pardon

Pas d’aumône pour les gilets jaunes !

C’est malheureux à dire mais il n’y a pas que ma propriétaire qui se comporte comme une mégère. C’est le monde qui est devenu austère,  moitié colombe, moitié vipère. C’est un mal que j’aurais bien voulu taire, mais pour rester sincère, je devrais dire : qu’un gilet jaune ne fait pas de cadeau à un gilet jaune en vertu du principe selon lequel : «  à chacun selon ses galères ».

Don pour don

On n'a pas besoin de se voir, pour voir, pour savoir que blanc c'est blanc, noir c'est noir. On n'a pas besoin de se rencontrer pour s'aimer, ni de s'aimer pour se respecter. La relativité n'a jamais été une bonne source d'inspiration. C'est l'Absolu, le sens de l'Absolu qui nous fait respirer et transpirer.                                                             C'est cet effort qui nous rend si forts. On n'a pas besoin de se serrer la main pour concevoir le même lendemain. L'idée du beau ou du bien suffit pour tisser des liens et avoir une certaine prise sur notre destin.