partis politiques

LITTLE BIG MAC

En musique, il faut qu'il y ait des accords C'est une question d'harmonie, sinon c'est la cacophonie! Même le cloporte ne supporte pas les fausses notes... Il faut que ça s'accorde, que les sons se répondent et se répandent.   En politique, l'oreille n'est pas à la recherche de la même merveille. Rien n'est pareil. Il faut qu'il y ait des désaccords, une opposition, sinon, il n'y a plus de politique. Pas d'accords, c'est toute la politique.

Des partis sans contrepartie

Les Républicains : ce n'est pas une diction contrariée ni contrariante de la droite mal à droite, ni une contradiction de plus chez nos conservateurs progressistes. On a toujours eu droit à des énergumènes plus royalistes que le Roi. Tous égaux devant la République, mais force est de reconnaître que certains sont plus "égos" que d'autres. Ce sont les Républicains qui annoncent déjà la couleur : la laïcité n'est pas mais sera notre nouvelle religion. Riez au lieu de prier!

Évolution ou révolution ?

Aujourd’hui encore on nous reproche de franchir certaines limites dans nos critiques politiques, nos analyses sociologiques ainsi que dans notre conception philosophique du monde. Pourtant nous argumentons dans nos divers textes, au fil des mois, le pourquoi et le comment de notre dialectique, démystifiant les rouages et les mécaniques qui font de ce monde ce qu’il est, et conditionnent ce que nous y sommes. Mais reprécisons cela très clairement. 

Bordel de merde !

Combien de quenelles va-t-il encore falloir qu’on se prenne, pour enfin se rendre compte, que si on patauge dans une grande bouillasse de merde, c’est en partie parce qu’à chaque élection on écarte les cuisses au premier cravaté venu nous laper le derche. Le pire, c’est qu’ensuite on l’érige sur le trône duquel il nous chiera dessus !

FNFN

La diktacratie contre le peuple

La diktacratie n’a peur d’aucun parti. Par contre elle craint le peuple ! Elle craint le peuple conscient de lui-même, c’est-à-dire capable de se fédérer autour de ses intérêts fondamentalement communs.