marchandise

Éloge du voile

Je vais commencer par lever un coin du voile qui vous fait dire tout et le contraire de tout sur la toile. Je vais m'autoriser une toute petite intrusion dans l'esprit des milieux autorisés pour nous épargner quelque funeste confusion en vous disant :

EUROXIT

J’ai entre les mains une catin, un obscur objet de désir, nommé Europe. Une Barbie qui excite tous les barbus. Je suis mère de famille, issue d’une Afrique qui n’est pas dupe de ton sens du fric… et qui ne veut plus baisser son froc pour du toc !

L’homme n’a pas marché sur la lune !

Les médias vous racontent des histoires. C’est fort possible. C’est plus que réel. C’est sans doute nécessaire. On a beau le savoir, on ne viendra jamais à bout de ce désespoir. Sous prétexte que le vrai n’est ni tout blanc, ni tout noir, on nous ment. On nous refait l’histoire… Le faux et l’usage du faux n’est pas une occurrence parmi d’autres mais leur mode d’existence. Leur volonté de puissance. Et si ce mal est récurent c’est bien à cause de la concurrence.

Du bruit pour la PALESTINE !

Quand un bruit ne fait plus de bruit... Ça peut signifier que quelque chose a été détruit comme l'innocence ou l'espérance... On n'y croit plus, d'où ce faux silence au sujet de la PALESTINE... qui se réduit au fur et à mesure à une part incongrue.

CONSUM

Je suis arrivée avant l'heure Me suis installée à la terrasse d'un café Je n'avais pas sur moi le moindre centime pour commander J'attendais quelqu'un... Mais le garçon m'a prié gentiment de débarrasser le plancher Sommée de consommer... Il était désolé Mais pas autant que je l'étais. C'était sa mission sans rémission : Remplir les verres et vider les travers! À peine une heure plus tard J'appris l'affreuse nouvelle : Les clients du café que je venais de quitter furent abattus à bout portant par un tueur... Par un apprenti terroriste qui s'est aussi donné la mort, par dessus le marché...

« L’intérêt, qui aveugle les uns, fait la lumière des autres ».

Nous voilà plus heureux d’acheter une télévision que de dompter la liberté pour ce qu’elle est : le simple refus de la servitude. Alors on chante et on danse, que l’on soit acteur ou spectateur on s’en divertit. Réelle diversion donc, pour préserver l’ordre social par le contrôle de nos temps libres. On comprend mieux désormais en quoi notre vie professionnelle est calibrée pour ne garder que l’énergie nécessaire à notre abrutissement.

L'eau n'est pas une marchandise, mais un droit humain !

Selon les chiffres officiels de l’ONU, près de 6.000 enfants meurent de soif chaque jour. Pourtant, ce sont environ cent milliards de tonnes d’eau qui tombent sur la terre tous les ans. Que ce soit sous la forme de pluie ou de neige, l’eau tombe du ciel, parcourt le lit des rivières avant de se