nuitdebout

Edito : #Nuitdebout, restez couché !

Par Denissto et David Bonapartian &; Lettre AIL n°13 (mai 2016) que vous pouvez commander sur la boutique de l&;Agence Info Libre Y a-t-il déjà eu un mouvement citoyen spontané, transversal qui ait abouti à une modification profonde de la politique d&

Nuit Debout – Accueil et Sérénité Vs Education Populaire

Souvenons du discours de Frédéric Lordon à la Bourse du Travail, lorsque ce dernier félicitait la commission &;&;Accueil et Sérénité&;&

Jour-assis dans le parc

Moi: bonjour madame ou mademoiselle ? Elle: Rebelle, s'il vous plaît, Rebelle Moi: voulez-vous nous dire un petit mot sur le fondement de votre mouvement? Elle: "Jour-assis dans le parc" est né le jour d'après... nuit debout pour signifier aux autorités que désormais le mécontentement a changé de camp et c'est parce que nous sommes contents que vous ne le serez plus. Moi: mais vous êtes contents de quoi? Elle: contents d'exister, contents de le manifester et contents de vous mécontenter. Vous êtes bien dans la merde maintenant ?

Les deux bouts de la République

Cette ruée vers la rue est notre salut Petit à petit, nous allons réécrire les mille et une nuits Que signifie pour nous "la République" ? Sinon que l'État c'est nous Qu'il ne peut pas y avoir d'État sans nous Ce n'est pas seulement notre droit mais notre devoir de reprendre le pouvoir... REPRENDRE LE POUVOIR Nous ne serons plus endormis, ni assis mais DEBOUT Pour nous soustraire à la pesanteur Pour changer l'ordre des valeurs   Il n'y aura plus de discours politiquement correct Sans l'entremise de notre démocratie directe.... Je te parle, pour que tu m'écoutes

Niais ou Indignés ?

Les plus jeunes sont indignés parce que les plus vieux les prennent pour des niais. Ils en ont assez du marché, des marchands, des marchandises... Ils ne veulent plus entendre parler de crise, ni de gestion de la crise. Ils n'opposent pas leur rêve à la réalité, Mais proposent de les réconcilier, en réalisant leur rêve.   Mais quel rêve ? Le plus ancien, le plus nouveau : avoir une prise sur le réel. Avoir leur mot à dire même si ça ne veut plus rien dire. Disons : un peu plus de tact, de contact et donc d'impact. Être une figure en acte au lieu de figurer pendant les entractes.

Deuxième « nuit debout » à Paris

Sylvain Baron a pris la parole la nuit dernière aux alentours de minuit devant les manifestants encore présents à la Place de la République pour leur expliquer sa vision sur la suite du mouvement.