Maroc

Maroc / Algérie : à deux doigts de s’entendre !

Ça peut vous paraître un peu fou mais j'ai du mal à joindre les deux bouts.

Tunisiens, Algériens, Marocains : Qui sont les Trolls ?

Que dit monsieur-le-mari-de-la-fille de celui qui a été chassé de son propre parti ? Je n'ai jamais retenu son petit nom mais seulement son grand mépris et l'étendue de sa méprise parce qu'il croit avoir tout compris. Ce n'est pas son mari, s'écrie Jean-Marie, mais le chien de garde de ma fille, le gros animal qui lui tient compagnie.

Bassam Tahhan et le sans-faute de Mohammed VI

Bassam Tahhan, islamologue et professeur de géopolitique, nous entretient de la diplomatie marocaine. Le Roi du Maroc, Mohammed VI, veux affirmer l&;indépendance de son pays face à l&;Arabie Saoudite et aux occidentaux. &;

Remaniement à la marocaine

Trois maroquins pour trois Marocaines prouvent qu'en matière d'assimilation, la France n'est pas à la traine, qu'il n'y a pas de gène qui tienne ou retienne, lorsque l'intelligence redevient souveraine. Trois femmes marocaines qui rappellent aux plus cruels que le nord de l'Afrique est plus proche de notre Europe que l'Europe du nord. C'est géographique mais c'est aussi historique. Le protectorat, la colonisation, les frictions ont révélé que même les plus durs parmi nous sont capables de bons sentiments. Cela peut faire grincer des dents déjà cariées mais certainement pas des dents

Chems Bond 000

Dans ce premier numéro d'une nouvelle série intitulée "humour noir" Je vous souhaite la bienvenue, à vous, et à notre invitée-surprise, Chems Bond qui vous rappelle sans doute quelqu'un et dont le nom de code est triple zéro : zéro, zéro, zéro. Personne : Chems Bond, vous êtes ce qu'on appelle l'égérie auto-désignée des trois anciennes colonies de la France au Maghreb : Tunisie, Algérie, Maroc. Pouvez-vous nous dire en trois mots la raison de votre combat ? Chems : - Vous les avez floué, ne vous étonnez donc pas d'assister au retour du floué

Les rafles voilées

L’Histoire est propagande. Les vainqueurs écrivent leurs légendes et les vaincus s’y soumettent. Des axes et des cycles balisés de lumières savantes canonisant toujours plus les pouvoirs en place. La moindre révision demeure délicate au point de devenir prohibée si elle dévoile l’embryon d’une imposture. La raison du plus fort est ainsi faite. Elle sacralise un passé pour mieux dominer le présent.

[Pas de problème] Un dignitaire marocain accusé de torture décoré par la France

Mieux, le Canard enchaîné de mercredi indique qu&;on va revoir la convention judiciaire avec le Maroc pour leur donner un droit de veto sur les poursuites de Marocains !!!

Blaise, fais tes valises !

Les de Blaise le fuyard pourraient être prochainement écourtées. Au Burkina Faso, le Premier ministre de transition, Isaac Zida, entend rouvrir entièrement le dossier de l’assassinat de Thomas Sankara, perpétré lors du coup d’Etat qui a porté au pouvoir Blaise Compaoré, il y a 27 ans.

Blaise Compaoré, d’un château l’autre ?

Cette fois-ci, on peut imaginer que Blaise a fait le voyage sur ses propres deniers, que l’on sait irrigués par les années de délabrement du Burkina. La dernière fois, assez récente, qu’il avait soulevé son auguste popotin, c’était pour préserver celui-ci des coups de tatanes ouagalaises auxquels il était promis. Un voyage alors assuré par un détachement des forces spéciales françaises, qui entre deux chats-bites dans la sous-région ont convoyé le fuyard parti se planquer en Côte d’Ivoire.

Alerte maximale au Maroc, en Tunisie et en Algérie

Le renversement du colonel Khadafi a ouvert la boîte de Pandore en Libye. Il y a trois ans, en août 2011, le régime de Mouammar Kadhafi tombait, suite à l’intervention militaire d’une coalition menée par la France. Aujourd’hui, la Libye est embourbée dans une guerre interne entre les milices qui règnent en maître des lieux.