macron

Précaires, unissons-nous !

Un soupçon pèse sur l'état-Macron. Un soupçon d'extorsion de fonds ! Ils sont de plus en plus nombreux les gens qui croient qu'on vole leur argent ou qu'on l'utilise à mauvais escient. Ils ont réalisé du jour au lendemain que l'État n'est tout compte fait que leur employé.

Le traité d’Aix-la-Chapelle et le bilinguisme

Depuis quelques jours, la chronique médiatique se déchaîne à propos des critiques avancées par les uns et les autres (les « souverainistes » français, dit-on) contre le Traité portant  « sur la coopération et l’intégration franco-allemandes » signé entre la France et la RFA le 22 janvier dernier.

L’anti-capitalisme est devenu tendance.

Si vous lisez qui fait la synthèse du bilan de l’année 2018 et de ce que l’on peut attendre en 2019, vous y trouvez la mère d’un discours analytique officiel convenu: tout change, et le temps où l’ancien résiste encore et le nouveau  n’est pas encore là.

Emmanuel et Marwen

Deux lettres : E,M...Emmanuel et Marwen. Pour poser le problème ou pour déposer le tandem qui nous berne à la tête de la République en marche : R.E.M...C'est aussi le nom d'un groupe de musique, connu grâce à son tube : loosing my religion... de quoi perdre le Nord avant de tout jeter par dessus bord... Ça se joue à la vie, à la mort. Quand la raison veut avoir raison, la passion a toujours tort. Le privé n'a plus de sens, quand c'est le public qui mène la danse, il devient privé de sens, vidé de toute sa substance intime. Proche ou très proche de l'abîme.

Pas d’aumône pour les gilets jaunes !

C’est malheureux à dire mais il n’y a pas que ma propriétaire qui se comporte comme une mégère. C’est le monde qui est devenu austère,  moitié colombe, moitié vipère. C’est un mal que j’aurais bien voulu taire, mais pour rester sincère, je devrais dire : qu’un gilet jaune ne fait pas de cadeau à un gilet jaune en vertu du principe selon lequel : «  à chacun selon ses galères ».

Ruissellement: Chorreo, goteo ou derrame?

Chacun connaît la « théorie du ruissellement » qui dit que plus les riches s’enrichissent, plus les pauvres bénéficient de retombées positives. Cette « théorie » a servi à l’offensive conservatrice encore en cours engagée contre des politiques de redistribution plus justes et solidaires de la richesse produite par tous  au moyen de l’impôt progressif et de la cotisation sociale.

Les doigts de l’homme et du chitoyen

Le doigt d'honneur est en même temps le doigt du déshonneur. Cette photo a suffi pour représenter l'honneur perdu d'un Président. Jupiter à terre. Au secours Junon, sa vieille jument qui a toujours endossé ses tourments! Lookez! Je n'ai pas dit likez... lookez bien la photo et vous verrez le râteau.

Français, cessez de vous plaindre !

Tout être qui vous manque de respect s'apparente à "l'écume insultant le rocher"... selon le mot d'Hugo. Constat d'huissier : nous sommes tantôt assaillants, tantôt assaillis... Aucun personnage n'est à l'abri de l'ouvrage du temps et des méchants.

Nick Conrad et Zemmour Éric

Il est interdit de le citer mais ma liberté a du mal avec ce genre de cécité... qui assimile l'adversité à la diversité... Il s'agit, vous l'avez compris de ce rappeur qui s'exprime comme un délinquant soit disant pour dénoncer la déliquescence de sa mère : la France. Non, il ne s'appelle pas Nick ta mère mais Nick Conrad... le bad boy.

J’ai cassé ma montre !

Ce n'est pas et même si ce fut le cas, ce n'est plus le même temps. Le temps change. Il est changement. Sinon il ne serait plus ce qu'il est : Dérangement permanent. Flux et reflux perpétuel.   Il  passe et ne cesse de passer et nous le rappelle à chaque passage. On en voit les traces sur nos visages.

Footage de Gaule !

C'est son garde du corps qui va nous révéler que notre président a déjà perdu son âme et qu'il ne lui restait plus que son corps à sauver pour persévérer dans son être ou régner en maître.

L’écologie ou l’école de la vie

Qu'avons-nous donc appris ? Qu'avons-nous donc compris ? Sinon que l'écologie n'existerait pas sans une logique d'école, qui repose sur un dogme et un seul, un axiome et un seul, qui fait office d'axiomatique et selon lequel : Nature et Ordre sont inextricablement liés... L'ordre n'est pas donné... il faut se le donner... sans discontinuer.

La rentrée Inch’Allah

Dans toute fête, il y a un avant goût de la défaite... Et on dirait que c'est inéluctable d'entendre siffler la fin de la récréation... de comprendre que c'est toujours le désenchantement qui prend le dessus sur le chant, sur l'enchantement...   Kundera disait que l'optimisme est l'opium du genre humain.

LES COUPS DE FOUDRE

Les nouveaux tyrans s'inspirent du plus ancien d'entre eux... du Roi des dieux : Zeus pour les grecs, Jupiter pour les latins. Leur tyrannie n'est pas la tyrannie du logos, elle n'est pas logique, elle ne relève pas de la raison.

5 Mai : de Marx à Macron

Il est né le 5 Mai Pour nous apprendre à dire : je t'aime... je te hais Je t'aime humanité Injustice, je te hais Il y a 200 ans exactement! Mais depuis qu'est-ce qui a changé ? Par rapport à nous-mêmes, nous sommes toujours étrangers ? Semblables et en même temps dissemblables Toujours incapables de joindre l'utile à l'agréable

L’archipel du mécréant

"Camarades ! Le capitalisme, c’est l’exploitation de l’Homme par l’Homme. Le Macronisme, c’est le contraire." Le programme de son gouvernement n'est pas commun. Il a son nom propre, sa volonté d'appropriation et son titre de propriété: la réversibilité.  Qu'est-ce que c'est que la réversibilité?

MAI SANS TWEET

Ah ah ah !!! Je ris même si je n'ai pas envie de rire... c'est la vie qui me fait rire... En mai 68 les jeunes rêvaient de jouir sans entraves... En mai 2018, ils cherchent des entraves pour se réjouir... il n'y a presque plus de murs à détruire... ils ont même perdu les plans de la maison à construire.

Pouvoir et caricature

Quatre hommes illustrent le rapport entre pouvoir et caricature. Comme quoi on ne peut faire le portrait de la force, sans forcer le trait... sans exagérer, sans surcharger un peu, beaucoup, énormément.

La cérémonie des Lézards

C'est une première et sans doute la dernière cérémonie des lézards parce qu'en haut lieu, les Césars et les Oscars ne voudraient pas que vous cessiez de croire au divin hasard.... J'ai beau leur dire que tous les tocards savent déjà qu'il n'y a pas de lots sans complot, pas de veine sans mise en scène, pas de récompense sans connivence... ils tiennent à leur doux mensonge, celui de l'art pour l'art.   Alerte!

Les sans-toit n’ont plus froid… aux yeux

Dans la vie, on est parfois tenus d'avoir un avis et de devoir l'exprimer, l'imprimer ou le publier, précisément lorsque la vie d'autrui est en jeu. Mon souci qui est sans doute le vôtre aussi : c'est le souci qui concerne les sans-abri. Avec cette vague de froid, il y a de quoi reprendre ce chemin de croix en reposant la question du pourquoi? Pourquoi on les laisse mourir de froid ?

Emmanuel Macron promises ban on fake news during elections

Emmanuel Macron promises ban on fake news during elections

French president warns democracies are under threat as he sets out plan including emergency blocks on websites

FAKE FAKE FAKE

La mauvaise Foi a présenté son nouveau projet de Loi : Interdire les fake news. C'est la plus fake des news. Le nec plus ultra du foutage de gueule. Le comble de la mauvaise Foi.   Il y a même une chaine qui ne manque pas d'humour en prétendant démêler  le vrai de l'info. C'est ce qu'on appelle : être trahi par sa propre réclame.

2018 : ses meilleurs œufs

Mes chers compatriotes Si je suis là... si j'en suis là Dans la force de l'âge, haut placé dans les sondages Ce n'est pas parce que j'hérite mais parce que je le mérite. Pour moi, la France c'est Brigitte! Qui m'a tendu les bras pour me signifier qu'il n'y a pas de beauté en soi. C'est nous qui rendons la beauté belle Non pas avec nos idées, mais avec nos actes.

Ce qui me sépare de lui

Je me reproche déjà le rapprochement... entre moi et Macron. Entre celle qui défend les perdants et celui qui se confond avec les gagnants. Tout nous sépare : les peines perdues de la veuve et de l'orphelin; et les trophées remportées par la jeune mariée et le fils à papa. Ce n'est pas le même combat !  

Bakht et Bakhta

Dans les années 60, une professeure de français tomba folle amoureuse de son élève, alors âgé de 17 ans. On lui intenta un procès pour détournement de mineur. Elle a fini par se donner la mort en désespoir de cause. Cette histoire a été adaptée dans un film intitulé : "Mourir d'aimer" avec Annie Girardot.

25 euros pour notre dame

Hier ou peut être aujourd'hui, quelqu'un m'a écrit... Il a appris ou compris que je vis sans ressources, il a donc décidé de faire appel à mon esprit. Par charité ou par fantaisie, il voudrait que j'écrive pour lui, un texte par jour comme le faisait Guaino pour Nicolas ou Buisson pour Sarkozy. Il a même agrémenté sa flatterie en fixant un prix : 25 euros tout ronds!

La petite vendeuse de scénarios

Mon Dieu, suis-je obligée de mendier ? Il fait froid et mon amour propre est à l'étroit. Je ne crois pas que la précarité puisse être surmontée une bonne fois pour toutes... La charité est passagère mais non salutaire, elle étanche la soif mais ne la retranche pas... elle panse la plaie mais ne compense pas la douleur... elle remonte le moral mais ne démonte pas le mal !  

Il était une fois dans l’ouest… de l’Afrique

Il était une fois dans l'ouest... dans l'ouest de ... l'Afrique noire ou fondue au noir au point que notre président a tout confondu : l'humour et la bonne humeur, le comique et le politique. On n'a même pas besoin de forcer le trait pour rire ou ne pas rire du portrait qu'il fait de son prochain...l' Africain.

En Marche pour les nuls !

Cette leçon n'est pas pour vous. Elle est pour les nuls... À tous ceux qui ont du mal à prendre du recul. Qui n'ont toujours pas compris qui c'est Macron? Une star ou un tsar? Avec lui, on ne peut pas s'empêcher de tourner en rond. On a l'impression que son projet est sans objet. Tantôt mental, tantôt expérimental C'est un véritable sujet d'interrogation On dirait qu'il est duel Lui et en même temps pas lui

L’orgueil et la vanité

L'orgueil est une moto : une Kawasaki. La vanité est une auto : une Ferrari Pas la peine de vous préciser combien ils font de tours du monde par seconde ! L'orgueil c'est par rapport à soi, course-poursuite entre soi et soi-même pour savoir jusqu'à quel point je m'aime ou je suis fier de moi-même. La vanité c'est par rapport aux autres, course-poursuite pour plaire aux autres, se voir dans leurs yeux, ou les voir dans les miens...

Question au Président

Ce soir, vous vous apprêtez à faire irruption sur notre petit écran... pour être assailli par des questions auxquelles tout le monde s'attend. Pour briller, je reconnais, vous êtes brillant. Quant à la vérité, vous avez raison de croire que ce n'est pas le sujet de préoccupation de ceux qui vous ont soutenu et porté aux nues... la vérité n'est pas compatible avec leur sens des réalités...

L’union fait la farce !

  Oui, la démocratie est incompatible avec la vie. C'est mon postulat du samedi qui n'engage que celle qui le dit : Et je le dis, la démocratie n'est pas compatible avec la vie. Quand on préfère l'ombre à la lumière, on se réfère toujours à la loi du plus grand nombre. Peut être parce que le plus sombre repose les yeux; on se dit que les hommes peuvent se passer de Dieu.   Oui, j'ose dire que le peuple est un concept creux...

Il n’en a rien à foutre !

  Il n'a rien à cirer de ceux qui n'ont rien à cirer, qui ne veulent faire aucun usage du cirage de pompes. Il arrive de plus en plus souvent à notre Président d'estimer plus sage, de ne pas être sage, d'éviter le plus pompeux des langages, d'user et d'abuser de la mauvaise image, de défrayer les chroniques, pour être à la page. Il fait l'oiseau qui ne supporte pas la cage. Oiseau de proie en proie au dérapage

« Macron représente le bloc bourgeois » – Entretien avec Romaric Godin, par Lenny Benbara pour LVSL

Source : , 05-09-2017 Romaric Godin est journaliste économique. Ancien rédacteur en chef adjoint à La Tribune, où il avait notamment suivi la crise grecque et l’actualité européenne en général, il travaille depuis peu à Mediapart. Nous avons voulu l’interroger sur sa pratique du journalisme, sur la vulgarisation de l’économie, et sur l’analyse qu’il fait du moment politique actuel.

LA PATRIE DES INSOUMIS

Vous vous dîtes : il n'est pas très jeune, le vieux Qu'est-ce qu'il nous veut ? Réfléchir avant d'agir pour vivre mieux... Et que même si nous sommes de vieux singes... nous n'avons pas fini d'apprendre à faire des grimaces pour comprendre... comprendre jusqu'à quel point, il faut être coriace pour changer sa vision du monde sans cesser d'être une silhouette vagabonde...   Jamais sobre mais toujours ivre de liberté !

Samedi… quelque chose.

On n'a pas attendu longtemps pour voir les urnes nous uriner dessus. Tous les déçus de la démocratie indirecte s'apprêtent à descendre dans la rue... parce que leur liberté est désormais sans objet, abjecte.

La tournante immobilière

Ma tante Lucette Vient de fêter ses 77 printemps C'est son moral qui part en sucette... ma pauvre Lucette Elle bénéficiait depuis fort longtemps d'une habitation à loyer modéré au cœur de la Villette. Un appartement auquel elle est un peu trop attachée... Elle y vit seule depuis qu'elle a perdu son défunt mari Jean-Luc qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Mélenchon. Ni plus bête, ni plus méchant. Il ne voulait pas qu'on l'appelle tonton.

MACRON, c’est votre inconscient

Vous ne le saviez pas, vous ne l'avez pas su... mais vous l'avez élu à votre insu... parce qu'au fond de vous-même, vous l'avez voulu... voulu le porter aux nues... non pas sciemment mais inconsciemment. Macron fut votre désir profond... d'être pénétrés tout en continuant de prétendre que vous êtes impénétrables... c'est toute la petite histoire de l'inconscient français.

Notes sur les nouvelles formes de l’agir politique

Les élections législatives espagnoles du 26 juin et du 20 décembre 2015 comme l’élection présidentielle française de mai 2017 conduisent à poser un certain nombre de questions autour des phénomènes politiques qui se développent depuis quelques années en Espagne et en France ou, plus largement, dans les Etats constitués et dont la souveraineté repose sur le suffrage dit « universel ».

L’Algérienne qui déchire

Je ne sais pas ce qui vous a pris ma petite dame de griller la politesse aux petits algériens qui ne vous ont rien demandé... Vous voulez dire que vous avez compris notre parti pris ? "Je vous ai compris!" Vous avez de la chance... parce que nous, nous n'avons toujours pas compris votre intrusion dans notre vie, ni compris, ni oublié, ni pardonné. C'est une info, pas un scénario... du vrai, pas du faux, du réel, pas du virtuel...