nations unies

La fête à Bibi

Ce mercredi 17 décembre 2014, Bibi la menace n’avait pas l’âme latino à se trémousser au son des salseros en éclusant les Cuba Libre. Son courroux n’avait d’égal que sa très mauvaise humeur, toute noire, celle des jours où il ne fait vraiment pas bon sortir un petit sioniste, un gros non plus.