libye

J’ai vu le feu et je n’ai rien fait !

J’ai vu, de mes propres yeux, vu l’Irak périr sous le feu des mensonges et de l’hypocrisie des Etats Unis d’Amérique qui voulaient se servir des lieux comme base arrière de leur ignominie ! J’étais là et je n’ai rien fait… Et vous qu’avez-vous fait pour ne pas leur emboîter le pas avec votre indifférence ou votre silence odieux ?

Un sarcophage pour Sarko

Hier mis en cause, aujourd'hui mis en examen... L'ex-président français aura du mal à dissimuler sa peur du lendemain. Sa présomption de culpabilité n'est pas moins probante que sa présomption d'innocence. L'enquête va se poursuivre. Elle peut se solder par un non-lieu ou par un renvoi devant un tribunal correctionnel.

Pourquoi Macron critique l’intervention occidentale en Libye

ÉCLAIRAGE Le président français a reconnu la « responsabilité » de la France dans la situation aujourd’hui en Libye suite à l’intervention de l’OTAN.

NOS INVASIONS BARBARES

Laissons de côté l'éthique de conviction pour mieux détricoter l'éthique de responsabilité... deux expressions que l'on doit à Max Weber. Les idées n'ont aucun impact si on oublie les actes.   Au lieu de dénoncer le mouvement migratoire et de l'assimiler à une invasion barbare. La leur ou la nôtre ? Il serait, je crois,  plus judicieux de rappeler les faits et les méfaits à la barre!

Pauvre Jérusalem

Je désapprouve dit la France Je n'approuve pas dit l'Allemagne Je réprouve dit la Grande Bretagne Jérusalem ne peut faire l'objet d'une décision unilatérale. C'est ainsi que les faux culs ont ouvert le bal, avec des noms propres et des mains sales... ils ne compatissent pas... ils se réjouissent.

Nouvel âge pour l’esclavage !

En dépit du bon sens et en vertu du principe selon lequel, tout s'achète et tout se vend, des esclaves noirs sont vendus à des esclavagistes blancs... C'est l'actualité. Est-ce un retour en arrière ou une marche en avant ? Mais on peut le dire autrement : un état qui vend les pauvres aux riches transforme les premiers en esclaves et les seconds en esclavagistes.

La France est l’alibi de la Libye

La Libye n'est plus qu'une décharge où l'on jette des hommes en leur rappelant leur devoir de se prendre en charge. Déréliction, malédiction, persécution qui ont conduit à l'asservissement de l'homme par l'homme. La pègre a réhabilité le vieil esclavage des nègres. Les migrants qui n'ont pas le droit de franchir nos frontières perdent en même temps que la liberté de se mouvoir, leur part d'humanité. Pour survivre

La déchéance de la rationalité

Les plus insensés prospèrent. Ce sont toutes sortes de folie qu'on libère pour nous rendre le monde un peu plus insaisissable. Pour gouverner le tout, on rend les parties ingouvernables. Le monde devient chaque jour un peu plus fou, un peu plus déraisonnable et de moins en moins gérable. Les syriens ne s'y retrouvent plus en Syrie, ni les libyens en Libye, ni les tunisiens en Tunisie.

Il faut sauver le soldat Bachar

On va dire adieu à tous nos idéaux et ouvrir les yeux sur l'état des lieux : Nous avons tout fait pour exporter notre démocratie, comme seule religion possible, la seule qui puisse garantir liberté et prospérité. Nous ne l'avons pas seulement exportée, mais imposée comme vérité révélée, comme laïcité vénérée par la force et pour un prétendu sens du progrès, à des peuples qui n'avaient rien demandé.

Hillary Clinton, entre mauvais goût, sarcasmes et diabolisme

Septembre 2012, alors que la Libye est à feu et à sang depuis plus d&;un an et la chute du régime de Mouammar Kadhafi, des extrémistes entrent dans le consulat des États-Unis à Benghazi et assassinent sauvagement Christopher Stevens, ambassadeur étasuniens en Libye et trois autres américains. Lors d&;une interview sur les chaînes CNN et

Migration : à qui profite les naufrages ?

La tête dans le sable, et l’écume de l’eau qui vient se déposer sur ce petit corps sans vie, tandis qu’un secouriste vient mettre fin à la prise de vue, bien opportune, . L’image du petit syrien aura fait le tour du monde, à grand renfort de chialeries journalistiques et d’invectives politiques quant à “l’obligation à l’action”.

Syrie : la bombe idéologique

L'ordre du discours n'est pas compatible avec l'ordre des choses. Les mots ne recouvrent pas les maux. Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas disait un vieil ami dans ses mémoires au sujet de nos déboires.

Vague de réfugiés sur l’UE : de l’émotion à la raison avec Jean Bricmont

Lors de cet entretien, prévu avant la publication de la photo d&;un enfant syrien mort retrouvé sur une plage turque après avoir tenté la traversée de la méditerranée avec sa famille, le physicien et essayiste Jean Bricmont analyse les causes, et les différents enjeux de la crise liée à l&;afflux de réfugiés en Europe, majoritairement

MARHABA

"Jiboulou khâwa sil béji" Servez un café au caïd offert par Al Quaïda ! Un caïd qui n'a jamais été un caïd,il a été élu démocratiquement. Un guide qui attend la fin du mois de Ramadan pour fêter l'Aïd à l'image des hommes politiques qui sont de moins en moins à la hauteur de l'évènement et qui assistent impuissants à la montée des envies totalitaires et à la descente de nos vies en enfer, sans vraiment s'en faire ni être défaits. Un café pour Monsieur le Président Beji Caïd Essebsi...

Les infos dont on parle peu n°98 (20 juin 2015)

Nous mettons à votre disposition toutes les semaines quelques informations passées totalement inaperçues dans nos médias mais qui peuvent être importantes. Nos liens Infos internationales Le chef djihadiste Mokhtar Belmokhtar éliminé en Libye Yémen : les destructions calculées de l’Arabie saoudite Israël: l’armée sanctionne des soldats filmés en train de battre un Palestinien Le policier

Militarisme, guerre et cinéma US

Intervention militaire directe, soutien logistique à des gouvernements ou à des groupes armés, ou activités de déstabilisation opérées par ses services secrets : depuis sa création le 4 juillet 1776 jusqu’à nos jours, les États-Unis d’Amérique, chantre de l’interventionnisme, ont été impliqué directement ou indirectement dans  plus d’une septantaine de conflits armés.

J’achète donc je suis

 Comme la plus heureuse personne du monde est celle à qui peu de choses suffit, les grands et les ambitieux sont en ce point les plus misérables qu’il leur faut l’assemblage d’une infinité de biens pour les rendre heureux. »      -La Rochefoucauld
Quel est l’intérêt de nos maîtres financiers ?

Pour en finir avec notre diktacratie

Quelques compagnons dissidents, aux idéaux malgré tout bien distincts, aiment à stigmatiser nos aspirations politiques originales en n’hésitant plus à railler notre « démocratite » aigüe. Une maladie émergeant en Grèce à l’ère de Périclès et trouvant son acmé quelques siècles plus tard, sur une terre d’anciens esclaves, dans les Russies oubliées.

Les terrorismes

Ça y est, "on nous a déclaré la guerre"... On sait qui et pour quoi, c'est déjà ça ! Mais on ne sait pas, on fait mine de ne pas savoir ce qu'il faut faire pour ne pas la faire. Autrement dit, comment faire face à la montée des terrorismes ? Parce qu'il n'y en a pas qu'un, il y en a plusieurs : Le terrorisme de celui qui frappe et le terrorisme qui incite à la frappe... On ne négocie pas avec les terroristes mais on s'associe avec ceux qui les financent. Par rapport à la Syrie comme par rapport à l'Ukraine, les offensés ne font que récolter ce qu'ils ont semé : l'offense.

La vérité sur Bernard-Henri Lévy (À la loupe 2 – Épisode 2)

Après avoir passé à la loupe le retour de Sarkozy, nous nous sommes intéressés à Bernard-Henri Lévy, plus précisément au Complément d’enquête qui lui était consacré sur France 2 cet été. En effet, lors du visionnage de cette émission dite sérieuse, il est apparu que de nombreuses informations concernant le « philosophe » avait été cachées aux

Le rôle inconnu d’Hillary Clinton dans la marche à la guerre de Libye (Diana Johnstone)

BHL est-il vraiment celui qui a fait la guerre de Libye, comme l&;idée est répandue ? Extrait d&;un entretien réalisé samedi 31 janvier avec la journaliste Diana Johnstone, à suivre sur Agence Info Libre&;

Hé Charlie, peut-on rire de tout ?

L’ultime caricature de Charb fut sans doute la meilleure de sa carrière. Car prophétique. Alors, ça fait comment quand les mercenaires de Mohamed-sala-Allah ‘alih-wa-salam viennent présenter leurs voeux ? À mourir de rire. Il y a comme un vent de colère qui anime ce début d’année 2015. Certains l’expriment avec lyrisme, d’autres à la kalachnikov ! Rien n’est anodin en diktacratie

Crimes de guerre à l’œil

Champagne à Jérusalem ! Dans son infinie bonté, la Cour pénale internationale (trois mensonges en trois mots), bras judiciaire de l’Empire, ne poursuivra pas Israël pour le raid meurtrier mené en 2010 contre le Mavi Marmara, la flottille humanitaire qui entendait briser le blocus israélien sur Gaza.

OTAN en emporte le vent

A l’origine, l’OTAN avait pour vocation d’assurer la sécurité des pays de l’Atlantique nord face au totalitarisme russe en défendant une certaine idée de la démocratie. Depuis la chute du mur de Berlin et la dissolution du pacte de Varsovie en juillet 1991, cette promesse est tombée en désuétude.

Les infos dont on parle peu n°72 (20 septembre 2014)

Nous mettons à votre disposition toutes les semaines quelques informations passées totalement inaperçues dans nos médias mais qui peuvent être importantes. &; Mes liens : Infos internationales L'Iran décline la proposition américaine de se joindre à Coalition contre l’EIIL Les Etats-Unis lancent leurs premières frappes contre l'EIIL 5000 militaires US sur le terrain en Irak et

Qui sont les rebelles de l’Empire ?

Souvenez-vous la colère de ces peuples en Tunisie, en Egypte et en Lybie. Souvenez-vous avec quelle confusion nous compatissions pour ces rébellions d’ailleurs. Il y eut d’abord dame patronnesse Alliot-Marie proposant ses services de cognes pour épauler la dictature tunisienne et qui, face à l’opinion majoritairement hostile, retourna sa veste avec une diplomatie quelque peu opportune.

Maître de sa vie

Voyez comme ils transpirent la médiocrité. Hommes-chiens dont le pouvoir n’est que le fruit de leur servitude. Notre ami le plus lumineux a quitté ce monde pour un autre, laissant celui des ténèbres ici-bas, où nous demeurons, où les hommes libres et libérateurs sont forcément à la fois des nazis, des terroristes, des dictateurs.

L’homme qui exploitait la forêt africaine mais qui ne voulait pas que cela se sache

Dans la famille Lévy, on connaissait déjà Justine, la fille, auteur à bobos quand papa œuvre pour les gogos, et puis Arielle, la deuxième épouse, dont le point de carrière le plus culminant n’a d’égal que la hauteur de son cul offert en levrette à Klaus Kinski, alors au sommet de son art et de son dard, dans le film « Les fruits de la passion », en 1981.