réactionnaire

Procès d’un juif français

"Bonjour, Sabeh ennour comme on dit en arabe Je suis juif mais je ne sais plus ce que ça veut dire ! Je vous suis, je vous lis et je partage les soucis que vous cause l'impérialisme mais je reste perplexe devant certains de vos plaidoyers... lorsque vous défendez l'arabe comme langue, l'islam comme religion, la Palestine comme nation... notamment... je m'y perds. La quasi totalité des mercenaires de l'impérialisme se réclame de l'islam, alors comment pouvez-vous voir quoi que ce soit de révolutionnaire la dedans.

Plaidoyer contre les intellectuels

Ce qui a été a une partie liée avec ce qui sera. Entre le passé et le futur, il ne doit pas y avoir de fêlure, de cassure, de rupture. Contrôle continu. Des figures de la Révolution, nous passons à la révolution des figures. Pas de regrets à avoir, c'est le progrès des consciences. La France l'a accompli... en passant du plus terne au plus moderne, des lumières à la lumière, pour que sa devise soit plus claire : Liberté, égalité, fraternité ou la mort... Pas besoin de renforts.

Conquête et abandon d’une souveraineté artistique

« Le suffrage universel ne me fait pas peur, les gens voteront comme on leur dira » disait  Alexis de Tocqueville. Je poursuivrai par : l’art contemporain n’est pas à craindre, les gens aimeront comme on leur dira.