre, c'est se soumettre à l'être, au verbe être... Tout le monde semble l'avoir compris:

Take Fire !

Je souffre d'une grave maladie Une maladie incurable Je suis allergique aux mouches... Ces petits insectes ailés et zélés dont l'union fait la force. Rien que de les voir tourner en rond... ça m'indispose. Ça me donne Quelques réactions cutanées Des vomissements Une chute de tension... et je m'évanouis... C'est psychosomatique Et plus ça va et moins ça va Parce que des mouches il n'y a que ça

CONSUME !

Une étude récente sur Facebook a fait des révélations intéressantes : - il paraît qu'au bout de 10 like, votre ordinateur vous connaît plus que votre collègue. - il paraît qu'au bout de 100 like, votre ordinateur vous connaît plus que votre frère ou votre sœur. - il paraît qu'au bout de 170 like,  votre ordinateur vous connaît plus que votre conjoint - il paraît qu'au bout de 1000 like,

L’archipel du mécréant

"Camarades ! Le capitalisme, c’est l’exploitation de l’Homme par l’Homme. Le Macronisme, c’est le contraire." Le programme de son gouvernement n'est pas commun. Il a son nom propre, sa volonté d'appropriation et son titre de propriété: la réversibilité.  Qu'est-ce que c'est que la réversibilité?

Je suis Münster

Oui je suis Münster Et je me sens solidaire avec tous ceux qui refusent de se laisser faire. Non, je ne vais pas me taire, je ne cherche pas à plaire J'appelle hamster, un hamster Je sais encore distinguer la foudre du tonnerre Et oui, moi je suis pour interdire la folie, l'enrayer du pays.  

Cosette et Casse-noisette

Je suis assise dans un jardin Je ne sais même pas à qui il appartient Je ne me souviens de rien... Ma mémoire défaillante me fait beaucoup de bien C'est mon amant Alzheimer qui l'entretient Pour me mettre à l'abri du train-train quotidien.   Tiens ! Tiens ! Je viens de voir tomber une feuille d'un arbre Je ne sais si elle est encore vivante ou si  elle est déjà morte Et je me dis que rien que cette feuille

MAI SANS TWEET

Ah ah ah !!! Je ris même si je n'ai pas envie de rire... c'est la vie qui me fait rire... En mai 68 les jeunes rêvaient de jouir sans entraves... En mai 2018, ils cherchent des entraves pour se réjouir... il n'y a presque plus de murs à détruire... ils ont même perdu les plans de la maison à construire.

AU SERVICE SECRET DE SA MAJESTÉ

Je ne vais pas nommer les acteurs du drame que je m'en vais aborder mais juste les désigner avec trois lettres de l'alphabet : X.Y.Z. pour que votre imagination puisse les identifier. Question de droit : la Loi c'est la Loi... même si les faits sont réels, tant que je ne dispose pas de preuve matérielle, je ne peux prétendre qu'à un scénario imaginaire.

Quel amour es-tu ?

Est-ce que j'ai pour vous une nouvelle qui ne sonne pas creux ? Oui ! Qu'est-ce qu'on dit ? On dit tant mieux.   Ma poule a pondu trois œufs. Vous les avez là, sous les yeux   Si nous sommes un tant soit peu curieux...Examinons nos trois œufs : À l'œil nu, nous ne sommes pas fichus de dire lequel est le plus jeune, lequel le plus vieux ? J'ose à peine espérer que parmi eux, il n'y a ni sale, ni méchant, ni affreux.

Qu’est-ce que la littérature ?

Vous n'êtes ni poète, ni romancier, ni essayiste... Ni Baudelaire, ni Flaubert, ni Voltaire... et pourtant... Vous faîtes de la littérature... littérature engagée pour les uns, ou engageante pour les autres... La moindre ligne que vous postez est une sorte de riposte littéraire : votre mot dit ou à dire, votre parti pris, votre style de vie et d'envie. Un seul lecteur suffit pour faire votre bonheur.

Qui a peur de qui ?

Je n'ai pas peur... Je n'ai pas peur de vous dire que vous avez peur. Avez-vous peur de perdre la guerre ? Ce n'est pas une question que je vous pose : C'est la question qui s'impose à votre vision du monde qui implose. La guerre contre le terrorisme, la guerre contre le fanatisme, la guerre contre la barbarie...vous l'avez peut-être déjà perdue?

Le terrorisme expliqué à mon chien

Ce n'est plus un leurre, ce n'est plus une rumeur... c'est l'horreur... l'horreur provoqué par la terreur par ce qu'il est convenu d'appeler le terrorisme à caractère islamiste. Et ce sont ces éléments de langage qui font le plus de ravage. On veut éteindre le feu en mettant de l'huile sur le feu. On incrimine mais on n'élimine pas le crime.

La belle trame

Je cherche mes mots pour saluer le cœur qui vole au secours d'une âme. Merci sans armes et sans larmes, lieutenant-colonel Beltrame pour ce geste téméraire qui nous éloigne de la bête et nous rapproche de Dieu.  Grâce à vous, je ne serais plus horrifiée par le terrorisme, mais plutôt pressée de glorifier l'héroïsme. Qu'est-ce qu'un héros ?

Pouvoir et caricature

Quatre hommes illustrent le rapport entre pouvoir et caricature. Comme quoi on ne peut faire le portrait de la force, sans forcer le trait... sans exagérer, sans surcharger un peu, beaucoup, énormément.

JEU MANIFESTE

Parmi les hommes... Il y a ceux qui sont sérieux et il y a ceux qui jouent un jeu. Lesquels sont les plus dangereux ? Ceux qui s'y croient ou ceux qui ne s'y croient pas ? Lesquels sont les plus heureux ? Ou les plus malheureux ? C'est très curieux. Mais on a du mal à prendre au sérieux ceux qui jouent un jeu Et du mal à jouer avec ceux qui se prennent au sérieux. On a du mal avec les deux...

Un sarcophage pour Sarko

Hier mis en cause, aujourd'hui mis en examen... L'ex-président français aura du mal à dissimuler sa peur du lendemain. Sa présomption de culpabilité n'est pas moins probante que sa présomption d'innocence. L'enquête va se poursuivre. Elle peut se solder par un non-lieu ou par un renvoi devant un tribunal correctionnel.

Le droit d’être une femme

Je n'ai pas envie de dire que je suis une femme Mais quelle femme je suis... Quelle vie, je vis, mes petites et mes grandes envies. Je ne fume pas. Je ne me drogue pas. Je ne bois jamais d'alcool. Je ne supporte pas les médicaments et les médecins m'insupportent Je bois beaucoup d'eau... que je puise dans un puits à deux pas de chez moi parce que j'ai horreur de l'hygiène en bouteille.

Les 4 cavaliers de l’apocalypse

Emmanuel, Marion, Laurent et Olivier sont qu'on le veuille ou qu'ils le veuillent ou non, les nouveaux prétendants au trône... si l'un d'entre eux y a déjà accédé, les trois autres prétendent à juste titre pouvoir lui succéder. Nouveau genre, nouvelle génération qu'on appelle sans gêne, parce qu'ils ne se gênent pas pour nous signifier qu'ils sont atypiques ou hors normes.

Le PSG va exploser !

Le PSG a déjà perdu... Il va perdre immanquablement. Il sera éliminé de la Ligue des Champions lamentablement. Et il y a des raisons objectives pour ne pas retenir ses lamentations et pour contenir notre déception :

Le secret de l’Amour

Lorsque je dis que je t'aime, je veux dire que je te dois tout et toi tu ne me dois rien en retour. Absolument rien. Lorsque j'aime, je m'aperçois que tout n'est pas permis... que je vais devoir servir et non point être servie.

La cérémonie des Lézards

C'est une première et sans doute la dernière cérémonie des lézards parce qu'en haut lieu, les Césars et les Oscars ne voudraient pas que vous cessiez de croire au divin hasard.... J'ai beau leur dire que tous les tocards savent déjà qu'il n'y a pas de lots sans complot, pas de veine sans mise en scène, pas de récompense sans connivence... ils tiennent à leur doux mensonge, celui de l'art pour l'art.   Alerte!

Les sans-toit n’ont plus froid… aux yeux

Dans la vie, on est parfois tenus d'avoir un avis et de devoir l'exprimer, l'imprimer ou le publier, précisément lorsque la vie d'autrui est en jeu. Mon souci qui est sans doute le vôtre aussi : c'est le souci qui concerne les sans-abri. Avec cette vague de froid, il y a de quoi reprendre ce chemin de croix en reposant la question du pourquoi? Pourquoi on les laisse mourir de froid ?

Laeticia Hallyday ouvre les guillemets

Pourquoi j'ai été la seule jusqu'ici à ne pas ouvrir ma gueule ? Parce que j'étais peut être la seule en deuil, à porter le deuil, à faire un vrai travail de deuil, suite à l'éclipse de celui qui fut pour moi le seul œil du ciel... ciel, mon Johnny ! Qu'est-ce que j'entends ?

La flamme du Prophète

Le papillon se demande en tournant en rond : Qui peut prétendre atteindre son but, s'il ne se moque pas de la chute ?   Le prophète nous avait pourtant prévenus... mais en vain, je crois "Éloignez-vous du feu, éloignez-vous du feu" dit l'envoyé de Dieu La lumière que vous voyez n'est pas la vraie lumière ! Elle ne vous promet pas la paix mais la guerre Pas la cime mais l'abîme Le leurre plutôt que le bonheur...  

LE MYTHE DE LA TRANSPARENCE

Être... tu m'entends ? Je sais que tu es là... je compte jusqu'à trois pour que tu quittes cet endroit sur le champ... sans m'opposer la moindre résistance... pour toi comme pour moi, c'est une question de vie ou de mort.

MYTHIQUE

  Chaque mot que je prononce correspond à quelque chose qui a eu lieu dans le temps ou hors du temps. Chaque mot comprend, qu'on le sache ou non, un récit fabuleux. Il y a vraiment de quoi nous donner le vertige; c'est vertigineux... Les anciens avaient deux visions pour chaque mot : Une vision logique: le logos; et une vision mythique: le muthos. La première est totalitaire, elle veut embrasser toutes choses.

Tunisiens, Algériens, Marocains : Qui sont les Trolls ?

Que dit monsieur-le-mari-de-la-fille de celui qui a été chassé de son propre parti ? Je n'ai jamais retenu son petit nom mais seulement son grand mépris et l'étendue de sa méprise parce qu'il croit avoir tout compris. Ce n'est pas son mari, s'écrie Jean-Marie, mais le chien de garde de ma fille, le gros animal qui lui tient compagnie.

La Raison en Prison

Les balances mènent la danse : C'est de quoi plomber n'importe quelle ambiance. Et devant les tribunaux, les prévenus n'en sont toujours pas revenus. Quand ils ne clament pas leur innocence, ils réclament une toute autre prise de conscience, laquelle ?   C'est de faire table rase du passé et sanctionner le harcèlement à partir d'aujourd'hui.

De Mennel à l’ange Gabriel

Si j'étais Mennel, j'adresserais ce courriel à l'ange Gabriel : Je suis Mennel: the noise qui a eu la mauvaise idée de se produire dans the Voice et d'être reçue à l'unanimité par le jury. Les concierges de tout le pays ont fouillé de fond en comble dans mon grenier et exhumé quelques tweet de mon passé pour me passer au crible de leurs mauvaises consciences.

Le grand oral pour une musulmane

Je vous prie de m'excuser... m'excuser de me présenter devant vous pour le grand oral. En tenue de bain... ce n'est pas parce que je l'appelle Médine... mais parce que tout de suite après... j'ai piscine. Ça fait longtemps que j'attends ce moment pour dire pourquoi, pour dire comment certains Français n'aiment pas la France.

Les menteurs pathologiques : Cahuzac, Jawad, Lelandais

  Si j'aborde aujourd'hui la question de la psychopathologie de la vie quotidienne, c'est parce que nous avons de plus en plus à faire à des psychopathes dans notre vie quotidienne... Épatés par nos voisins de palier qui mentent comme ils respirent qui font de leur mieux pour nous dissimuler le pire... qui volent, violent ou assassinent par derrière.

Le procès de la Palestine

C'est triste Mais le monde a été et sera toujours égoïste... Même s'il lui arrive de faire semblant d'être généreux ou altruiste. Ce n'est pas juste de n'avoir droit qu'à une réalité vétuste... qui revoit toujours les mêmes rêver et crever ! À mort les artistes qui font de la politique comme des autistes qui ne tiennent pas compte du coefficient d'adversité, et affrontent le monde malgré sa surdité.  

L’Amour Sans Valentin

Ok je vais interpréter un nouveau billet À l'intention des bien et des mal aimés Auteur interprète : Emeline Becuwe Scénario : Emeline Becuwe Actrice : Emeline Becuwe

Le syndrome Mennel : J’accuse

Mesdames Messieurs... je retire mon voile... pas la peine de l'avoir dans les cheveux puisque je vois que vous l'avez sur les yeux!   J'accuse Certains élus, certains électeurs De solder ou d'invalider nos valeurs De saper les fondements de notre république En subordonnant l'éthique à leur politique   J'accuse Certains élus, certains électeurs De réserver la liberté à ceux qui en ont les moyens

Mennel ou le temps des querelles

Hier, l'arabe n'avait pas le droit de l'ouvrir. Il avait un devoir de réserve vis à vis du pays qui l'a accueilli et auquel il devait sa survie. Il fermait sa gueule et balayait sans lever les yeux parce qu'il n'était pas chez lui... on parlait alors d'aliénation économique.