mondialisation

J’entends les Catalans

La mondialisation n'est pas la réalisation mais la déréalisation du monde. Un monde qui marchande pour faire de nous des clients du même monde... C'est une réalité économique qui se traduit sur le plan politique par la volonté de faire de nous des citoyens du monde... Heureux ceux qui sont les plus nombreux ! C'est plus rentable donc c'est plus jouable... disent les cyniques.

Le monde brûle t-il ?

C'est l'homme qui risque à tout moment de prendre feu. C'est son ombre désormais qui occupe les lieux. Nous assistons à sa dissolution aujourd'hui. À sa descente en enfer qu'il vit comme une montée au paradis. Non, il ne va pas mourir, pas encore, mais souffrir le martyre sans savoir qu'il n'y aura bientôt plus personne pour l'ensevelir. C'est l'œuvre de la mondialisation, présent sans avenir. Elle est apocalyptique pour ne pas dire tragi-comique.

MARINE & POUTINE

 
Il n'y a pas d'énigme au rapprochement entre Marine et Poutine. Les deux font appel au même paradigme : Un paradigme Marxiste...   En politique, il faut choisir soi-même sa posture pour ne pas être à la merci de l'imposture. Et pour avoir les pieds sur terre, miser sur son logis, sous peine d'être délogé ou démis par l'idéologie.  

Aux larmes !

 
Aux larmes ! Aux larmes ! Je les ai entendues crier, hurler, puis pleurer Toutes les larmes de leurs corps... Aux larmes ! Aux larmes ! Ce fut plutôt étrange comme cri d'alarme À l'encontre de la prolifération des armes De la violence armée, de l'arme de la violence De nos cités instruites ou construites autour d'une publicité qui nous vend ou nous vante l'idée d'une adversité. Un affrontement présumé réel entre communautés

L’anarchie est morte, vive la démocratie !

L’anarchie, aujourd’hui, c’est un folklore. Se réclamer d’un monde sans ordre revient presque à promouvoir un chaos digne des pires barbaries de notre Histoire. Pour tout dire, tous ceux qui, depuis quelques décennies, se revendiquent comme anarchistes, s’accaparent outrancièrement une fierté et un prestige plus proches de la mystification que de la vertu. Ils sont les idiots utiles à toute réelle entreprise révolutionnaire.

J’achète donc je suis

 Comme la plus heureuse personne du monde est celle à qui peu de choses suffit, les grands et les ambitieux sont en ce point les plus misérables qu’il leur faut l’assemblage d’une infinité de biens pour les rendre heureux. »      -La Rochefoucauld
Quel est l’intérêt de nos maîtres financiers ?

Fascisme et société de consommation

En ces temps où le débat d’idée se heurte immanquablement à la police de la pensée, la lecture de cet extrait des Écrits Corsaires de Pasolini nous rappelle l’essence même de ce terrorisme intellectuel.

Petit éloge de l’excès

Je croirai en Dieu le jour où je le verrai danser. »    -F. Nietzsche
- On peut dire ce qu’on veut du génie humain, à force de gratifier les mâles dominants, les forts en fer, les mangeurs d’os, de laisser les vainqueurs écrire l’histoire et les marchands s’emparer du vivant avec une marge de quinze pour cent pour les actionnaires, le résultat n’est pas bien marrant.

Rachat d’Alstom : Le Centre Français de Recherche sur le renseignement (CF2R) publie un rapport qui conclut à un « scandale d’état »

Le CF2R publie un rapport sur Alstom qui conclut à un « scandale d’État » et qui dénonce le « racket américain », l’« amateurisme du gouvernement », la « trahison des élites » et la « démission d’État » qui règnent en France. Rachat d’Alstom : Le Centre Français de Recherche sur le renseignement