Poutine

LES COUPS DE FOUDRE

Les nouveaux tyrans s'inspirent du plus ancien d'entre eux... du Roi des dieux : Zeus pour les grecs, Jupiter pour les latins. Leur tyrannie n'est pas la tyrannie du logos, elle n'est pas logique, elle ne relève pas de la raison.

Pouvoir et caricature

Quatre hommes illustrent le rapport entre pouvoir et caricature. Comme quoi on ne peut faire le portrait de la force, sans forcer le trait... sans exagérer, sans surcharger un peu, beaucoup, énormément.

La petite vendeuse de scénarios

Mon Dieu, suis-je obligée de mendier ? Il fait froid et mon amour propre est à l'étroit. Je ne crois pas que la précarité puisse être surmontée une bonne fois pour toutes... La charité est passagère mais non salutaire, elle étanche la soif mais ne la retranche pas... elle panse la plaie mais ne compense pas la douleur... elle remonte le moral mais ne démonte pas le mal !  

TOP SECRET

Pour prendre le pouvoir, il faut deux choses : Convaincre la cité ou vaincre l'adversité. Pour exercer le pouvoir, il faut deux choses : Soumettre les forces en présence ou s'y soumettre. Pour garder le pouvoir, il faut deux choses : Transgresser ou changer les règles du jeu. AUTREMENT DIT : Pour prendre le pouvoir, il faut avoir non seulement un bon programme pour convaincre, mais surtout un sens du drame pour vaincre. Pour exercer le pouvoir,

En finir avec AL ASSAD

Si on laisse tomber la démagogie : l'âme des états... Et si... on laisse tomber la psychologie : les états d'âme Et que l'on se concentre uniquement sur la stratégie, que dirions-nous de la Syrie ? Par stratégie, il faut entendre : la situation géopolitique du pays... Les jeux et les enjeux des forces en présence, leur position sur l'échiquier et leur mouvement dans l'espace et dans le temps. C'est comparable à un jeu d'échecs

Trump dans le bourbier syrien

Analyse de Bassam Tahhan, spécialiste du Moyen-Orient et de la Syrie, interviewé par Frédéric Saillot le 7 avril 2017 Source : Eurasiexpress The post appeared first on .

Il faut sauver le soldat Bachar

On va dire adieu à tous nos idéaux et ouvrir les yeux sur l'état des lieux : Nous avons tout fait pour exporter notre démocratie, comme seule religion possible, la seule qui puisse garantir liberté et prospérité. Nous ne l'avons pas seulement exportée, mais imposée comme vérité révélée, comme laïcité vénérée par la force et pour un prétendu sens du progrès, à des peuples qui n'avaient rien demandé.

Syrie : La divine Tragédie

La mauvaise santé politique est souvent compensée par la bonne santé éthique. Et la réciproque est vraie. Les malpropres prétendent à l'efficacité et les inefficaces à la propreté. Conclusion : politique et morale ne vont pas de pair. Quand l'une est sur le terrain, l'autre reste au vestiaire.   D'abord les faits :
  • Le leader syrien a fait usage d'armes chimiques contre sa propre population.( ça reste à prouver )

MARINE & POUTINE

 
Il n'y a pas d'énigme au rapprochement entre Marine et Poutine. Les deux font appel au même paradigme : Un paradigme Marxiste...   En politique, il faut choisir soi-même sa posture pour ne pas être à la merci de l'imposture. Et pour avoir les pieds sur terre, miser sur son logis, sous peine d'être délogé ou démis par l'idéologie.  

La nébuleuse élue

Pas besoin d'être une lumière pour l'acter. Toutes les conditions sont désormais réunies pour que la France soit à son tour impactée par une certaine idée de la souveraineté.   1- elle a tué le père et adopté le peuple en guise de repère   2- elle a renoncé au ciel de ses prédécesseurs pour ne retenir que ce qui peut jaillir des profondeurs : l'instinct d'autoconservation.   3- elle a opposé leur pays apparent à son pays profond à qui elle a promis une raison, une maison, une cloison.  

Donald et Vladimir

 
Trump n'a rien de Bush. Ce n'est pas une marionnette mais un marionnettiste. Ce n'est pas un politique mais un artiste jusqu'au-boutiste. Poutine n'a rien d'Eltsine. Ce n'est pas un héritier mais un fin limier. Il connaît tous les manèges. C'est un stratège. Les États-Unis pour l'un, les États réunis pour l'autre. Qu'ont-ils en commun ? Sinon la radicalité comme seul et unique bien.

Bons baisers du Panama

Qu'est-ce qu'un leurre ? C'est un piège. C'est un appât. C'est un artifice qui sert à attirer quelqu'un là où il ne faut pas, rien que pour le tromper, le duper, l'abuser. À l'origine, un leurre fut un morceau de cuir rouge en forme d'oiseau auquel on attachait un appât pour faire revenir le faucon sur le poing. Le comble, le leurre des leurres, c'est quand on voit un faucon mordre à l'hameçon d'un faux-cul !  

Les risques de l’après-Poutine, par Gilbert Doctorow

Source , 17 décembre 2015 En exclusivité : les néoconservateurs sont obsédés par le « changement de régime » ultime — à savoir déstabiliser la Russie et se débarrasser de Poutine — mais ils ignorent la probabilité que le successeur de Poutine puisse être un dirigeant nationaliste bien plus radical. Une perspective examinée par Gilbert Doctorow. Par Gilbert Doctorow

[2007] Vladimir Poutine : “Nous sommes témoins d’un mépris de plus en plus grand des principes fondamentaux du droit international”

Intervention de Vladimir Poutine, président de la fédération de Russie, le 10 février 2007, lors de la 43ème Conférence de Munich sur la politique de sécurité. Il dénonce la volonté américaine de gouvernance unilatérale du monde comme illégitime et immorale. Ce discours de Munich a marqué un basculement de la politique extérieure russe.

Le grand coup de Poutine

Le grand coup de Poutine

Source :, Observatus geopoliticus, 01-12-2015 Le maître du Kremlin est-il en train de prendre les Kurdes aux Américains et de commencer à sceller la frontière syrienne contre les Turcs ? Ca en prend visiblement le chemin&;

Le nouvel ordre mondial passe par Damas

Si la Syrie tombait, la Russie serait, en plus d’une humiliation diplomatique, menacée dans son intégrité territoriale, ce qui pourrait induire un éclatement de la Fédération de Russie. Les événements qui se déroulent actuellement en Syrie ne sont en aucun cas liés à la question de démocratisation de la société ni dans le sens de plus de liberté pour les Syriens.

Guerre en Syrie: Poutine menace la Turquie de représailles et l’accuse de soutenir Daesh

En déplacement en Iran, Vladimir Poutine a profité d’un point presse pour avertir la Turquie. « C’est un coup de poignard dans le dos. Les personnes responsables de cette attaque doivent être qualifiées de terroristes », a-t-il froidement martelé. Poutine menace la Turquie de repr&;sailles et l&; par 20Minutes

Vladimir Poutine: « L’Europe devrait se montrer plus indépendante des USA »

Course aux armements, pression sur l’Europe, affaires de la FIFA: Vladimir Poutine dénonce la pression américaine et déplore le manque d’indépendance de l’Europe dans un entretien exclusif accordé à la RTS.

Reconstruire la confiance entre Obama et Poutine, par Ray McGovern

Exclusif : Ray McGovern, ancien analyste de la CIA, nous dit que, entrant dans le dernier quart de son mandat présidentiel, Barack Obama doit décider s&;il va se laisser enquiquiner par les néocons ou s&;il va finalement les envoyer valser pour s&

Vladimir Poutine en 2012 : « nos ennemis cherchent à fabriquer des martyrs pour nous nuire »

Dans cette vidéo datant d&;il y a exactement trois ans (29 février 2012), Vladimir Poutine prédisait que des attaques sous faux drapeau telle que celle dont l&;opposant Boris Nemtsov vient d&;être victime pourraient être menées depuis

Les infos dont on parle peu n°84 (21 février 2015)

Nous mettons à votre disposition toutes les semaines quelques informations passées totalement inaperçues dans nos médias mais qui peuvent être importantes. Les infos dont on parle peu n°84 (21 février 2015) par agenceinfolibre Nos liens: Infos internationales Ukraine: combats de rue dans Debaltseve Washington condamne Moscou, Ottawa annonce des sanctions Photos truquées de militaires russes

Une ombre plane sur l’Europe : c’est l’ombre du nationalisme

Lors d’une récente conférence donnée devant un parterre des quelques seniors qui hantent encore les bancs des rares associations affiliées au parti communiste, Emmanuel Todd a affirmé, avec honnêteté et dans le cadre d’un discours sincère et plein d’humour, qu’il ne comprenait plus ce qu’il se passait en ce moment. Il a admis, très sereinement, que ses méthodes habituelles qui lui avaient valu dans le passé le statut d’augure ne lui permettaient ni de saisir certains phénomènes présents, ni donc d’entrevoir l’avenir.

Les infos dont on parle peu n°81 (20 décembre 2014)

Nous mettons à votre disposition toutes les semaines quelques informations passées totalement inaperçues dans nos médias mais qui peuvent être importantes. Émission spéciale Russie Les liens N°71 des infos dont on parle peu Coup d&;état contre Gorbatchev Gorbatchev, Prix Nobel de la Paix en 1990 Oligarque sous Eltsine, pas sous Poutine Poutine prend la main

Le choc des civilisations selon Vladimir Poutine

Discours de Vladimir Poutine au Club International de Discussion Valdaï, le 24 octobre, 2014 sur le thème : L’ordre mondial, de nouvelles règles ou un jeu sans règles ? Chers collègues, Mesdames et Messieurs, chers amis, C’est un plaisir de vous accueillir à la XIe réunion du Club Valdaï. Il a déjà été mentionné que

Iana Jdanova - Femen - condamnée pour la destruction de la statue de Poutine et exhibition sexuelle

Iana Jdanova - une activiste Femen - a été condamnée pour la destruction de la statue de Poutine et exhibition sexuelle, lors d'une action au Musée Grévin en juin dernier. Appel a été fait de cette décision Iana Jdanova - Femen - condamn&;e pour la... par agenceinfolibre Notre reportage Ruptly

Gabriele Adinolfi : "Je suis à la fois avec Pravyï-Sector et Poutine"

Dans la continuité de l'entretien écrit de deux cadres de Casapound que nous avons précédemment publié, l’Agence Info Libre a rencontré Gabriele Adinolfi, écrivain et militant politique italien proche de ce mouvement. Seront abordés avec lui la situation ukrainienne et son double soutien à Parvyï-Sector et Poutine, son avis sur la politique française et notamment

ONPC, crise ukrainienne, Poutine, Alain Soral : François Asselineau répond CASH aux questions de l'AIL

Dans le cadre de l'université d'automne de l'Union Populaire Républicaine (UPR), François ASSELINEAU, président du parti, nous a accordé une interview. Il revient sur son intervention dans l'émission de Laurent Ruquier « On n'est pas couché » et les récentes attaques de l'essayiste Alain Soral. Il nous livrera enfin son opinion sur la crise ukrainienne, la

Zbigniew Brzezinski : Le monde doit s'unir contre Poutine !

Zbigniew Brzeziński, vous vous souvenez ? nous avons fait un numéro des infos dont on parle peu reprenant quelques passages de son livre "Le grand échiquier" dans lequel il explique par quels moyens les États-Unis peuvent garder leur hégémonie sur le monde. Notamment en contrôlant l’Eurasie et donc la Russie. Notre ami passe régulièrement sur

Farage : "Arrêtons de jouer à la guerre avec la Russie"

Nigel Farage accuse les pro-européens d'avoir aidé les ukrainiens à préparer le coup d'état qui a débouché sur le renversement du président Yanukovych. Si nous voulons une guerre avec la Russie, nous sommes sur la bonne voie selon le député britannique.

Conséquences des sanctions européennes contre la Russie

Suites aux sanctions européennes contre la Russie, Vladimir Poutine a ordonné un embargo total sur les produits alimentaires occidentaux. Les effets sur l'économie européenne, en particulier, se font déjà sentir. Traduction : hussardelamort Vidéo datant du 14 septembre 2014.

Il y a un ennemi qui est la Russie "poutinisée" (BHL)

Sacrée Bernard-Henry Levy qui continue le tour de France des plateaux TV et radios, sans rien n'avoir à vendre. Selon cet homme, l'ennemi est la Russie de Poutine ! Toujours selon lui, les gens qui osent dialoguer avec les représentants russes sont des "collabos de la novia-Russia". source : Europe 1