patriotisme

J’entends les Catalans

La mondialisation n'est pas la réalisation mais la déréalisation du monde. Un monde qui marchande pour faire de nous des clients du même monde... C'est une réalité économique qui se traduit sur le plan politique par la volonté de faire de nous des citoyens du monde... Heureux ceux qui sont les plus nombreux ! C'est plus rentable donc c'est plus jouable... disent les cyniques.

MARINE & POUTINE

 
Il n'y a pas d'énigme au rapprochement entre Marine et Poutine. Les deux font appel au même paradigme : Un paradigme Marxiste...   En politique, il faut choisir soi-même sa posture pour ne pas être à la merci de l'imposture. Et pour avoir les pieds sur terre, miser sur son logis, sous peine d'être délogé ou démis par l'idéologie.  

Agapé

Il paraît qu'une charité bien ordonnée commence par soi-même. Si c'était le cas, je la préférerais désordonnée... passionnée plutôt qu'arraisonnée. - Une charité bien ordonnée commence par soi-même. Si c'était le cas, c'est un peu idiot de le rappeler, tout ego le sait et ne cesse de se l'appliquer. - Une charité bien ordonnée commence par soi-même. Si c'était le cas, je serais au fond de moi-même irritée d'apprendre que ma morale est limitée et sans longue portée... une morale pour des niais qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

Qui est prêt à se battre pour son pays ?

Qui est prêt à se battre (et donc à mourir !) pour son pays ? Un intéressant sondage de Gallup a tenté de répondre à cette question fin 2014 (analyse et détail ici). En voici le résultat (personnes ayant répondu &;OUI&;, avec des codes couleur régionaux) :

FRANCE : Pour qui sonne le glas ?

Comme son conjoint ne trouve pas les moyens de subvenir à ses besoins, la putain le trompe avec le dernier pingouin. C'est ainsi que la France s'est toujours donné bonne conscience. Depuis 1789, elle cherche ses origines, tantôt dans la poule, tantôt dans l'œuf. Elle s'imagine éclairer toute l'humanité. Peut-être parce qu'elle confond lumière et électricité. Plus royaliste que son roi, elle n'a pas hésité à le décapiter. Pour paraître belle, elle se rebelle. Pour elle, il n'y a pas de différence entre être et paraître. Elle est ce qu'elle paraît être.

Sur le devoir d’insurrection

La faction qui domine au sein de la convention, intimement liée aux généraux conspirateurs, cette faction continuera de dominer. Le plan d’égorger les patriotes ne sera pas abandonné. Tous les moyens de corruption et toute l’influence que donnent les richesses de la république sont entre les mains de la faction.