Nigeria

Au Nigeria, les zombies ne meurent jamais

La démocratie, ça sert à tout, même à recycler les vieux tyrans. Miracle des belles urnes, le Nigeria vient d’élire à sa tête l’un de ses anciens dictateurs, Muhammadu Buhari. L’ex-général avait précédemment conquis le pouvoir par la baïonnette en 1983, avant d’en être deux ans plus tard délogé par d’autres baïonnettes, celles du général Ibrahim Babangida.

J’achète donc je suis

 Comme la plus heureuse personne du monde est celle à qui peu de choses suffit, les grands et les ambitieux sont en ce point les plus misérables qu’il leur faut l’assemblage d’une infinité de biens pour les rendre heureux. »      -La Rochefoucauld
Quel est l’intérêt de nos maîtres financiers ?

Nigeria : Boko Haram, idiot utile de la fracture politique

Boko Haram n’était encore qu’une bande de bigots estudiantins quand la secte a été fondée, en 2002, dans le nord-est du Nigeria à Maiduguri, dans l’Etat de Borno. Connu à l’origine sous le nom de Jama’atu Ahlu Sunna Lidda’awati Wal Jihad (« Peuple engagé dans la propagation de l’enseignement du prophète et du jihad »), le groupe a eu depuis la bonne idée d’adopter un nom facile à retenir par tous : Boko Haram, qui signifie en langue haoussa « l’enseignement occidental est impur ».